Votre panier

Panier vide

"Il ne suffit (…) pas au jurisconsulte de se préoccuper des vivants", affirme Gabriel Timbal dans l’introduction à sa célèbre (et controversée) thèse sur la condition juridique des morts. C’est également l’opinion des trois porteurs du présent "Traité des nouveaux droits de la Mort" (Éditions L’Épitoge Lextenso), qui se compose de deux tomes : le premier envisage la Mort et ses "activités juridiques" et le second la Mort et ses "incarnations cadavériques".

affiche colloq 1 ex en fmtRéunissant autour d’eux pour la première fois une cinquantaine d’auteurs : des juristes publicistes, privatistes et historiens, mais aussi des praticiens du funéraire, des médecins, des anthropologues, des sociologues, des économistes, des artistes et des musicologues, le professeur Mathieu Touzeil-Divina, Mme Magali Bouteille-Brigant et M. Jean-François Boudet ont entrepris de présenter non seulement l’état positif des droits (publics et privés) nationaux concernant la Mort, le cadavre et les opérations funéraires, mais encore des éléments d’histoire, de droit comparé et même quelques propositions normatives prospectives.

 

Y ont participé : M. le sénateur Sueur (président de la commission des lois (Sénat)), M. le président Boujida (Cour des comptes (Maroc)), le directeur des collections d’anthropologie du musée de l’Homme, M. Froment, l’artiste M. Chabot, des spécialistes du funéraire (MM. Dutrieux, Hedin & Mme Perchey), les doyens et professeurs Bioy (Toulouse), Cheynet de Beaupré (Orléans), Christians (Louvain), Franch Y Saguer (Barcelone), Labbee (Lille), Loiseau (Paris), Marguenaud (Limoges), Marly (Le Mans), Mecherfi (Rabat), de Nanteuil (Le Mans), Py (Nancy), Rouge-Maillard (Angers), Touzeil-Divina (Le Mans) et Vialla (Montpellier), les maîtres de conférences et docteurs (en droit, médecine, économie, sociologie et philosophie) Béguin-Faynel, Blasco, Boudet, Bouteille-Brigant, Brigant, Chaaban, Charlier, Clavandier, Dhote-Burger, Fallon, Gaté, Kermabon, Le Berre, Maillard, Mesmin d’Estienne, Messe, Mynard, Papi, Perrot, Pierchon, Ricou, Rousset, Sweeney et Tanguy ainsi que des musicologues (M. et Mme Pesque) et des doctorants (Mmes Elshoud, Mouriesse et Vlachou).

auteurs-sept-2014 fmt

Colloque les 13 et 14 novembre 2014, au Mans : Université du Maine – Faculté de Droit – Amphi Mercure

Il n’existe aucun ouvrage juridique à ce jour qui embrasse les questions funéraires et du cadavre de manière exhaustive. Afin de combler ce manque, le colloque projeté et organisé sous l’égide de l’association Collectif l’Unité du Droit offre une dimension transdisciplinaire qui sera valorisée non seulement à travers le prisme juridique de l’Unité du/des droit(s) (public, privé, pénal, historique, européens, etc.), mais encore au-delà des frontières juridiques en faisant appel à la médecine, à l’anthropologie, à l’histoire, aux arts, à l’urbanisme, aux religions, à l’économie, à la bioéthique, à la philosophie, etc.).
En outre, si le colloque (qui donnera lieu à une publication attendue) s’intitule "Nouveaux droits de la Mort",c’est que la relation, notamment juridique, entre la cité, ses citoyens et ses morts a aujourd’hui changé.

La crémation s’est grandement démocratisée, les phénomènes religieux ont évolué, la médecine légale est omniprésente, le rapport aux morts et les services funéraires traduisent des mutations évidentes et sociétales face auxquelles nul ne peut rester insensible.

Ce projet fait également place aux droits comparés et se situe notamment dans le cadre du réseau international "Laboratoire méditerranéen de droit public", dont le laboratoire juridique Themis-Um (EA 4333 – Université du Maine) est moteur.

Il s’articule autour de deux grandes thématiques :
- La Mort, activité(s) juridique(s)
- La Mort, incarnation(s) cadavérique(s)
qui déboucheront sur des propositions concrètes (et notamment législatives) à l’instar d’une nouvelle définition du cadavre et de son statut juridique.

Il alliera donc des juristes, des universitaires de toutes disciplines, mais aussi des praticiens du funéraire ainsi que des responsables de collectivités locales. Il s’adressera à toute personne aux prises avec la question funéraire (praticiens hospitaliers, pompes funèbres, services communaux, assurances, cultes, etc.) et plus largement à tout citoyen.


Inscriptions et informations :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.droitsdelamort.com

Présentation lors de FUNEXPO à Lyon

Le "Traité des nouveaux droits de la Mort" sera présenté au prochain salon FUNEXPO en novembre prochain sur le stand C 54 de Résonance. Des séances de dédicace sont prévues pour le vendredi 21 et le samedi 22 enflyer traite 200 ex A5 fmt matinée, les horaires seront communiqués ultérieurement.

Dès à présent, vous pouvez réserver ou commander votre "Traité des nouveaux droits de la Mort" . Profitez de la promotion FUNEXPO 2014. Hors Tarif salon le Traité dans son intégralité et chacun de ses tomes (I et II) seront disponibles via GROUPE SLR (Résonance) et via le diffuseur et éditeur juridique Lextenso.

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations