PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
3 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

C’est au "Bloody week-end", un festival de cinéma fantastique qui a lieu chaque année fin juin à Audincourt dans le Doubs, que Joëlle Cougoureux, thanatopracteur et artiste, a exposé pour la première fois ses créations.

 

RES93p68aOriginaire de l’Union, à côté de Toulouse, Joëlle exerce la thanatopraxie depuis 2003. Cette ancienne élève d’Angers et stagiaire de Bernard Viguier, "40 ans de thanato, à la retraite maintenant. Un grand homme" et de Pascal Gasquez au sein de PFG s’est reconvertie après "des études de médecine ratées, entreprises dans le but de devenir médecin légiste", dit-elle en toute modestie car elle est arrivée 225e/960 sans passer la 2e session d'examen. "Je n’ai pas pu car ma mère a eu un accident de  voiture et j'ai dû tenir sa mercerie". Elle se souvient : "J’ai eu un parcours scolaire en dents de scie, j’ai redoublé ma seconde, puis ma première et j’ai eu mon bac au second coup".

 

Après 6 ans passés dans l’entreprise Jammes et deux ans et demi chez Codet, elle est aujourd’hui en poste aux pompes funèbres Favarel à Rabastens et Vic-de-Bigorre.

 

Sa passion pour la sculpture et le reborning, l’art de transformer une poupée de façon qu'elle ressemble le plus possible à un vrai bébé, lui est arrivée sur le tard. Elle raconte : "C’est au décès de ma meilleure amie, qu’une personne que j’ai rencontrée m’a donné l’envie d’essayer. Le reborning me permet de m'exprimer, de donner des expressions et des sentiments, certes à une poupée en vinyle, mais ce sont toujours des poupées uniques et des objets de collection plus parlants pour moi que les poupées de porcelaine. On en retrouve dans certains films ou séries et même dans des maisons de retraites où elles sont utilisées dans certains pays pour aider les gens atteints d'Alzheimer".

 

C’est Loïc Bugnon,  le créateur du Bloody week-end, qui a décidé de lui donner pour la première fois  sa chance en tant qu’artiste en lui permettant d’exposer ses poupées dans le cadre du festival.   Il revient sur cet évènement : "Lors du Bloody Week-end, notre festival du film fantastique d’Audincourt, en juin dernier, nous avons accueilli parmi 70 exposants, une artiste au talent immense : Joëlle Cougoureux, venue tout droit de Rabastens de Bigorre. Elle a fait découvrir au public son monde féerique autour du reborning avec une qualité artistique parfaite. Un bonheur infini de voir de telles créations, mélange de fantastique et de réalisme….Une précision des détails, une finition qui égale le réel ! Comme Joëlle nous l’a expliqué, elle travaille des peintures réalistes sur poupée en vinyle, à partir d’un 1 kit tête, 2 bras, 2 jambes, elle implante des cheveux, pratique un lestage du corps et une customisation avec de la pâte polymère sculptée sur la poupée qui donne un résultat surprenant : des personnages fantastiques tout droit sortis d’un film ou d’un conte, comme un vampire, un clown ou un avatar… C’est aussi par ce côté manuel, imaginatif et visuellement féerique, qui sort de ce que l’on voit d’habitude que nous aurons le plaisir et le bonheur de retrouver son stand l’année prochaine à notre festival. Encore une fois bravo Joëlle Cougoureux pour tes réalisations qui en font rêver plus d’un".

 

RES93p68b

 

Sébastien Mousse, thanatopracteur, artiste et éditeur, son ami depuis 6 ans, était lui aussi présent au Bloody week-end où il tenait un stand avec Bérangère Soustre de Condat-Rabourdin. L’auteur d’ "Autopsie du tueur en série", parle de celle qu’il surnomme affectueusement Lulu : "J'ai croisé Joëlle il y a quelques années de cela sur les forums professionnels.



Les thanatopracteurs étaient plus rares à l'époque. Nous étions peu, alors on se croisait, on se rencontrait via des forums tels que Thanatopraxie Art et Technique. Là, il y avait les gens qui vous laissaient de marbre, ceux avec qui vous échangiez professionnellement, et ceux avec qui il y avait un véritable feeling et qui devenaient par-delà l'écran, un ou une de vos ami(e)s. Joëlle est de ceux-là, femme de cœur à l'accent chantant, à l'éternel sourire, c'est un personnage attachant, à l'âme artistique. Longtemps elle m'a parlé de ses bébés, poupées créées par elle-même, qu'elles soient hyperréalistes ou bien chimères issues de son imagination fertile.

 

Depuis nous sommes passés du virtuel au réel, il a suffi d'un salon, le Bloody week-end à Audincourt (salon de trois jours consacré au fantastique). Et là j'ai d'abord été bluffée par ses réalisations, il suffit de toucher ou de porter une de ses poupées pour se rendre compte de son talent. D'ailleurs, le public du festival ne s'y est pas trompé non plus, il suffit de voir le monde qui venait autour de son stand. Et on a toujours une petite appréhension lorsque l'on va voir en vrai des gens que l'on côtoie depuis des années via internet, certains portent des masques, et ne sont pas tout à fait comme derrière leurs écrans. Lulu est d'ailleurs de ceux-là... Elle est encore plus sympathique en vrai !"

 

RES93p68c

 

Je confirme que Joëlle est une fille extrêmement gentille et talentueuse. Ses créations sont impressionnantes de réalisme et son imagination sans limites. Je n’ai d’ailleurs pas résisté à adopter une poupée. Vivement la prochaine édition du Bloody week-end pour qu’on puisse enfin voir réunis dans une même salle d’exposition des thanatopracteurs artistes comme Joëlle et Sébastien. Et merci à Loïc Bugnon qui a osé jeter un pont entre l’art et la thanatopraxie. Comme le dit si bien Joëlle : "Au final, le reborning et la thanato ont le même but : redonner l’apparence de la vie.  Je ne sais pas comment l’expliquer mieux qu’en disant que l'un, c'est peindre au plus réaliste même si parfois je dévie en transformant en vampire, en démon, en elfe ou en loup-garou… et l'autre, c’est restaurer une belle image du défunt pour faciliter le deuil des familles".

 

Tous les renseignements sur le festival se trouvent sur le site :
www.bloodyweekend.fr
et les créations de Joëlle sont en ligne sur :
rebornlulubybye.canalblog.com/

 

Claire Sarazin,
thanatopracteur.

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations