Actualités

Véhicules : C’fac propose une solution de financement

Toujours en quête de satisfaire ses clients, le carrossier du Vaucluse C’fac leur propose désormais de leur faciliter l’accès au crédit-bail pour s’équiper en véhicules funéraires. Un partenariat a été noué avec l’organisme financier Lixxbail, filiale du Crédit Agricole.

Logo C FAC fmt

 lixxbail fmt

De nouvelles décorations de véhicules de cérémonie présentées au dernier salon Funexpo de Lyon en septembre dernier, de nouveaux aménagements probablement dévoilés lors du prochain FUNÉRAIRE PARIS en novembre prochain : le carrossier (et loueur de corbillards) C’fac ne chôme pas.

L’entreprise dirigée par Émile Cavasino, qui est secondé par son fils Tom, a trouvé la solution pour faciliter encore la vie de ses clients du funéraire en les aidant à accéder au crédit-bail. Pour ce faire, elle a noué un partenariat voici trois mois avec l’organisme financier Lixxbail. Cette filiale du Crédit Agricole intervient déjà pour soutenir l’équipement d’entreprises du secteur médical, des transports, du BTP ou encore en matériel agricole.

Faciliter les démarches des clients

Des partenaires, C’fac en avait déjà accueilli. Opel, Mercedes, Frima Concept… Mais pas encore d’établissement de crédit. "De plus en plus, nos clients passent par ce genre de financement des investissements, explique Tom Cavasino. Mais, vu la contraction récente du marché bancaire après la crise de 2008, certains ont eu des difficultés à en trouver. Nous avons donc cherché des solutions pour faciliter leurs démarches. Le but était de sécuriser notre clientèle. Avec Lixxbail, nous nous occupons des formalités pour le compte de nos clients. Grâce à ce partenariat, nous parvenons à des conditions plus souples dans l’obtention des crédits. Ce sera très utile notamment pour les petites structures ou les jeunes entreprises, qui pourront compter sur la crédibilité de C’fac."

P1010002 redimensionne fmt P1010277 e147429820745 fmt

 

Tom Cavasino poursuit : "Le crédit-bail est un système de location sur le long terme, selon les envies du client, sur 3, 4 ou 5 ans. Il y a une notion de rachat à l’arrivée. C'fac propose généralement une location sur 60 mois (5 ans), avec une option de rachat à 1 % de la valeur initiale d’achat." Le client décide alors. Soit il cesse la location. Soit il rachète le véhicule funéraire pour le conserver plus longtemps, s’il est en bon état ou s'il ne souhaite pas renouveler sa flotte tout de suite.

"Cela porte sur tout type de voiture dès lors que C’fac a conçu un aménagement et que notre entreprise procure le véhicule au client. Notre gamme (après mise en bière ou mixte) propose des véhicules (en quatre ou cinq places) sur des bases Opel, Renault, Mercedes, Nissan, Ford, Citroën, Peugeot, Volkswagen… Nous travaillons avec tous les châssis disponibles équipables pour notre marché, même si nous avons une petite préférence pour Opel et Mercedes."

Bien sûr, un professionnel faisant appel au carrossier-loueur peut encore trouver sa propre solution de financement. Mais, argumente Tom Cavasino : "Ce partenariat est un plus pour nos clients. Car nous pouvons désormais nous occuper de tout. Du châssis aux aménagements, en passant par le financement".

 

Olivier Pelladeau

Résonance n°127 - Février 2017

De nouvelles décorations de véhicules de cérémonie présentées au dernier salon Funexpo de Lyon en septembre dernier, de nouveaux aménagements probablement dévoilés lors du prochain FUNÉRAIRE PARIS en novembre prochain : le carrossier (et loueur de corbillards) C’fac ne chôme pas.

L’entreprise dirigée par Émile Cavasino, qui est secondé par son fils Tom, a trouvé la solution pour faciliter encore la vie de ses clients du funéraire en les aidant à accéder au crédit-bail. Pour ce faire, elle a noué un partenariat voici trois mois avec l’organisme financier Lixxbail. Cette filiale du Crédit Agricole intervient déjà pour soutenir l’équipement d’entreprises du secteur médical, des transports, du BTP ou encore en matériel agricole.

Faciliter les démarches des clients

Des partenaires, C’fac en avait déjà accueilli. Opel, Mercedes, Frima Concept… Mais pas encore d’établissement de crédit. "De plus en plus, nos clients passent par ce genre de financement des investissements, explique Tom Cavasino. Mais, vu la contraction récente du marché bancaire après la crise de 2008, certains ont eu des difficultés à en trouver. Nous avons donc cherché des solutions pour faciliter leurs démarches. Le but était de sécuriser notre clientèle. Avec Lixxbail, nous nous occupons des formalités pour le compte de nos clients. Grâce à ce partenariat, nous parvenons à des conditions plus souples dans l’obtention des crédits. Ce sera très utile notamment pour les petites structures ou les jeunes entreprises, qui pourront compter sur la crédibilité de C’fac."

Tom Cavasino poursuit : "Le crédit-bail est un système de location sur le long terme, selon les envies du client, sur 3, 4 ou 5 ans. Il y a une notion de rachat à l’arrivée. C'fac propose généralement une location sur 60 mois (5 ans), avec une option de rachat à 1 % de la valeur initiale d’achat." Le client décide alors. Soit il cesse la location. Soit il rachète le véhicule funéraire pour le conserver plus longtemps, s’il est en bon état ou s'il ne souhaite pas renouveler sa flotte tout de suite.

"Cela porte sur tout type de voiture dès lors que C’fac a conçu un aménagement et que notre entreprise procure le véhicule au client. Notre gamme (après mise en bière ou mixte) propose des véhicules (en quatre ou cinq places) sur des bases Opel, Renault, Mercedes, Nissan, Ford, Citroën, Peugeot, Volkswagen… Nous travaillons avec tous les châssis disponibles équipables pour notre marché, même si nous avons une petite préférence pour Opel et Mercedes."

Bien sûr, un professionnel faisant appel au carrossier-loueur peut encore trouver sa propre solution de financement. Mais, argumente Tom Cavasino : "Ce partenariat est un plus pour nos clients. Car nous pouvons désormais nous occuper de tout. Du châssis aux aménagements, en passant par le financement".

Olivier Pelladeau

Designed by Groupe SLR.