Votre panier

Panier vide

Labbe KoenigLes cimetières français sont parmi ceux dont l’aménagement traditionnel génère de nombreux espaces exigus, notamment au niveau de "l’entre-tombes", très étroit, délimités par des monuments en granit et des allées souvent du même acabit où la circulation peut s’avérer délicate. En réponse à notre spécificité nationale, la société strasbourgeoise Labbé Koenig propose trois engins aptes à franchir ces "obstacles".

 

Labbé Koenig, entreprise de distribution de matériels destinés aux marbreries et aux collectivités locales, sise à Strasbourg, s’est spécialisée depuis de nombreuses années dans la commercialisation, entre autres, d’engins dédiés au fossoyage et à la manutention. Son dirigeant, Jean-René Koenig, a privilégié, dans ses choix, des machines de marques allemandes dont la notoriété, en matière de robustesse et de performance mécanique et hydraulique, est largement acquise.

Dans celles-ci, figurent en bonne place les ROBO 2 WP, ROBO AS et ROBO ASL de Schmelzer, un trio d’excavatrices talentueuses dotées de fonctionnalités qui peuvent convaincre aisément de leur utilité dans les travaux de cimetière. Ces trois pelles ne se démarquent pas énormément du point de vue visuel, étant toutes équipées de quatre stabilisateurs (articulés et orientables, type araignée) et d’une demi-cabine à vitre frontale, mais chacune possède ses propres caractéristiques permettant de développer un éventail important de possibilités.

thumbnail ROBO 2WPROBO 2 WP.

Mini-pelles passe-partout polyvalentes

Pourvues de capacités propres à effectuer en sûreté et de manière efficace les tâches délicates dans les zones exiguës, sur des sols plans ou pentus, ou sur des terrains instables, elles répondent ainsi aux besoins quotidiens des opérateurs funéraires, des marbriers ou des collectivités territoriales. En premier lieu, voyons la plus légère des trois, la ROBO ASL… seulement 1 680 kg sur la balance. Celle-ci a trois roues motrices. Elle emprunte des voies n’excédant pas 800 mm de largeur grâce à un dispositif de réglage hydraulique de l’entraxe des deux roues arrière.

De plus, un mécanisme de blocage de différentiel, séparé des essieux avant et arrière, peut être activé individuellement à partir du timon. À cela s’ajoute un dispositif de sécurité antibasculement, intégré en série, pour un pilotage plus sûr. Pour assurer l’utilisation du matériel, un sélecteur permet de basculer du mode roulage à celui de terrassement. Suivant l’équipement choisi, le bras de levage télescopique, sur tourelle rotative à 360°, a une portée maximale de 5 mètres, et la force de fermeture de la preneuse est de 5 tonnes.

Stabilité avérée, même sur terrain à forte inclinaison

Passons maintenant à la ROBO AS, dont les principales et plus importantes caractéristiques sont : son empattement "court" de 830 mm et un braquage à 90°, une stabilité efficiente assurée par un châssis à 4 roues – dont deux sont jumelées à l’avant – et la présence de quatre pieds à genouillère avec réglage et blocage par excentrique cranté fin. Un autre avantage non négligeable sur cet engin de chantier est son centre de gravité général bas et son moteur situé au milieu sur l’axe longitudinal. Conséquence : un très bon maintien de l’aplomb sur tous les terrains, même ceux sujets à une déclivité importante.

La troisième mini-pelle, nommée ROBO 2 WP 26, est, sans entrer dans une description technique trop poussée, une petite virtuose du chevauchement de stèles et de tombes. Elle est littéralement passe-partout du fait d’une conception novatrice du déplacement. En effet, ses trois roues motrices pouvant se mettre en position de conduite latérale (de manière synchrone), elle peut circuler sur des espaces d’à peine 300 mm en "enjambant" les monuments funéraires. Pour exemple, l’essieu conducteur à mono roue avec timon et commande (ensemble télescopique en longueur) peut enjamber un monument de 2 à 3,5 mètres de long et passer au-dessus de stèles de 1,75 à 2 mètres de haut.

Cela est complété par un contrôle du niveau hydraulique générant la correction de l’inclinaison, rendant même accessibles les sols en forte pente. Enfin, son bras de levage à angle prolongé par une flèche télescopique standard a une portée de plus de 5 mètres. Celui-ci est dirigé à l’aide d’une manette de commande "joystick" aux normes européennes. Bien sûr, pour des informations plus détaillées sur ces trois modèles, vous pouvez vous reporter aux fiches techniques complètes sur le site Internet de la société Labbé Koenig.

Matériels et outillages pour marbriers

Pour conclure, rappelons que SAS Labbé Koenig commercialise aussi des solutions de manutention, idéales pour tous types de chantiers dans les cimetières, avec des portiques de levage hydrauliques, motorisés, multidirectionnels et extensibles, différents modèles de chariots élévateurs, des tables de travail inclinables ou horizontales mobiles, des pinces de levage à câbles, des ventouses rondes de levage vertical, des modèles pneumatiques pour les portages horizontaux ou verticaux, différentes meuleuses et sableuses, etc.

Il ne s’agit pas ici bien sûr de lister de façon exhaustive les catalogues du distributeur alsacien. Sachez simplement que son offre est véritablement complète, avec une gamme étoffée de machines et d’équipements de taille, s’adressant ainsi à tous ceux qui travaillent la pierre, le granit et le marbre. Et, point important… l’ensemble des catalogues sont téléchargeables sur le site Web Labbé Koenig.

Gil Chauveau

Résonance n° 155 - Novembre 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations