PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
3 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Trois questions à Jérôme Hégo, président directeur général de FUNICO, et à Jean-Philippe Brossy, responsable commercial FUNICO.

 

salon toulouse
Stand Funico.
Funico

Résonance : Quelles sont les principales raisons qui vous ont amené à participer à cette première édition du Salon Grand Sud Toulouse ?

Jérôme Hégo : FUNICO dispose de deux nouveaux dépôts régionaux, basés à côté d’Angoulême et à côté de Montélimar – ce qui nous permet d’être de plus en plus présents dans le Grand Sud. Le salon nous a apporté une visibilité auprès des opérateurs locaux, nous avons pu les informer de notre présence dans leurs régions, leur montrer nos produits et leur expliquer nos méthodes de travail, et notre capacité à les livrer dans des délais très courts. Par ailleurs, notre implantation dans le Sud sera certainement complétée par d’autres ouvertures de dépôts dans un futur proche.
C’était aussi l’occasion d’avoir un contact direct avec nos clients locaux dans un cadre différent. Enfin, retrouver différents acteurs du funéraire est toujours riche d’échanges.

Jean-Philippe Brossy : Ayant ouvert un dépôt au mois de janvier sur Angoulême, participer au salon de Toulouse était pour nous une excellente solution pour nous faire connaître sur le grand Sud-Ouest.

R : Sachant que celui-ci a une vocation régionale – pouvant être complémentaire de celle de Lyon –, comment avez-vous ressenti cette première édition, en matière de fréquentation, de richesse des échanges avec les opérateurs locaux et concernant l’organisation générale ?

JH : L’organisation était très professionnelle, rien à dire là-dessus, le choix d’un lieu insolite nous change des habituels halls d’expositions. La fréquentation, satisfaisante, sera certainement plus forte au fil des ans, car ce type d’évènement régional peut trouver sa place à côté des évènements plus nationaux qui restent des repères pour la profession.
Pour notre part, nous ne sommes jamais restés sans activité, avec une grande qualité dans les échanges. La fréquentation a été supérieure à ce que nous avions imaginé.

J-PB : Très bonne organisation, excellent contact avec les organisateurs. Fréquentation moyenne, mais de très bons contacts professionnels.

R : Ce salon a-t-il été pour vous un "apporteur d’affaires" ? A-t-il permis l’approche de nouveaux clients potentiels, vous ouvrant ainsi de nouvelles perspectives sur un marché préalablement non couvert par votre entreprise ? Ou celui-ci vous a-t-il donné simplement la possibilité d’élargir votre clientèle sur un marché où vous étiez déjà présents ?

JH : Oui, ce salon a généré des nouveaux clients pour FUNICO. Il nous a également donné l’opportunité de faire savoir à tous que nous étions maintenant définitivement et bien installés dans le Sud de la France, région que nous couvrions moins jusque-là.

J-PB : Ce salon nous a permis de nous faire connaître sur le grand Sud-Ouest et de renforcer notre image avec les clients déjà conquis depuis le début de l’année.

Résonance n°143 - Septembre 2018

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations