Votre panier

Panier vide

Créé en 2013 par la Chambre Syndicale Nationale de l’Art Funéraire (CSNAF), le site "Décès-info.fr" est, chose rare dans la sphère funéraire, destiné au grand public. Jouissant depuis deux ans d’une audience confortable, et en progression constante, il s’est doté cette année d’une rubrique Blog/Actualité et d’une chaîne YouTube mettant en valeur, via des vidéos, les savoir-faire des métiers du funéraire.

CSNAF 2011 fmtLogo Décès Info fmt

 

Contribuer à donner une image différente des métiers du funéraire et participer à une réflexion plus générale sur la représentation de la mort dans une société moderne sont deux des objectifs que s’est fixés la CSNAF. Pour le premier, Internet est le média choisi prioritairement pour atteindre ce but avec l’utilisation de tous les outils disponibles. Pour le second, celui-ci s’est concrétisé avec la tenue des premières Assises du funéraire, dont le thème fut "Mieux accompagner le deuil : un enjeu majeur de notre société" et qui devrait être suivi d’autres sessions dans les années à venir (voir Résonance n° 125).

L’ouverture du site "Décès-info.fr" a eu lieu au premier trimestre 2013, suivie rapidement de la création d’une page Facebook dédiée. Initialement construit avec quatre rubriques principales ("Le décès", "Les funérailles", "Le souvenir", "Les arts funéraires"), chacune riche en sous-rubriques, il a vu son audience s’accroître de manière notable, puisque celle-ci double quasiment chaque année, pour compter 57 620 utilisateurs en octobre 2016.

Capture d’écran 2016 1 fmt Capture d’écran 2016 fmt1
La rubrique "Blog/Actualité"
du site "Décès-Info.fr".
La page Facebook dédiée à "Décès-Info.fr".

Nourri régulièrement de nombreuses informations et d’articles thématiques, "Décès-info.fr" s’est rapidement étoffé, et plus de 120 pages sont aujourd’hui indexées sur Google. De 17 796 pages vues/mois en décembre 2013, on est passé à 105 434 en octobre dernier. Les thématiques les plus consultées concernent notamment les formalités (et démarches) en cas de décès, le registre de condoléances (sous la rubrique "Les arts funéraires") et la dispersion des cendres en mer.

Depuis sa création, le site a évolué, et cette année a vu le passage du site en mode responsive(1). Cela a eu un impact sensible sur les supports utilisés pour surfer sur "Décès-info.fr". Les consultations sur mobile sont passées de 21,8 % à 36,2 %, celles sur tablette de 11,4 % à 14,4 %, alors que, pour l’ordinateur, cela a chuté de 66,8 % à 49,4 % (tous chiffres 2015 vs 2016). À noter que l’âge des internautes (majoritairement des femmes) fréquentant le site a évolué, pour passer de la tranche 45/64 ans à celles de 25/34 ans et 55/64 ans.

A également eu lieu au deuxième trimestre 2016 la mise en place de la nouvelle rubrique "Blog/Actualité", donnant accès à de l’information "chaude" venant de différents sites professionnels ou spécialisés en actus quotidiennes. Concernant la page Facebook, celle-ci connaît également une hausse de fréquentation importante, avec 4 698 fans(2) en décembre 2014, 7 953 en décembre 2015 et 10 524 en octobre dernier. Le nombre d’impressions/portées de publications(3) est de 429 100 en octobre 2016 (vs 313 800 en décembre 2015).

pour graphiques 4 fmt pour graphiques 8 fmt

Dernière nouveauté, la mise en place en septembre d’un nouveau support de communication : la vidéo. Sur les quatre derniers mois, six reportages ont été mis en ligne, ayant pour objet la mise en avant de six métiers spécifiques du funéraire : la composition florale, le monument, le cercueil, la thanatopraxie, la plaque funéraire et les capitons. Deux sont à venir, sur les registres de décès et les bronzes. Ces vidéos sont visibles sur la chaîne YouTube "CSNAF Décès-info", sur Facebook et sur le site.

Pour conclure, "Décès-info.fr" peut voir l’avenir sereinement. En effet, ce site informatif grand public, créé par la CSNAF pour apporter des réponses concrètes et non marchandes aux questions que l’on se pose souvent face à la mort et pour faire découvrir les savoir-faire des arts funéraires en France, développe son audience de manière régulière et s’adapte de façon pertinente à l’évolution du digital. Cela est indéniablement le résultat du travail performant d’une équipe compétente et d’une importante allocation budgétaire à la communication grand public.

Gil Chauveau

(1) Responsive design (RWD) : Le responsive design ou responsive webdesign est une manière de concevoir un site Web pour que son contenu s’adapte automatiquement à la résolution écran du terminal qui est utilisé pour le visionner (ordinateurs, tablettes, smartphones). On peut également parler de site adaptatif.
(2) Un fan Facebook est un internaute membre de Facebook ayant cliqué sur un bouton "J’aime" proposé par une entreprise, une marque ou un site Web. Ce bouton "J’aime" peut être proposé par l’annonceur sur sa page Facebook, sur des publicités Facebook ou sur des pages externes à Facebook par l’intermédiaire d’un plugin social.
(3) Les impressions mesurent le nombre de visualisations d’une publication d’une page, indépendamment du fait que l’utilisateur ait cliqué ou non sur cette publication. Les utilisateurs peuvent visualiser la même publication plusieurs fois.
La portée mesure le nombre de personnes ayant reçu des impressions d’une publication de la page. La portée peut être inférieure aux impressions, puisqu’une personne peut visualiser plusieurs impressions.

Résonance hors-série n°3 - Janvier 2017

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations