Votre panier

Panier vide

DEYMEDe l’usinage des matières brutes à l’expédition, en passant par la création et la finition, la société DEYME a fait de la fabrication de présentoirs son cœur de métier. Éléments d’expositions très utiles également dans le milieu funéraire, l’entreprise ligérienne propose une gamme de produits plus particulièarement destinés aux pompes funèbres.

 

Chariot d’église pour assurer en toute sécurité le transport en intérieur comme en extérieur des cercueils (revêtement chromé et équipé de roulettes Ø 125 dont 2 avec freins), collection variée de présentoirs à fleurs, tréteaux pour la présentation du cercueil, classiques ou croisés, avec système de maintien en position ouverte (structure chromée et munie de patins antibruit), présentoirs à cercueils, renforcés, stables, faciles à manier, à 2, 3 ou 4 étages, idéals pour stocker et présenter les cercueils (avec roulettes pivotantes Ø 100 et finition époxy) sont quelques-uns des articles funéraires manufacturés dans les ateliers de DEYME.

L’entreprise, située sur les bords de la Loire à Épercieux-Saint-Paul (42), a été créée il y a plus de cinquante ans. C’est aujourd’hui Thierry Torres qui préside à sa destinée. Celui-ci a fait le choix, il y a quelques années, d’une évolution douce vers la robotisation, la conduite et la gestion numérique des machines. Douce, car, selon ses convictions : "Sans hommes pour vérifier, aucune machine n’est fiable !" Encore maintenant, la main et le coup d’œil restent là. Plusieurs tâches sont encore effectuées "manuellement" grâce aux savoir-faire des hommes. C’est le cas pour le cintrage, l’ébavurage, le montage, le pressage-pliage, etc.

im000132

Évolution numérique douce, mais pertinente

Côté machines – travaillant, tordant, pliant, façonnant de différentes manières le tube, la tôle et le fil, en inox, acier ou alu –, celles-ci ont été petit à petit robotisées, conduites par des logiciels, et donc programmables de façon très précise. Cette technologie de pointe associant des machines-outils classiques performantes à celles dotées de programmations numériques permet, via un terminal informatique, de générer des modèles de plus en plus personnalisés. C’est notamment le cas avec la découpe laser qui, après récupération de la maquette de la pièce du client et après transmission au logiciel de la machine, va en effectuer la réalisation sur une plaque de métal, en un ou plusieurs exemplaires.

De nombreux équipements de façonnage sont ainsi passés dans le XXIe siècle. Actuellement, on trouve dans les différents ateliers des outils automatisés, comme le poste de soudure robotisé, la cabine de peinture intégrée (peinture époxy mixte, polyester ou poudre de zinc), la tronçonneuse coupant des tubes carrés ou cylindriques, par exemple, de diverses longueurs avec une extrême précision. Très spectaculaire aussi, le robot fil est entièrement programmable. Il réalise toutes formes à partir de fil de fer, ou autres métaux, de différentes sections en centaines d’exemplaires.

Une expertise du sur-mesure avérée

Grâce à cette mutation technologique, DEYME peut réellement répondre à des demandes particulières, à des besoins d’individualisation des produits. Ses capacités de personnalisation sont complétées par un bureau d’études qui peut adapter des modèles existants, mais aussi concevoir ce dont le client a besoin dans son magasin d’exposition. Dans ce dernier domaine de production, DEYME a développé une réelle expertise, et c’est un véritable atout pour les opérateurs funéraires, qui peuvent faire fabriquer des présentoirs répondant aux tendances actuelles (en matière de teintes, de formes, etc.) ou en accord avec leur design ou charte graphique.

Enfin, la particularité et la force de l’entreprise de Thierry Torres sont à la fois son organisation et sa robotisation en "tout intégré", et la garantie d’une fabrication 100 % française. Et, point non négligeable, la firme ligérienne est également efficace en matière de délais, même pour de nouvelles réalisations. Après étude et validation du devis, une pièce "prototype" peut être élaborée sous 5 à 10 jours. La qualité et la modernité des équipements permettent une grande souplesse et une réelle flexibilité... et autorisent un excellent niveau de compétitivité en matière de prix sur les petites et moyennes séries.

Gil Chauveau

Résonance n° 155 - Novembre 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations