Gérer un cimetière

61 produits en stock

PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
21 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
41 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Fabricant de caveaux et de produits en béton pour l’aménagement des cimetières depuis plus de 35 ans, STRADAL est attentif aux tendances du marché. Les équipes STRADAL Funéraire n’hésitent pas à partager leurs retours d’expérience avec les acteurs de la filière pour faire progresser l’équipement des cimetières et apporter une certaine sérénité aux intervenants.

 Stradal02 fmt

Stradal vérification a fmt
Crédits photos : STRADAL/Macédo Funéraire.

Ne sous-dimensionnez pas

L’optimisation des surfaces disponibles aux concessions est primordiale. Mais les impératifs des opérateurs funéraires ou des services d’entretien sont tout aussi conséquents : dimensions des concessions pour répondre à l’évolution de la taille de la population, allées suffisamment larges pour la livraison des caveaux, rayon de braquage ou demi-tour du semi-remorque, hauteur et largeur du porche d’entrée pour le passage d’un petit camion équipé de sa grue de déchargement et de son caveau…
Des solutions existent, bien sûr, avec les caveaux en éléments emboîtables sur place, des largeurs et des hauteurs d’assemblage variées, des vides sanitaires aux profils adaptés, des modèles au plus près des spécificités régionales. Les gammes STRADAL sont suffisamment larges pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et aux contraintes d’installation.

Vous avez dit "vide sanitaire" ?

Aux dimensions des concessions et des caveaux, il convient de réfléchir au sens de descente du cercueil. Dispose-t-on d’un espace suffisant pour la manœuvre ? Certains règlements de cimetière imposent l’obligation d’un vide sanitaire. Selon sa forme en "casquette ou en trapèze", sa hauteur et la position de son ouverture, centrée ou non, le vide sanitaire ou élément supérieur peut offrir une plus grande facilité d’intervention.

Des solutions existent

Destiné à protéger le cercueil ou les urnes du risque d’écrasement des terres, le caveau STRADAL peut être équipé d’une ventilation naturelle individuelle ou en batterie pour limiter le phénomène naturel de condensation et la présence d’eau. Rien n’empêche aujourd’hui de positionner le cercueil sur un bac contenant une poudre minéralisante jouant partiellement un rôle d’absorbeur. Titulaire de la certification NF P 98 049, STRADAL dispose d’une gamme de caveaux autonomes NF monoblocs.

Le zéro phyto

Autre domaine : pour les cimetières alternatifs, où le zéro phyto est une volonté de la collectivité, les semelles jointives peuvent habiller les espaces inter-tombes. Elles évitent l’apparition d’herbes dans les zones souvent difficiles d’entretien. Là encore, une gamme très large, tant en longueur qu’en largeur, à profil plat, à pente, voire avec matriçage, existe. Les semelles servent également à délimiter les sépultures pleine terre ou les terrains communs.

Ossuaire ou dispersion ?

Les réglementations portent parfois à interprétation, et la reprise de concession soulève bien des questions. Mise en ossuaire du reliquaire ou dispersion des cendres ? Certains préfèrent aujourd’hui la prudence. Deux solutions se présentent alors : opter dès le départ pour un ossuaire de grande capacité (entre 7 et 12 m3) ou réserver un emplacement avec plusieurs ossuaires installés côte à côte.
Volume défini selon le nombre de reprises, dimensions adaptables à la surface disponible, ossuaire constitué d’éléments superposés ou monoblocs selon les contraintes du terrain ou d’accès… sans oublier la notion de carrés confessionnels ou de terrains militaires, qui ont une incidence sur l’organisation. Adaptable, la gamme d’ossuaire STRADAL vise également à assurer la sécurité du personnel qui descend les reliquaires (accès, au choix, par une porte ou une trappe, système d’aération naturelle avec double ventilation haute et basse).

IMG 20140909 115907 fmtEn harmonie avec le site paysager ou le bâti local… Crédit photo : STRADAL.

Espace cinéraire : dynamique architecturale…

En jouant sur les courbes, l’agencement apportera un ressenti "protecteur" ; en travaillant sur des hauteurs différentes et en préférant un assemblage asymétrique, la monotonie sera rompue et l’effet "volume" moins ressenti par les familles.
 
… ou intimiste en ilôts

Même sur un foncier restreint, il est possible d’installer un nombre de cases* important, tout en privilégiant des espaces intimistes… La volonté d’implanter de petits modules installés en quinconce répond au besoin de confidentialité des familles. Les coloris naturels, blanc cassé ou jaune pâle, apportent une luminosité et une fraîcheur à l’espace cinéraire. La pose des cases se fait par simple superposition et collage des modules.

Nota :
* Le nombre d’urnes, par réceptacle ou case, dépend bien sûr des formes et volumes de l’urne choisie par la famille.

Résonance n°120 - Mai 2016

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations