Votre panier

Panier vide

Logo SNC

Le premier crématorium du Cantal fonctionne depuis le 27 février dernier à Saint-Cernin, après cinq ans de labeur. Ce nouveau service public a été créé par la commune de Saint-Cernin et a été confié en gestion déléguée à la Société Nouvelle de Crémation (SNC), filiale du Groupe funéraire Dabrigeon, dont le siège social est clermontois. L’inauguration officielle aura lieu en avril prochain.

 

 

Respect de l’environnement

 

Dans la salle de cérémonie, le bois et la pierre rappellent le caractère minéral du pays, une volonté de la mairie de Saint-Cernin, porteuse du projet, et de la SNC : ce sont les élus qui ont proposé ce projet, le premier crématorium du Cantal.

L’établissement a été conçu avec la volonté de respecter l’environnement. Il est doté d’une ligne de filtration des fumées, contrôlée par les services du département et satisfaisant aux normes les plus actuelles et les plus exigeantes. Par ailleurs, toujours à propos de la notion d’environnement, mais cette fois-ci sur le plan psychologique, le choix de l’implantation en zone artisanale de la Courtine répond au sentiment d’appartenance familiale à la région du Cantal, puisque la chaîne des Puys est visible depuis le site. Toujours sur le plan symbolique, le bâtiment donne une place de choix au style départemental. 

 

 Saint Cernin03
Stéphanie Lescure et Guillaume Hibert-Fonvieille.

 

Des commodités nouvelles pour les familles

 

Pour crématiser un défunt, les obsèques impliquaient de se déplacer en Corrèze (Tulle), dans le Puy-de-Dôme (Clermont Ferrand) ou en Aveyron (Capdenac). L’implantation du nouveau crématorium dote le Cantal d’un établissement offrant un service plus proche pour tout le territoire à l’ouest de la chaîne des Puys. De plus, tout est disponible sur place pour que l’usager bénéficie des meilleurs services adaptés à ses besoins :

  • une salle de cérémonie conçue pour organiser au choix, soit un simple recueillement sur place, soit une cérémonie complète du dernier hommage avant la mise à la flamme ;
  • un ensemble d’espaces permettant d’attendre dans le confort, ou même de se restaurer entre proches (salle de convivialité) ;
  • des extérieurs propices au recueillement avec un site cinéraire pouvant accueillir les cendres ;
  • d’un vaste parking.

Deux emplois ont été créés. La mission a été confiée à Guillaume Hibert-Fonvieille, chef d’établissement, qui bénéficie d’une expérience confirmée dans l’activité de pompes funèbres qu’il a exercée notamment à Aurillac, et à Stéphanie Lescure, spécialisée dans l’activité de service aux personnes, tous deux originaires du secteur. L’établissement espère accueillir 300 crémations par an ; et met en avant deux points forts : "La réactivité, la souplesse et la disponibilité d’une part, et un accueil cantalou d’autre part."

 

Saint Cernin01Saint Cernin02

 

Parcours de l’usager

 

Les familles continueront à s’adresser aux professionnels de pompes funèbres de leur choix, et ceux-ci pourront réserver directement en ligne le jour et l’heure de la cérémonie et de la crémation en intervenant directement sur le site Internet créé par la SNC à cet effet. Les proches du défunt pourront également demander aux pompes funèbres d’intervenir au crématorium pour l’organisation du dernier hommage ou recueillement.

À défaut, le crématorium pourra également s’en charger, sous réserve d’organiser les horaires en fonction et de préparer si possible le dernier hommage avec les proches.

Quoi qu’il en soit, une salle de cérémonie a été conçue avec 90 places assises mais peut recevoir plus de personnes s’il le faut grâce à des extensions amovibles.

En fin de cérémonie, la conception des lieux permet de diriger discrètement le cercueil vers la partie technique. Cela se traduit par des baies vitrées opacifiées qui coulissent grâce à une commande électrique située dans le pupitre de la salle de cérémonie. Les plus proches du défunt ont ensuite le choix entre assister ou pas à l’introduction automatisée du cercueil dans l’appareil de crémation via un dispositif de visualisation sur écran accessible dans une pièce adjacente à la salle de cérémonie (quatre personnes au plus peuvent assister à celle-ci).

La famille peut choisir entre partir après la cérémonie, l’urne étant récupérée en différé, ou rester sur place pendant la crémation avec possibilité de repartir avec l’urne.

Pendant cette attente, il est possible de profiter du site et de ses alentours, ou tout simplement d’utiliser la pièce de convivialité où le crématorium met à la disposition des familles les services d’un traiteur (restauration légère sur place). 

 

Le départ des cendres

 

L’urne est remise à la personne qui a commandé les obsèques, celle-ci étant ensuite responsable de la destination finale des cendres à l’égard de tous les proches du défunt et dans le strict respect des dernières volontés connues ou attestées.

Les cendres peuvent donc : 

  • soit rester sur le site du crématorium, à titre temporaire ou définitif ;
  • soit partir avec la famille ou son représentant (pompes funèbres) pour rejoindre la destination définitive prévue.

Quand les cendres restent au crématorium :

  • soit elles sont gardées dans une pièce destinée à l’attente de reprise (les proches se détermineront plus tard sur la destination définitive des cendres) ; 
  • soit elles rejoignent l’espace cinéraire attenant au crématorium, doté d’un puits de dispersion, d’un columbarium ou de mini caveaux cinéraires.

Rappelons que les cendres sont dotées d’une protection légale depuis le 19 décembre 2008 et qu’à ce titre, les familles ne peuvent plus les garder à domicile sauf procédure dérogatoire accordée par le préfet. Le crématorium de Saint-Cernin s’applique au respect intégral des cendres en garantissant leur identification et leur préservation jusqu’au stade de leur remise aux proches. Un médaillon réfractaire numéroté et dûment identifié accompagne le cercueil dans l’appareil de crémation et rejoint les cendres dans l’urne.

Par ailleurs, la remise des cendres avant leur départ du crématorium est consignée sur un registre émargé par la personne destinataire. Toujours dans l’optique d’un accompagnement sensible des familles, celles-ci obtiennent l’urne dans une salle d’attente spécifiquement aménagée à cet effet.

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations