Votre panier

Panier vide

Traité des nouveaux droits de la Mort
Tomes I & II



40 produits en stock
+

 

 Traité des nouveaux droits de la Mort  : Tomes I & II

 

 

CouvTraiteNvDroitsT1       CouvTraiteNvDroitsT2

 

138 € TTC

SUPER PROMO Résonance : 75 €

 

Présenté lors du colloque du Mans, 13-14 novembre 2014, organisé par les laboratoires juridiques THEMIS-UM, CERSA & C3RD des Universités du Maine, de Paris Il & Catholique de Lille & l'association COLLECTIF L'UNITE DU DROIT.


Préface de M. le Président Jean-Pierre SUEUR.

Sous la responsabilité de :
Mathieu TOUZEIL-DIVINA, Professeur de droit public à l'Université du Maine, Président du COLLECTIF L'UNITE DU DROIT, Directeur du laboratoire THEMIS-UM (EA 4333) ; Magali BOUTElLLE-BRIGANT, Maître de conférences en droit privé à l'Université du Maine, Membre du COLLECTIF L'UNITE DU DROIT, Directrice adjointe du laboratoire THEMIS-UM & Jean-François BOUDET, Maître de conférences en droit public à l'Université Paris V DESCARTES, Membre du COLLECTIF L'UNITE DU DROIT, Membre du laboratoire CERSA (UMR 7106).

 

"Il ne suffit (...) pas au jurisculture de se préoccuper des vivants" affirme Gabriel Timbal dans l'introduction à sa célèbre (et contro­versée) thèse sur la condition juridique des morts (1903). Le Droit – ou plutôt les droits – s'intéressent en effet à toutes des activités humaines et sociétales. "L'objet du Droit, c'est l'homme" expliquait déjà en un sens le doyen Foucart. Il importait donc de s'inté­resser de la façon la plus exhaustive possible et ce, à travers le prisme de l'Unité du / des droit(s) à la matérialisation positive du ou des droit(s) relatif(s) à la Mort. À cette fin, les trois porteurs du Traité des nouveaux droits de la Mort ont réuni autour d'eux des juristes publicistes, privatistes et historiens mais aussi des prati­ciens du funéraire, des médecins, des anthropologues, des socio­logues, des économistes, des artistes et des musicologues. Tous ont alors entrepris de présenter non seulement l'état positif des droits (publics et privés) nationaux concernant la Mort, le cadavre & les opérations funéraires mais encore des éléments d'histoire, de droit comparé et même quelques propositions normatives pros­pectives. Et si l'opus s'intitule Traité des "nouveaux" droits de la Mort, c'est qu'effectivement m'activité funéraire et le phénomène mortel ont subi depuis quelques années des mutations cardinales (statut juridique du cadavre, mort à l'hôpital, tabous persistants et peut-être même amplifiés devant le phénomène, service public des pompes funèbres, activité crématiste, gestion des cimetières, "prix" de la Mort, place et représentation de celle-ci et de nos dé­funts dans la société, rapports aux religions, professionnalisation du secteur funéraire, etc.). Matériellement, le Traité des nouveaux droits de la Mort se compose de deux Tomes : le premier envisage la Mort et ses "activités juridiques" et le second la Mort et ses "incarnations cadavériques"

 

ISBN :
Tome I : 979-10-92684-05-6
Tome II : 979-10-92684-06-3

© Editions L'EPITOGE (www.l-epitoge.com)
& Collectif l'Unité du Droit (www.unitedudroit.org)

Mise en pages & en formes: MTD, MBB & JFB pour le CLUD

Relectures :
Tome I : Clemmy F., Benjamin R. & Elise M.
Tome II : Jean-Marie B., Maxime M. & Mélina E.
(Mercis).

Illustrations (couvertures) :
Tome I : Epitofoucartise : 06 août 2010 (MTD ©)
Tome II : Epitodeath : 13 août 2014 (MTD ©)

Le Mans (Sarthe), 02 novembre 2014 

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations