Votre panier

Panier vide

La Covid-19 a impacté l'économie nationale, nous le savons tous ; ce que nous savons moins, c'est que cette période de confinement a été l'occasion pour nombre d'entre nous de repenser leurs processus créatifs et de production, de mettre en œuvre de nouvelles réponses, et pourquoi pas de nouvelles façons de travailler. Pour AJA, cette période a finalement été fructueuse, le téléphone n'étant pas contaminé, ni les esprits, de nombreuses nouveautés sont d'actualité. Entretien avec Antoine Pigache, un président pas comme les autres…
 
AJA Logo 1
467 48 3 1AJA Confection est une entreprise familiale fondée en 1995, située à Liverdun (54). L’entreprise distribue ses collections sur le marché français – AJA, c’est 40 000 pièces en stock de la plus petite à la plus grande taille –, Antoine Pigache en est le dynamique président. "Depuis la fin du confinement, nous sommes sur tous les fronts avec une volonté affirmée de relancer tous les processus, mais surtout de transmettre notre dynamisme aux professionnels, qui pour certains sont durement impactés par ce choc économique.

Nous étions au salon de Toulouse dernièrement, aux rencontres nationales de l’UPFP – le pôle funéraire public, et nous serons présents à Lyon si celui-ci est maintenu. J’avoue que nous avons tous retrouvé les volants de nos voitures avec un plaisir non dissimulé. Bien que nous intervenions en télétravail, l’échange et le contact direct avec les opérateurs funéraires sont indispensables, ne serait-ce que pour tracer les futures lignes de nos collections, reprendre les mesures des personnels qui pour certains se sont empâtés durant le confinement (là, je plaisante)."

Innover pour gagner

Depuis 1995, la société AJA a implanté les produits de l'entreprise MURK, située en Allemagne. Travaillant en étroite collaboration avec ce partenaire allemand dans le choix des tissus et le montage des collections, AJA répond à la demande de sa clientèle avec des produits francisés totalement en adéquation avec le marché français. La qualité est la clé de voûte du système AJA. Technique, fonctionnalité, résistance, élégance et style sont les signatures AJA sur un marché exigeant : le funéraire.

"Nous sommes présents sur tout l'Hexagone et nous renforçons les secteurs où la demande s'exprime, notamment la Bretagne et limitrophes. Notre secteur est porteur et nous sommes en recrutement permanent pour encore plus de proximité, je pense particulièrement aux secteurs Sud-Est et Sud-Ouest où la démographie d'entreprises est en augmentation et impose des réponses immédiates."
Pour l’atteinte de ses objectifs, AJA Confection est dotée d’un effectif de dix personnes, auquel il faut ajouter quatorze agents commerciaux répartis sur la France entière pour la représentation de collections dédiées au funéraire, mais pas seulement. AJA diffuse les collections de designers tels que Luigi Morini, Chris Cayne, et des marques telles que "Impact" ou "Sea Barrier". Pour l’anecdote, ces designers sont très inspirés par le marché funéraire et travaillent à la production de collections "Printemps-Été" et "Automne-Hiver" qui marqueront les esprits.

AJA, le renouveau permanent

On pourrait croire que la confection se résume à suivre le mouvement inspiré par les grands créateurs internationaux ? Peut-être vrai pour certains, mais par pour AJA, pour qui l'innovation est affaire de famille. Ne pas suivre par panurgisme ce que font les autres, c'est surtout imposer sur le marché sa signature avec son originalité et sa singularité. "Nous n'avons pas envie d'être "comme les autres", mais d'être reconnus pour la qualité et l'esprit de nos collections.

Être en quête du nouveau tissu, analyser sa structure, ses propriétés mécaniques, réaliser des prototypes dédiés à des professions particulières comme le funéraire, en bref, nous ne voulons pas être confondus avec d'autres. Porter un AJA se remarque immédiatement pour son style, son élégance, son confort d'usage, et sa reconnaissance est immédiate. Pour exemple, un opérateur avec qui nous échangions nous a interrogés sur les chemises, élément essentiel de la tenue d'un agent. Intéressante question qui entre en résonance avec d'autres remarques que nous nous faisions chez nous en comité restreint.

Notre réponse ne s'est pas fait attendre. Nous avons renouvelé totalement notre gamme de chemises. Nous sommes toujours sur du 100 % coton, en repassage superflu et en stretch mécanique. La chemise est cousue d'une telle sorte que l'on a de l'aisance lorsque l'on fait des mouvements amples. La taille particulière de la chemise a nécessité de nombreux prototypes, mais le résultat est là. Pour le coup, nous avons fait évoluer l'ensemble de la gamme chemises vers ce nouveau paradigme : qualité haut de gamme, prix toujours très abordable, car nous contrôlons la chaîne de production de A à Z", précise Antoine Pigache.

La maîtrise de l'outil de production et de la filière d'approvisionnement

AJA Confection est un outil complexe bien pensé depuis sa création. Une volonté affirmée de rester sur des sources essentiellement européennes, alors que d'autres partent faire leurs courses au bout du monde, résume la philosophie AJA et de son président Antoine Pigache. "Si nous, les entreprises, décidions de faire le choix de la qualité 100 % et de la proximité, ce sont les Chinois qui viendraient faire fabriquer en Europe, et non l'inverse. Pour ce qui est du prix bas, la qualité accompagnant la baisse, je pense que nous avons tous compris les limites du système.

Cette course infernale, nous la refusons depuis la création de l'entreprise. Nous démontrons chaque jour que nous pouvons faire de la très belle qualité à des prix compétitifs. Nous avons des partenariats étroits avec des industriels d'Autriche, d'Allemagne, du Portugal, parce que malheureusement il y a de moins en moins de tisseurs en France, mais ces partenariats nous satisfont tous pleinement, ce sont des relations de confiance, établies sur du long terme, avec une philosophie d'entreprise qui place l'homme au centre de son dispositif. Lorsque l'on travaille heureux, on transmet son bonheur autour de soi."

Justement, Antoine Pigache est-il un chef d’entreprise heureux ?

"Sincèrement, lorsque je prends mon véhicule tôt le matin pour faire 800 km ou plus dans la journée, que j'ai la chance d'échanger avec des opérateurs funéraires qui savent reconnaître la qualité d'un bon vêtement professionnel, mais également qui sont soucieux de l'image qu'ils véhiculent auprès des familles, que je prends les mesures des agents, que je me projette dans leur avenir avec nos collections… oui, je suis heureux, parce que je vois dans leurs yeux la joie d'être bien habillés, considérés et reconnus dans leur difficile métier. Être tailleur, c'est habiller les corps, mais c'est également habiller l'âme. C'est notre vocation, et nous la transmettons chaque jour avec les collections AJA." Belle conclusion, Président.
 
Jérôme Maniaque

Résonance n°164 - Octobre 2020

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations