Votre panier

Panier vide

Les Pompes Funèbres "L’autre rive" créées en 2001 sont reprises en 2011 par Franck Vasseur son actuel directeur général. Dix ans plus tard, il mesure le chemin parcouru avec une certaine satisfaction. Rester indépendant est sa fierté, mais également une stratégie d’entreprise qui s’impose aujourd’hui avec une certaine acuité à un grand nombre de professionnels en recherche de sens et d’authentique. Rejoindre le GOFI fait partie de ce regard nouveau sur le funéraire, porté par celles et ceux qui souhaitent s’affranchir d’une démarche de "grande distribution", mettant ainsi en avant l'un des fondamentaux de la profession… un accompagnement personnalisé des obsèques. Entretien…
GOFI 1

Résonance : Franck Vasseur, le moins que l’on puisse dire est que ces dix années ont été constructives ?

Franck Vasseur : C’est exact, la création de l’entreprise repose sur une idée simple dont la mise en pratique sur le long terme va faire toute la différence. Redonner du sens aux obsèques en s’affranchissant des idées reçues et de certains tabous. Avec le temps et la généralisation des outils de communication, force est de constater que le discours générique funéraire se banalise, se vide de son sens originel et devient ultra codé, des stéréotypes de cérémonies qui ajoutent de l’angoisse à la douleur de la perte d’un être cher. Le dialogue que nous avons mis en place avec les familles tend à remettre la personne défunte au centre du dispositif et à faire que la cérémonie de séparation soit celle qui transcende le plus son parcours de vie que tous veulent saluer lors de la cérémonie.

Aussi, nous nous attachons à proposer des réponses hors codes, porteuses de sens, génératrices de réconfort pour les proches. Nous sommes en quelque sorte des accompagnateurs de grandes émotions. Très vite, nous avons constaté que nos propositions retenaient l’attention des familles, ce qui nous a conduits à ouvrir des établissements secondaires, mais également à mettre en œuvre une franchise sur ce concept de L’autre rive.

R : Avez-vous un souvenir particulier de cérémonie "hors normes" ?

FV : Je n’ai pas un souvenir particulier, j’en ai des dizaines ! Les familles exigent des cérémonies qui leur ressemblent et, cette originalité, elles souhaitent la communiquer à celles et ceux qui assisteront à ce moment ultime. Je me souviens d’une en particulier, dont je vais vous lire le témoignage : "Ma maman est partie dans un cercueil en bois des Landes entièrement recouvert de mousse, de branchages et de fleurs merveilleuses, on se serait crus dans "Peau d’âne", elle aurait adoré… c’était magnifique ! On lui a écrit nos derniers petits mots d’amour avant qu’elle ne s’envole sur des "post-it" en forme de nuages qu’on a collés sur son cercueil, c’était super émouvant."

Je garde en mémoire ce cercueil recouvert de mousse, de fleurs, de branchages. L’assistance ne s’attendait pas à cela, et tous ont adhéré à ce concept. Il y avait une émotion exceptionnelle, mais également une sérénité rarement atteinte, tout simplement parce que les proches s’étaient totalement approprié l’organisation et ont transformé ce moment de douleur en un temps de reconnaissance et de partage. Notre rôle a été de les écouter, de leur fournir les moyens, de les accompagner avec professionnalisme et loyauté. Des cérémonies comme celle-ci, j’en ai des dizaines… 

IMG 1253

R : Le concept de franchise L’autre rive que vous développez est-il toujours l’expression de l’indépendance ?

FV : Bien évidemment, je dirais même qu’il optimise l’indépendance. Je m’explique : vous êtes un entrepreneur et vous souhaitez investir un territoire et apporter un service de qualité. Le temps joue contre vous, il faut en avoir conscience. Nous apportons un concept auquel vous pouvez vous identifier ainsi qu’une méthodologie. Nous couplons la démarche support de nature économique avec l’indispensable formation professionnelle.

Les moyens techniques seront rapidement mis en œuvre, l’informatique logicielle également. Nous avons mis en œuvre un produit logiciel particulièrement performant. Nous ne l’avons pas développé à proprement parler, nous utilisons le logiciel Lomaco qui répond parfaitement à nos attentes.

Vous serez apte dans un délai très court à exploiter votre investissement et votre passion pour l’accompagnement des familles en contexte funéraire. Rien ne vient contredire votre indépendance. Vous être maître de vos choix et de vos décisions. Si le réseau est construit sur des bases de respect des valeurs humaines qui sont les nôtres et de respect des initiatives, il n’y a aucun problème.

Pour notre part, L’autre rive, nous adhérons au Groupement des Opérateurs Funéraires Indépendants (GOFI), nous bénéficions ainsi de l’expertise partagée du Groupe, et nous prenons une part active à son développement. La finalité reste l’esprit d’entreprise, mais également, la satisfaction totale des familles qui font appel à nous. Aujourd’hui, le réseau L’autre rive est basé à Paris, dans le quatorzième, le quinzième arrondissement, à Amiens (80) et à Lyon (69004). D’autres ouvertures d’agences sont actuellement à l’étude.

R : Quels sont les services que vous apportez ?

FV : Nous sommes des opérateurs funéraires, donc nous entrons dans le champ de l’habilitation qui résume nos compétences. Classiquement, nous prenons en charge l’ensemble des opérations funéraires imposées par notre profession, transport de corps en France ou vers l’étranger, rapatriement vers la France, soins de conservation, prévoyance funéraire, travaux de marbrerie et monuments funéraires classiques ou originaux, fournitures funéraires cercueils et urnes, compositions florales créatives. Rien ne nous diffère de nos confrères, si ce n’est la créativité et la réelle personnalisation.

Pour les sites parisiens situés dans le XIVe et le XVe arrondissement, et comme l’ensemble des opérateurs funéraires de Paris, les défunts sont, soit au domicile, soit en milieu hospitalier, ou à l’Institut Médico-Légal (IML). Comme nos concurrents et confrères, nous ne disposons pas de chambre funéraire, et sommes logés à la même enseigne. Toutefois, la différence se fonde sur le service et sa personnalisation.

Pour notre part, nous nous distinguons notamment par des propositions atypiques, cérémonies en croisière parisienne à bord d’une péniche, corbillard tracté par une 2 CV, dispersion des cendres en montgolfière, personnalisation artistique du cercueil, cérémonie en salle de spectacle, obsèques écoresponsables, danseurs de tango au crématorium du Père-Lachaise… La créativité des familles ne doit pas être un frein, bien au contraire, et de ce point de vue, nous sommes une réponse exceptionnelle à leurs exigences dans le respect de leurs budgets.

R : Quelles sont vos ambitions à court terme ?

FV : Rester indépendant et participer à l’expansion du GOFI. Nous sommes des adhérents de la première heure et nous sommes convaincus du bien-fondé de la démarche du Groupement. Je profite de cette occasion pour saluer le travail remarquable de nos élus, leur investissement en temps, leur passion et leur immense expertise professionnelle.

Nous sommes une importante force de proposition et un levier économique puissant sur nos territoires, le faire savoir et agir auprès des pouvoirs publics et des tiers payeurs assurantiels sont des priorités sur lesquelles reposent nos développements respectifs. Nous sommes donc GOFI jusqu’au bout des ongles.

… Une véritable déclaration d’amour à la libre entreprise.
 
Jérôme Maniaque

Résonance n° 169 - Avril 2021

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations