Actualités

"Crémation Magazine" Une revue pour informer, alerter, faire réfléchir…

La revue fédérale crématiste "Transition" vient de changer de titre (désormais, c’est "Crémation Magazine"), et de recentrer sa ligne éditoriale sur la philosophie, l’éthique et les valeurs d’humanisme qu’implique le choix du mode d’obsèques par crémation.

FFC fmt

 Couverture Cremation M fmt

Le Lamer Jo 2 fmt
Jo Le Lamer,
président de la FFC.

La philosophie, dont le but ne serait-il pas, comme l’a si bien écrit Luc Ferry, "de vaincre la peur de la mort et de devenir adulte en étant capable d’en affronter la question".

L’éthique met l’Homme au centre des relations humaines en attachant une importance prioritaire à la dimension sociale de l’existence et aux conditionnements sociaux des décisions individuelles.

Les valeurs d’humanisme, que sont le respect, la dignité et la décence :
- le respect, notamment des volontés du défunt, impliquant réserve, retenue, déférence,
- la dignité impliquant gravité grandeur et même noblesse,
- la décence, impliquant délicatesse, discrétion et parfois même modestie.

Bien entendu, toutes ces dimensions ne sont pas l’apanage des seuls crématistes... mais elles sont impérativement à prendre en compte par eux !

Informer sur l’actualité du domaine cinéraire, assurer une veille juridique pour suivre les évolutions réglementaires ou y détecter d’éventuelles lacunes et agir en conséquence, susciter débats, réflexions et échanges sur la spiritualité, les pratiques rituelles, le contenu et la qualité des hommages et cérémonies réalisés lors des obsèques : cela fait aussi partie des objectifs de la revue !

Un autre est de contribuer à l’évolution des mentalités de la société actuelle, pour une meilleure appréhension, une meilleure prise en compte de la mort, phase inéluctable de la vie de tout être vivant : "grand défi collectif" à relever, tant le sujet reste tabou, notamment dans notre société occidentale
(il est tellement plus facile et confortable "d’occulter" cette phase essentielle de la vie, dans un monde de surcroît consumériste où la performance, l’argent, la beauté, la force sont les marqueurs dominants).

Dans le domaine de la mort et de la fin de vie, notre ambition est de nous mettre au service de l’intérêt commun, comme le font d’autres magazines ou sites spécialisés (tels que Résonance), mais aussi des instances comme le Conseil National des Opérations Funéraires - CNOF (lequel devrait se réunir plus souvent) - ou des organismes de réflexion et de débat (le Comité National d’Éthique du Funéraire - CNEF -, la Société de Thanatologie...), ainsi que des mouvements associatifs (don d’organes, fin de vie, accompagnement social), philosophiques ou cultuels (dans le respect des différences, grâce à la laïcité)... sans oublier de nombreux travaux universitaires.

Hommes (et Femmes) de bonne volonté : nous avons du pain sur la planche !

Jo Le Lamer
Président de la Fédération Française de Crémation

Résonance n° 127 - Février 2017

Designed by Groupe SLR.