Partager avec un ami








Submit

Un des faits majeurs du XXIe siècle restera l’amplification du phénomène migratoire. Quelle que soit leur cause initiale, ces mouvements de population s’inscrivent dans une réalité interculturelle. Commence un lent processus d’intégration, qui durera toute la vie. Lorsque vient le temps de la vieillesse, la nostalgie s’empare souvent de celles et ceux qui durent quitter leur pays natal, et les considérations religieuses prennent une dimension plus aiguë. La question du retour se pose de façon brutale à la génération suivante, lors de la disparition.

 

FM 2018
Frédéric Mercier.
Eclips 2016 FR
Mathez co white

Comment faire, à qui s’adresser, quelles garanties de respect des traditions et des rituels funéraires ? Autant de préoccupations qui viennent s’ajouter à la douleur de la perte d’un proche. Des réponses avec ECLIP’S, spécialiste du transport funéraire international.Comment faire, à qui s’adresser, quelles garanties de respect des traditions et des rituels funéraires ? Autant de préoccupations qui viennent s’ajouter à la douleur de la perte d’un proche. Des réponses avec ECLIP’S, spécialiste du transport funéraire international.

Résonance : Frédéric Mercier, vous êtes le directeur commercial de Mathez Transports Internationaux, et à ce titre, vous êtes l’un des promoteurs d’ECLIP’S, département spécifique dédié au transport international aérien de corps de France vers l’étranger, mais également de l’étranger vers la France. Quelle est votre analyse de cette pratique à l’aune 2019 ?

Frédéric Mercier : Le Groupe Mathez organise des transports aériens funéraires depuis 1960, soixante années durant lesquelles la demande a considérablement évolué, où les attentes et exigences des familles sont radicalement différentes. À la logistique, s’est greffé un besoin d’accompagnement plus sensible, notamment sur les questions relatives aux rituels funéraires. Le transport d’un corps n’a jamais été pour nous un simple fret aérien. Bien au contraire. Nous sommes, à l’instar des civilisations méditerranéennes anciennes, les passeurs du fleuve qui sépare les vivants de l’autre rive, et notre sensibilité lors des contacts que nous avons notamment avec les familles ou les opérateurs funéraires fait toute la différence. Nous sommes un élément du convoi funéraire et nous sommes concentrés pour l’obtention d’une qualité optimale du service rendu.

R : Il est difficile d’établir des statistiques relatives à l’immigration ; néanmoins, quelles sont les grandes régions concernées par ce type de transport ?

FM : Toutes les régions et tous les pays de la planète sont concernés. Ces femmes et ces hommes de toutes origines ou confessions viennent d’horizons culturels différents et font souche en France pour un plus ou moins long terme. Ce n’est pas un phénomène nouveau, souvenons-nous des années 20 où une population importante venant de Pologne s’est installée dans les départements du Nord de la France pour travailler dans les mines de charbon. Puis de nombreux pays d’Europe vinrent grossir les rangs, l’Espagne lors de sa guerre civile, l’Italie avec l’avènement du fascisme, l’Afrique et le Maghreb lors de la décolonisation, puis lors des 30 glorieuses pour répondre aux besoins de main-d’œuvre. 
Dire que telle ou telle origine est majoritaire dans nos réponses et prestations de service ne correspond pas à notre état d’esprit. Pour nous, il existe seulement des familles éprouvées et une exigence de rapidité, de précision, de résolution administrative, de satisfaction de rituels funéraires. Qu’il s’agisse d’un accident fatal de la circulation, d’une chûte en montagne, ou encore du souhait de reposer auprès de ses proches en Europe, en Afrique, en Asie, au Maghreb, en Amérique… chaque cas est unique et mérite toutes nos attentions.
Pour la satisfaction de ces exigences, nous avons une équipe internationale pratiquant toutes les langues de la planète (ou presque), et parfaitement au fait des différentes cultures… Kamal, Abdelhak, Christopher, Jean-Christophe, Alexis, Mathieu, Yamina, Ahmed, Olivier, Laurent, Michèle, Sonia, Nacer, Siham… nos pôles d’intervention résonnent des langues du monde : français, anglais, arabe, italien, portugais, espagnol, chinois, et j’en oublie… Nos différences sont notre force, car nous sommes unis autour d’une même problématique au service des familles.

R : Un avenir existe-t-il encore pour des services comme les vôtres, et peut-on parler encore de croissance ?

FM : Je ne vous cacherai pas que réunir autour d’un projet tel que le nôtre autant de diversité ne se fait pas en un jour. Notre expérience se fonde sur soixante années de pratique quotidienne, et suppose de lourds investissements matériels et humains. Formation des personnels et fidélisation de ceux-ci, connaissance et relations étroites avec l’univers du transport aérien, de ses codes et exigences, ainsi qu’avec les opérateurs funéraires, groupes ou réseaux ou encore opérateurs indépendants, interaction des forces vives et des cultures… un beau challenge que nous pratiquons au quotidien et où le droit à l’erreur n’existe pas. 
Il existe très peu de structures offrant une palette opérationnelle efficiente. Moins que les doigts d’une main. C’est normal au regard des services à déployer pour satisfaire chaque demande. Pour ce qui est de la croissance, soyons clairs : oui, nous connaissons un épisode de croissance notable, ce qui valide la pertinence de nos solutions, la qualité de nos services et la réponse économique. L’humain est un facteur décisif, et nous nous attachons les compétences des meilleurs et leur fidélisation.

R : Parlons de votre structure, quelle est sa couverture nationale ?

FM : Comme je vous le précisais, ECLIP’S est le service dédié au transport funéraire aérien du groupe de transport Mathez Transports Internationaux. Siham Naji est la responsable ECLIP’S pour la France. Nous sommes implantés sur les sites aéroportuaires majeurs (Paris Orly & Roissy, Lyon, Nice, Marseille, etc.) et assurons des transferts funéraires aériens au départ de tous les aéroports de France, ainsi qu’en provenance de l’étranger, toutes destinations. 
Pour mémoire, Mathez est un groupe familial créé en 1950, Opérateur Économique Agréé figurant dans le top des agents IATA en France - au niveau mondial, International Air Transport Association (IATA) regroupe 250 compagnies qui représentent 84 % du trafic mondial de passagers - ndlr. Composé de plusieurs sociétés dont les compétences se conjuguent dans les domaines de la coordination logistique, de la douane et de l’expertise réglementaire, le Groupe Mathez est reconnu pour sa qualité de service et la compétence de son personnel.
Mathez Transports Internationaux est membre fondateur de World Cargo Alliance, aujourd’hui le plus important réseau d’agents de fret indépendants au monde. 

R : En termes de communication, vous êtes des gens discrets et, malgré tout, votre présence et votre position sont indiscutables, comment expliquez-vous cela ?

FM : Soixante années de "bouche à oreille" font la différence. Une réputation est un phénomène qui se construit patiemment et passe par la satisfaction de l’ensemble des acteurs de la chaîne funéraire. Opérateurs funéraires, réseaux funéraires, groupes et enseignes nationales funéraires, transitaires, intermédiaires, familles endeuillées… une longue chaîne tendue vers un même but : acheminer une personne défunte vers sa dernière demeure, avec respect et dignité, efficacité et efficience. Un travail de vrais pros, mais également une réponse économique et budgétaire des plus performantes.
Nous ne sommes pas partisans de communications tapageuses. Depuis quelques années déjà, nous nous adaptons néanmoins à la réalité du web par la proposition d’un site très bien documenté et répondant aux réelles attentes de nos interlocuteurs. Un site à notre image : professionnel et convivial dans sa navigation, répondant avec clarté aux questions que tout le monde se pose. Les visiteurs de notre site Internet ne manquent pas de nous communiquer leur satisfaction ou les pistes d’amélioration toujours possibles pour un service encore meilleur.
En résumé, le professionnalisme, le sérieux, la compétence, l’écoute et l’accompagnement sont nos meilleurs agents de communication. Rendez-vous dans soixante ans, nous en reparlerons.

Jérôme Maniaque

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations