PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
20 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
40 produits en stock

Gérer un cimetière

61 produits en stock

Aquamation, promession, résomation… Des alternatives à la crémation, jugées par leurs promoteurs plus écologiques, tentent de s’imposer aux États-Unis, au Canada, en Australie notamment. En France, ces procédés funéraires sont interdits, comme le rappelait le ministère de l’Intérieur en juillet 2016. Pour l’heure, pas de salut donc hors de la crémation et de l’inhumation.

FFC fmt

En cette période de la Toussaint, nombre de nos concitoyens sont allés, par tradition séculaire, se recueillir dans les cimetières et fleurir les tombes et autres lieux de recueillement de leurs défunts. Pourtant, et les crématistes posent régulièrement la question, est-il vraiment nécessaire d’aller se recueillir sur une tombe, dans un cimetière, pour penser à ses défunts ? Un écrit, une photo, une musique, un objet, une odeur ne permettent-ils pas d’y penser aussi fort, sans "programmer" le moment ?

Voici une information qui devrait intéresser les services d’état civil des collectivités, les élus ou encore les professionnels du funéraire. En effet, les textes réglementaires à venir prévoient d’instaurer une norme en termes de taille pour les cavurnes.

FFC fmt

Depuis une décennie, le rapport entre les usagers et les institutions publiques évolue vers une plus grande prise en compte du citoyen/usager afin d’assurer un meilleur service dans le respect de l’usage des fonds publics. Cela se traduit par le vote de différents textes législatifs.

Ce truisme paléoanthropologique semble battu en brèche depuis que des scientifiques ont mis en évidence la pratique de ces sortes de rituels chez certains groupes d’animaux (Selective "mourning” behaviour in chimpanzees : Max Planck Institute, 2016, par exemple).

L’Union Crématiste Européenne (UCE) est un mouvement d’associations crématistes à but non lucratif qui rassemble la Federazione Italiana per la Crémazione (FIC), la Fédération Française de Crémation (FFC), la Société Belge pour la Crémation (ASBL), l’Association Grecque "Les Amis de la Crémation" et "Oganj", l’Association Crématiste Serbe.

175 crématoriums sont en service en 2015 et 28 projets avancés témoignent du développement de l’idée crématiste en France et du progrès dans le domaine funéraire.

Ce sujet nous préoccupe depuis des années... d'autant plus que nous sommes régulièrement sollicités par divers fabricants de ce type de produits et que nous sommes sensibles à la protection de l'environnement, à la volonté de polluer le moins possible notre planète, celle que nous allons laisser à nos descendants...

Le Groupe FUNECAP annonce l’acquisition de ROC•ECLERC auprès de Daniel Abittan, son actionnaire majoritaire, et de ses associés. FUNECAP, groupe d’infrastructures et de services funéraires présent en France et en Belgique, se renforce ainsi puissamment sur un secteur en pleine mutation pour atteindre un chiffre d’affaires "réseau" de près de 250 millions d’euros. FUNECAP a été créé et est contrôlé et dirigé par MM. Thierry Gisserot et Xavier Thoumieux, via leur société de gestion Ophiliam Management, qui deviennent co-présidents de ROC•ECLERC à l’occasion de cette acquisition.

Pour bien appréhender les tendances et comprendre les attentes des familles dans l’aménagement des espaces cinéraires, STRADAL n’a pas hésité à réaliser un tour de France et à interviewer les professionnels. Aujourd’hui, ce fabricant français implanté sur tout le territoire métropolitain propose des columbariums et casurnes adaptés à ce besoin de clarté et d’individualité propices au recueillement. Par son expérience au travers de très nombreuses réalisations, l’équipe peut être force de proposition et accompagner les porteurs de projets d’espaces cinéraires.

M. Bernard Brunet, maire de Montmeyran (26), est très satisfait des services de la société Granimond, et a, pour la troisième fois, fait appel à cette dernière pour la création et la réalisation du site cinéraire de la ville. Cette nouvelle collaboration a tout de même fait l’objet d’une demande particulière relative au transfert des urnes contenues dans les columbariums existants vers les nouveaux équipements. Marc Zouari, dirigeant de la société Granimond, a souhaité, en étroite collaboration avec monsieur Brunet, gérer personnellement cette procédure qui a fait l’objet d’une cérémonie très forte en émotions.

Les Pompes Funèbres des Communes Associées (PFCA) de la région de Saint-Brieuc attachent une importance particulière à ce cérémonial et souhaitent accompagner les parents dans ce deuil tout à fait singulier.

La crémation, phénomène de société ? C’était le thème d’un colloque du Comité National d’Éthique du Funéraire (CNEF) en 2009, compte tenu de la progression spectaculaire et continue de ce mode d’obsèques dans notre pays. Oui, on peut dire qu’aujourd’hui la crémation est entrée dans les mœurs en France (35 % des obsèques - prévision de 50 % d’ici 15 ans).

Depuis le temps que je m’occupe de funérailles, je me suis souvent torturé l’esprit en essayant de comprendre pour quelle raison, les prêtres acceptent de faire une cérémonie religieuse au crématorium, alors que les textes religieux sont clairement contre. J’ai donc fait quelques recherches et j’ai enfin trouvé une explication officielle. Je vous recommande de vous en souvenir ne serait-ce que pour votre culture personnelle. Voici donc l’explication.

Si la crémation est peu à peu rentrée dans les mœurs des Français, cela n’a pas toujours été le cas dans notre pays de tradition catholique. En effet, l’Église ne l’autorise que depuis le concile Vatican II. J’ai demandé quelques éclaircissements au père Franz de Boer, du diocèse de Cahors. Loin des formules alambiquées, entretien avec un prêtre qui a son franc-parler.

À l’inverse de l’inhumation, la crémation permet un retour symbolique du défunt par le médaillon "Lien Mémoria". Déposé sur le défunt par la famille avant la fermeture du cercueil, ce disque de métal est ensuite récupéré par l’opérateur du crématorium et remis à la famille dans son écrin.

"Les morts n’ont plus que les vivants pour ressource. Nos pensées sont pour eux les seuls chemins du jour."
Paul Valéry

Avec l’évolution de la législation funéraire qui ne permet plus de garder les cendres du défunt au domicile, le manque de place dans les cimetières, l’évolution des mentalités mais également le contexte économique actuel, de nombreuses familles choisissent la dispersion des cendres.

Dans les années 1990, le nombre des crémations a progressé en France de façon spectaculaire. C’est à la même époque qu’OrthoMetals a vu le jour, en répondant à une préoccupation non négligeable dans l’activité des crématoriums.

PERSONIFIA est aujourd’hui un concept moderne fait pour "rendre hommage autrement" en basant la cérémonie sur la passion qui caractérisait le défunt. Rencontre avec Serge Clapier, directeur de PERSONIFIA.

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations