ATI Environnement est sans conteste l’un des constructeurs d’incinérateurs de déchets, de fours de crémation, et de systèmes de filtration des gaz qui a su à la fois se développer à l’international et innover en permanence afin de répondre aux nouveaux défis réglementaires, dans le domaine funéraire notamment, et à ceux suscités par la concurrence, du point de vue industriel en général.

Logo ATI Vertic copie.jpg 

 

Ibanez Ernest.jpg
Ernest Ibanez,
président d’ATI Environnement.

Concentrant les savoir-faire et les expertises "métier" au sein d’un même bureau d’études, ATI Environnement travaille quotidiennement à la recherche de nouvelles solutions, dont l’une des plus récentes est une ligne de filtration compacte inédite.

Celle-ci est commercialisée depuis un an et a déjà été installée sur plusieurs sites, comme le crématorium de Bron, où trois unités ont été mises en place. Ce module de forme cubique, tel un container, intègre la totalité des éléments composant le dispositif de filtrage ainsi que les différents conduits des fumées et tout ce qui est nécessaire aux connexions électriques et informatiques. Conforme aux nouvelles réglementations européennes sur les rejets atmosphériques polluants (norme Euro 5), c’est une réponse opportune mise à disposition des crématoriums qui se retrouvent dans l’urgence d’effectuer une mise aux normes de leurs équipements avant février 2018.

"Ce sont des équipements qui permettent de s’affranchir des contraintes liées aux procédures administratives souvent très longues, l’obtention d’un permis de construire, par exemple. Il s’agit d’un caisson métallique qui contient tous les éléments d’un système de filtration, sur le principe du "tout-en-un" avec l’appareil de refroidissement, le dispositif d’injection de réactif et le filtre à bougies céramiques", nous explique Ernest Ibanez, président d’ATI Environnement.

En effet, de nombreux bâtiments ne prévoyaient pas, lors de leur édification, l’espace nécessaire à l’installation de ces matériels. La proposition d’ATI Environnement permet ainsi d’éviter de bâtir une extension, ce nouveau module extérieur venant se poser contre le mur mitoyen du local où est situé le four, de manière à effectuer tous les raccordements requis sur l’appareil de crémation existant. Seule une dalle de réception doit être prévue pour la stabilisation et l’isolation de celui-ci.

Élaborée après près de neuf mois d’études par les ingénieurs d’ATI, cette ligne de filtration compacte utilise un processus identique à celui installé habituellement à côté du four à l’intérieur du bâtiment lorsque l’espace disponible est suffisant ou si une extension a été effectuée. Seul l’emplacement des différents composants a dû être modifié de façon judicieuse, prenant en compte l’encombrement de chaque partie, pour obtenir une compacité maximale, mais efficace. Ce dernier point fut un des paris essentiels dans cette réalisation, ne pas perdre le rendement et la puissance de la "machine". Et également permettre l’exploitation et la maintenance à l’intérieur de ce container.

"Un des grands points forts d’ATI est d’avoir un bureau de R&D (Recherche et Développement) intégré qui peut œuvrer sur ce type de projet, mais aussi répondre à toutes les problématiques de nos clients. En ce qui concerne les crématoriums, en fonction de leur date de création, nous savons que nous pouvons avoir tous les cas de figure possibles, avec ou sans extension envisagée pour la mise aux normes imposée avant février 2018. Avec ce matériel de filtration innovant, et tout étant pré-monté et câblé en atelier, nous pouvons être très réactifs et faire face à toutes les demandes. Une fois posé, il suffit de relier le four au module et de connecter ce dernier à la cheminée (6 mètres, minimum)," précise encore Ernest Ibanez.

La capacité d’intervention d’ATI est donc largement augmentée avec cette ligne de filtration conçue en "caisson", et cette solution, pérenne et viabilisée, se révèle une offre pertinente pour tous les établissements qui ne peuvent pas s’agrandir et vont être dans l’urgence de passer à l’acte. Aujourd’hui, plus d’une douzaine ont déjà été installées, et les perspectives de nouvelles poses dans les prochains mois, compte tenu de l’urgence, sont positives.

À noter, pour conclure, qu’ATI fabrique et fournit également des récupérateurs d’énergie adaptés aux fours de crémation qui ont la particularité de produire soit de la chaleur en période hivernale, soit du froid (eau glacée) pour les saisons chaudes. Cela est, si leur budget le permet, souvent souhaité par les crématoriums.

Gil Chauveau

 

Résonance hors-série n°4 - Août 2017

 

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations