Votre panier

Panier vide

FunéMarket est la première place de marché numérique dédiée aux professionnels du secteur funéraire : agences, marbriers, thanatopracteurs… Créée en 2015, FunéMarket regroupe aujourd’hui une quarantaine de fournisseurs et près de 800 produits nécessaires à l’activité de l’ensemble des opérateurs du funéraire. Rencontre avec cette sympathique équipe qui nous en dit un peu plus.

Logo fune market fmt

 Equipe FuneMarket fmtLes créateurs de FunéMarket (Guillaume Michel, Pascal Corson, Olivier Lemaire
et Bruno Franchitti).

Résonance : Le funéraire et les nouvelles technologies, chez FunéMarket, on en pense quoi ?

FunéMarket : À l’ère du tout digital et du Web 2.0, nous observons de profonds changements dans les modèles de comportement des consommateurs, mais aussi des entreprises. Pour un grand nombre d’entre eux, Internet est devenu le premier canal de vente et d’information. Même s’il ne change pas radicalement les habitudes ni la finalité (le consommateur souhaite répondre à un besoin : acheter un produit, réserver un local, préparer un rendez-vous, comparer des offres…), le chemin du client diffère grâce aux nouveaux services apparaissant sur Internet. Ces changements impliquent alors d’établir de nouvelles stratégies, notamment digitales, pour les entreprises. Jusque-là, le secteur du funéraire était épargné ou presque par cette "vague digitale", la numérisation de l’ensemble des services sera le véritable enjeu de ces cinq prochaines années.

R : Numériser le secteur funéraire, bientôt des obsèques sur Internet ?

F : Il y a encore quelques années, l’étape Internet dans le parcours client du funéraire était anecdotique. Cependant, du zéro devis traité en ligne en 2007 au succès actuel de "Comitam" ou encore d’ "En Sa Mémoire" pour l’entretien de sépulture, la présence d’Internet dans le secteur du funéraire s’intensifie. Internet étant la première approche du "problème" obsèques pour plus de 30 % des familles, les opérateurs du funéraire vont devoir s’adapter aux nouveaux canaux de communication, être engagés sur le web-marketing et les réseaux sociaux leur permettant une meilleure visibilité, et capter cette clientèle grandissante.

R : La question de l’"ubérisation" du secteur funéraire vient alors tout naturellement ?

F : Par définition, l’"ubérisation" est un terme découlant du système économique lié à la société Uber qui met à disposition une plateforme de mise en relation entre clients et prestataires proposant un service de transport. Dans ce cas de figure, il est aisé de constater qu’avec un permis de conduire, une voiture et un GPS, n’importe qui peut s’improviser taxi. Cependant, ce modèle économique ne peut s’appliquer à tous les domaines d’activité, notamment dans le funéraire, où il est nécessaire d’acquérir des compétences et une certification validées au terme d’une formation. Ce domaine d’activité demande de l’engagement, une façon d’être et un savoir-faire qui ne s’improvisent pas.

De plus, le modèle Uber est un système pyramidal qui risque de remettre en cause l’indépendance des opérateurs funéraires.

R : Et pour FunéMarket, les indépendants, c’est important…

F : En effet. La majorité des clients "acheteurs" de la plateforme sont des indépendants, franchisés ou non, même si nous vendons nos produits exclusifs aux enseignes nationales (Sépul’Net, Tohu…).

La notion d’indépendance est très importante pour FunéMarket. Nous axons notre stratégie sur la force du nombre de clients et la rationalisation des coûts de fonctionnement de nos partenaires. FunéMarket permet aux thanatopracteurs, agences de pompes funèbres et autres prestataires de trouver l’offre la plus large et la mieux adaptée.

R : Comment vous situez-vous sur le secteur ?

F : Nous pourrions nous décrire comme un facilitateur de business. Nous mettons à disposition de nos partenaires et de nos clients des solutions techniques et informatiques qui les aident dans leur activité. En simplifiant le process, la recherche et l’achat des fournitures pour nos clients, FunéMarket est ouvert à tous 7j/7 et 24h/24, ce qui leur permet de se consacrer à leur cœur de métier et à leurs familles.

En mutualisant les charges telles que le développement, la maintenance des outils numériques et la promotion sur Internet, FunéMarket ouvre le e-commerce aux fournisseurs de toutes tailles, ce qui leur permet de réduire leurs coûts directs de distribution, et ainsi d’améliorer leur marge.

Sépul’Net
Le kit Sépul’Net est un produit à proposer en agence de pompes funèbres. Ce kit est destiné aux particuliers pour le nettoyage "d’appoint" des sépultures. Il est composé d’une trousse contenant un concentré de nettoyant Sépul’Net 100 ml à diluer dans l’eau, d’une brosse aux poils doux, d’un chiffon tissu microfibre et d’une paire de gants en nitrile.

Tohu
Lors du temps nécessaire à la pose d’un monument ou à la bonne stabilité de la pleine terre, le recueillement des proches du défunt est habituellement effectué devant une chape en béton (caveau) ou un tas de terre (pleine terre). Au-delà de l’aspect esthétique, ceci ne permet pas une mise en valeur des présents d’hommage. Le monument Tohu apporte la solution d’aménagement temporaire, moderne et esthétique, aux agences de pompes funèbres. Facile à monter, le Tohu est une solution réutilisable et disponible dans plus d’une dizaine de finitions.

 

Résonance hors-série n°3 - Janvier 2017

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations