Votre panier

Panier vide

 
Le 28 mai dernier, Guy Bedos quittait définitivement la scène. Ses obsèques se déroulèrent le jeudi 4 juin. C’est aux pompes funèbres ROC•ECLERC que fut confiée l’organisation de celles-ci. Et c’est le groupe familial Bernier qui fut choisi pour réaliser le magnifique cercueil qui emmena dans sa dernière demeure l’humoriste français.
 
"J’ai eu un appel du responsable des pompes funèbres en charge des obsèques qui m’a fait part du souhait de la famille d’avoir un cercueil noir brillant, de grande qualité. Devant rencontrer celle-ci le lundi matin, il m’a demandé s’il était possible pour nous de le faire dans l’urgence, en respectant les délais : les funérailles ayant lieu le jeudi, le cercueil devait être à Paris dès le mercredi après-midi. Nous nous sommes donc mobilisés pour répondre à ce défi, d’autant que nous n’avions pas en stock le modèle choisi", précise Olivier Bernier, directeur général du Groupe Bernier.

Issu de la gamme "Tradition", modèle Provins, en chêne massif – côté mouluré, large plinthe, couvercle plat double hauteur –, il fallait ici adapter la finition à la demande de Nicolas Bedos d’un cercueil noir brillant, et réaliser donc une laque noire parfaite. Il s’agit d’une technique bien particulière, identique à celle utilisée aussi pour les pianos, et proche de la peinture de carrosserie. Cela doit se faire dans une cabine spéciale garantissant l’absence totale de poussières.

IMG 20200604 160151 1

"Ce type de travail est d’ailleurs appelé la finition "piano". On obtient une laque sans défaut, sans aspérité, avec une brillance presque "miroir". C’est un procédé très long, très minutieux, qui nécessite une superposition de plusieurs couches (comme sur un véhicule). Le processus a commencé le lundi après-midi, pour aboutir le mercredi matin à un séchage suffisant pour permettre le transport. Il faut noter que le temps de sèche est important. Il faut que chaque couche le soit bien à cœur avant de déposer la suivante. On appelle aussi cela "laisser tirer la laque". Et il n’existe pas de moyen artificiel pour accélérer d’une manière satisfaisante ces opérations."

Beaucoup de vigilance est nécessaire afin d’être sûr qu’une fois le séchage achevé, le produit est parfait et qu’il peut partir à l’expédition. Ici, dès le résultat obtenu – grâce à une logistique sans faille –, c’est un membre de l’équipe dirigeante qui a personnellement pris en charge la livraison du cercueil. Chargé dans un véhicule adapté, après avoir parcouru les cinq cents kilomètres séparant la Dordogne de Paris, le cercueil est arrivé en temps voulu en région parisienne.

Le Groupe Bernier a fait preuve d’une réelle et belle réactivité dans cette situation d’urgence alliant l’exceptionnel à l’excellence du fait de la personnalité et de la notoriété du défunt. Le résultat de ce travail, avec l’obtention de cette finition "piano", au toucher si particulier, a fait l’objet de retours extrêmement positifs, tant des pompes funèbres organisatrices des obsèques que de la famille. C’est ainsi que cet écrin de l’entreprise Groupe Bernier – après les funérailles parisiennes – a porté Guy Bedos jusqu’à son ultime demeure, l’inhumation ayant eu lieu le 8 juin dans le village de Lumio (près de Calvi) en Corse, petite localité pour laquelle l’artiste s’était pris d’affection.
 
Résonance n° 161 - Juin 2020

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations