PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
20 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
40 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

C’est pour l’heure une vaste prairie plantée d’arbres, bordant le cimetière-parc des Bois-Rochefort, à Cormeilles-en-Parisis (Val d’Oise). 5,5 hectares dédiés au funéraire verdoyant. En septembre prochain s’y ajoutera un crématorium, deuxième dans ce département. La première pierre était symboliquement posée le 3 novembre dernier.

 Vue Crematorium HD

P1040184
Le gestionnaire Nicolas Goossens (à gauche)
et le maire Yannick Boëdec
(à droite).

Dans l’étendue du vaste cimetière-parc des Bois-Rochefort, à Cormeilles-en-Parisis (Val d’Oise), un immense cercle peint sur l’herbe marque la superficie du futur crématorium ouvrant ici en septembre prochain, et dont la première pierre était posée le 3 novembre. 711 m² seront dédiés aux défunts et à leurs proches, avec notamment un bâtiment en bois et miroir reflétant la verdure ambiante, et se perdant dans le paysage.

"Ce lieu omniculte, simple, sobre, sera rond, comme un symbole universel et intemporel", explique Nicolas Goossens, président de la Compagnie des Crématoriums, qui a signé en décembre 2016 la délégation de service public pour 30 ans. Trois dossiers concurrents avaient été déposés en mairie.

Réduire les délais d’attente

Dans la banlieue Nord-Ouest de Paris, situé au cœur d’un triangle formé par les crématoriums de Nanterre (92), Villetaneuse (93) et Saint-Ouen-l’Aumône (95), l’établissement de Cormeilles-en-Parisis table sur une première année à 800-900 crémations réalisées. 36 % des défunts ont fait ce choix localement en 2016. L’équipement aura le mérite, pour les familles et les professionnels, de réduire les délais d’attente qui frôlent actuellement la semaine dans le secteur, selon le maire de Cormeilles-en-Parisis, Yannick Boëdec.

Ce dernier a engagé ce projet dès 2009, son conseil municipal donnant le feu vert fin 2014. L’édile, séduit par l’architecture de l’établissement à venir, confie qu’il y a une cohérence à l’édifier sur ce terrain des Bois-Rochefort, cimetière depuis 1990, mais aussi situé à une centaine de mètres d’une nécropole néolithique. "On enterrait déjà des morts à cet endroit voici 5 000 ans."

Plus de 3,5 millions d’euros (hors taxes) seront investis ici par la société exploitante récemment créée, filiale d’une holding détenant aussi une pompe funèbre à Villepinte (Seine-Saint-Denis) à l’enseigne Roc-Eclerc. Des réinvestissements dans les bâtiments et l’équipement sont aussi budgétisés pour plus de deux millions d’euros (hors taxes). Car l’établissement présente bien deux bâtiments. Le premier (120 m²) servira d’espace de convivialité pour les familles. Le second (591 m²), tout en cercle donc, haut de six mètres, abritera deux fours XXL fournis par Facultatieve Technologies et leur filtration des rejets aux normes 2018. "Nous sommes même au-dessous des normes demandées", se satisfait Nicolas Goossens.

Vue salle de ceremonie

Retransmission de cérémonie

Deux salles de cérémonie, équipées en audiovisuel de façon à personnaliser les obsèques, recevront les proches du lundi au samedi. La première a une capacité de 112 places assises, la deuxième de 52. Des miroirs inclinés à 45° y refléteront le ciel. Des patios sont construits à l’arrière. La mise à la flamme pourra être suivie derrière une vitre, ou retransmise sur un écran, "ce qui est plus doux", estime Nicolas Goossens, qui précise encore qu’un service (payant supplémentaire) permettra aux familles dispersées n’ayant pu se rendre aux obsèques de les suivre en streaming via Internet, un accès sécurisé, et le respect du droit à l’image.

"Nous voulons offrir un crématorium de proximité avec un service avéré, notamment par les conditions d’accueil proposées aux proches en attente d’accompagnement et de soutien." Un parking d’une trentaine de places sera également construit, l’accès au crématorium étant totalement nouveau, et différencié de l’entrée du cimetière.

Olivier Pelladeau

Résonance n°135 - Novembre 2017

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations