PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
20 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
40 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

 

C’est dans le Doubs, au château de Bournel, que se tenait le 15 mai dernier la 1re édition des "Infos Récréatives du Funéraire", où se rencontraient un collectif de onze entreprises* et des pompes funèbres venues de différents départements. Trois conférences liées à des sujets d’actualité et à la réglementation étaient au programme, suivies d’un atelier des fournisseurs, l’événement se finissant par une soirée festive et récréative. Petit tour d’horizon avec l’un des participants, Benjamin Rivaud.

 

 

Cette première journée avait pour intitulé humoristique : "Les Pompes à fond la caisse !", une invitation dynamique à la fois pour des rencontres studieuses, des découvertes et des prises de contacts commerciaux ; mais aussi pour partager de manière décontractée quelques moments de convivialité. En introduction, l’après-midi était donc consacrée à des exposés réalisés par des entrepreneurs partenaires de l’opération.

Les trois communications avaient pour thème "l’impact du conseiller funéraire sur le processus de deuil de ses familles" (par Michel Smeets, créateur d’Enaos), "la réglementation des cercueils et corbillards" (par Jérôme Hégo, FUNICO, et Benjamin Rivaud, société Rivaud) et "le poids des indépendants dans le paysage funéraire" (par Bernard Maffre, Granits Michel Maffre). Bien évidemment, celles-ci furent également riches des échanges avec l’assistance attentive.

IMG 1711

"En plus des onze entreprises, étaient présentes plus d’une cinquantaine de pompes funèbres. Celles-ci se révélèrent, à ma grande surprise, vraiment très intéressées par les différentes interventions. On s’aperçoit qu’il y a une vraie attente d’information, d’apprentissage de leur part en ce qui concerne la réglementation ou la psychologie du deuil notamment. En effet, les opérateurs funéraires indépendants peuvent être parfois isolés, pris par leur travail, et n’ont donc pas toujours le temps de s’informer, d’accéder à de nouveaux savoirs", indique tout d’abord Benjamin Rivaud.

L’intérêt des pompes funèbres pour ces conférences est aussi aujourd’hui lié à l’évolution de leur métier où la notion de service devient très importante, pouvant même prendre le dessus sur la vente pure et simple de cercueils et d’accessoires funéraires. Ce type de journée peut répondre à une demande pas toujours exprimée au quotidien faute de temps.

"Les discussions étaient actives et enthousiastes. On sent actuellement chez les indépendants une remise en question de leur profession en tant que telle, de leur façon de faire. Ils ne sont plus là que pour vendre des produits. Il y a deux préoccupations majeures : comment se différencier par rapport à la concurrence en général et comment résister face aux grands réseaux qui ont une puissance "de feu" énorme. En réponse à cela, l’organisation de ce mode de rencontres permet de valoriser leurs pratiques et de leur faire prendre conscience du fait qu’en tant qu’indépendants, ils ont des cartes à jouer et des atouts que n’auront jamais les grands groupes financiers… réactivité, solidarité due aux formes familiales des entreprises, mobilité, etc.", précise-t-il.

Venant de toute la région Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est, les participants ont apprécié la diversité des fabricants présents et le moment consacré à "l’Atelier des fournisseurs", autant pour les relations humaines ainsi établies que pour la présentation de produits, de catalogues de gammes ou de nouveautés. Ici, la solidarité et la rupture d’isolement se jouent tant sur l’aspect humain que sur le plan commercial. Les pompes funèbres, qui peuvent parfois se sentir seules ou éloignées (notamment en milieu rural à faible densité), nouent ou renouent physiquement le contact avec les commerciaux ou des confrères (qui ne sont pas que des concurrents !).

Enfin, comme point de concrétisation de ces discussions et réunions s’étant déroulées tout au long de la demi-journée, suivaient une animation apéritive et une soirée dînatoire, où chacun pouvait profiter d’une récréation festive et conviviale.

Le succès incontestable de cette première édition des "Infos Récréatives du Funéraire", remettant en avant les rapports humains (a contrario du monde numérique virtuel) devrait conduire à renouveler l’expérience prochainement. À suivre donc… dans nos colonnes !

Gil Chauveau

* Entreprises participantes : FUNICO (Céline Hubert, Alexis Barthélémy), Enaos (Brice de Sieter), MPV Import (Hervé Parade), Mémograv (Linda Dill, Sylvestre Olgiati), France Funéraire (Linda Dill, Sylvestre Olgiati), Granits Michel Maffre (Michel Maffre, Lionel Richard), Le Vœu (Hervé Billardon), LOMACO (Marc Rullaud), Fape Obsèques (Hervé Billardon), Funéral Stores (Jérôme Benoît), Rivaud (Benjamin Rivaud).

 

Résonance n°132 - Juillet 2017

 

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations