PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
20 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
40 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Disposer de cinq ou six points de livraison sur le territoire pour se rapprocher des clients : c’est l’objectif de FUNICO France d’ici l’an prochain. Acteur incontournable du marché du cercueil, la société a mis un pied dans la région Centre en juin, en reprenant un distributeur de produits funéraires à Châteauroux.

 Funico

 

Près de 700 cercueils désormais entreposés là, des accessoires funéraires, un showroom, des bureaux : en juin dernier, FUNICO France (ex-Cercueils du Nord) a mis un pied dans la région Centre. L’entreprise de Jérôme Hégo a trouvé à Châteauroux (Indre) un moyen de développer son réseau et de se rapprocher de ses clients. Il vient d’intégrer au groupe l’entreprise Barre Diffusion Funéraire, un distributeur familial de cercueils et d’accessoires créé en 1999, à la clientèle locale.

Si Jérôme Hégo devient le gérant de l’entreprise berrichonne, Martine Barre demeure, et continue de piloter la partie commerciale. L’accord s’est doublé d’un emménagement dans de nouveaux locaux et multiplie par deux quasiment la surface (sans quitter Châteauroux). "Nous travaillions déjà depuis deux ans avec FUNICO, précise-t-elle. J’ai apprécié leur sérieux. Nous étions négociants en produits funéraires, hors plaques et fleurs, sur une zone géographique s’étendant d’Orléans à Limoges, de Poitiers à Moulins. Mon mari était le gérant jusqu’ici. Il a pris sa retraite."

 

Stock de cercueils.

 

Développer la présence dans les régions

"Ce rapprochement nous permet de mieux nous implanter dans une région où nous n’étions pas encore très présents, explique Jérôme Hégo. Nous allons leur apporter notre soutien logistique, nos produits, en complément de ce qu’ils commercialisaient déjà. Avec nos fabrications, nous élargissons la gamme proposée. Cette structure est un point d’accroche pour FUNICO, pour développer notre présence dans cette région en y appliquant les mêmes standards de qualité que nous connaissons dans le Nord ou l’Est du pays."

Incontournable dans le paysage funéraire national, la branche française du groupe accélère donc son déploiement sur le territoire. "Nous nous sommes également implantés en Rhône-Alpes, puisque nous disposons dorénavant d’un dépôt dans la région d’Annecy (Haute-Savoie). J’espère également ouvrir d’ici à la fin de l’année une antenne dans la région Sud-Ouest, ainsi qu’un dépôt dans le Sud en 2018. Cela représentera un dispositif de cinq points de présence en France, avec l’objectif de monter à six." Avec aussi l’ambition affichée de "garantir l’excellence des livraisons et la relation client".

Pour le groupe FUNICO, la France représente un "objectif important" pour atteindre les 130 000 à 150 000 cercueils vendus en Europe en 2020 (95 000 aujourd’hui). La société est déjà très présente en Belgique, et cherche donc à se développer fortement dans l’Hexagone voisin, en Hollande, en Suisse. Cela passe par posséder des relais régionaux pour réduire les temps de livraison aux professionnels à J+1 ou J+2, dans une aire géographique couverte en deux heures de véhicule, comme désormais à Châteauroux.

Des livraisons encore plus réactives

"Étant plus proches, poursuit Jérôme Hégo, nous serons plus réactifs, même pour une commande particulière. Notre présence sera rassurante. Nous offrirons un meilleur service aux pompes funèbres et aux familles, étant entendu que nous livrons un produit complètement équipé. Nous posons le capiton et la plaque d’identité sur le cercueil. Nous travaillons ainsi dans le Nord depuis une vingtaine d’années. L’idée est de dupliquer partout nos méthodes de travail."

Aller aussi loin que possible dans la notion de service et de disponibilité, c’est ce qui a également rapproché FUNICO France et l’entreprise de l’Indre Barre Diffusion Funéraire. "C’est un petit distributeur. Être réactif pour leurs clients, c’est ce qui a fait leur différence face à la concurrence", estime le nouveau gérant.

Ce déploiement territorial se double pour Jérôme Hégo des efforts menés depuis ces derniers mois pour moderniser le site Internet de FUNICO France, afin notamment d’accueillir et renseigner efficacement des professionnels (ou le grand public) que l’ouverture d’un dépôt régional aurait interpellés. Interactif, très imagé, le site présentera d’ici fin juillet toute la gamme de cercueils, avec une visualisation à 360° (et un effet loupe pour voir en détail une moulure ou une garniture). Les prises de photos se terminent. L’outil d’aide à la conception de salles d’exposition en 2D ou 3D est par ailleurs désormais fonctionnel et mis à la disposition des clients. La tâche est loin d’être achevée, puisque, parallèlement, la gamme d’urnes est en rénovation, qu’il faut elle aussi prendre en photo pour la faire apparaître sur le site. Une plaquette papier doit aussi compléter ces visuels présentés sur Internet.

Olivier Pelladeau

 

Résonance n°132 - Juillet 2017

 

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations