Votre panier

Panier vide

Les prochaines "Rencontres Nationales" de l’Union du Pôle Funéraire Public (UPFP) auront lieu à Boulogne-sur-Mer (62) les 18, 19 & 20 juin prochains. Ces Rencontres sont réservées aux seuls membres de l’UPFP ; cependant, nous savons déjà qu’il faudra pousser les murs, compte tenu du grand succès des précédentes éditions. Un succès qui valide la pertinence des actions de l’UPFP.

 Logo-UPFP pictotextequadri

CORINNE-LOIODICE
 

Le funéraire public n’est pas une alternative, il est fondamentalement essentiel...

"Pour la plupart des élus locaux, le service public funéraire communal se réduit au cimetière, dont la création et la gestion ont été transférées aux communes par les lois de 1804 et 1884. Or, si les cimetières constituent un service public communal obligatoire, ce n’est pas le seul service public funéraire des collectivités. Deux autres services publics non obligatoires relèvent également des missions des collectivités :
- le service extérieur des pompes funèbres, qui, depuis la loi 93-23 du 8 janvier 1993 ayant supprimé le monopole communal, est une mission de service public exercée concurremment par les communes ou EPCI et les entreprises funéraires ;
- le crématorium, dont la création et la gestion relèvent exclusivement des collectivités et des EPCI.

Le désengagement des collectivités dans ces deux domaines – pompes funèbres et crématoriums – laisse le champ libre aux opérateurs privés, qui deviennent désormais les interlocuteurs des familles en deuil.

Ainsi, tout un pan de la politique sociale et sociétale des collectivités est délaissé, au profit de la politique commerciale d’entreprises qui se disputent âprement ce qui, en raison de la carence de l’initiative publique, n’est devenu qu’un "marché", lucratif et pérenne, hors de tout contrôle éthique.

Les collectivités doivent prendre conscience de leur responsabilité dans la mutation de ce qui était hier encore une prise en charge collective des institutions locales (communes, églises, etc.) vers ce qui est désormais "le marché de la mort", et des conséquences pour leurs populations qui, alors qu’elles devraient bénéficier en ces circonstances du soutien de la collectivité, sont contraintes de faire face au mercantilisme.

La présence publique dans ce domaine sensible est la seule garantie de réguler les tarifs, et de moraliser les pratiques d’un "marché" dont il ne faut jamais oublier que les consommateurs sont des familles fragilisées par un deuil.

En cette année de renouvellement des équipes municipales, nous voulons lancer cet appel aux élus : Mesdames, Messieurs les Élus, le funéraire, c’est aussi et surtout votre affaire."

Corinne Loiodice

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations