Votre panier

Panier vide

Souveneo regroupe les quatre marques commerciales que sont Dussaux, Céramiques de France, Hochart et Mahieu. Quatre fabricants historiques sur le marché funéraire de l’objet du souvenir qui renouvellent leurs gammes et présentent, en cette année de reprise, des nouveautés bien au fait des nouvelles tendances créatives actuelles. Voilà une belle occasion de les redécouvrir… en deux temps, le premier avec Dussaux, Céramiques de France et son directeur général, Daniel Évrard. Dans une prochaine édition nous mettrons en lumière les marques Hochart et Mahieu.
Logo Dussaux 1

Logo CDF 1
Mais commençons par replacer historiquement Dussaux. Forte de plus de soixante-dix ans d’existence dans le domaine de la plaque en granit, elle est la marque emblématique – et une des plus anciennes – de l’article funéraire du souvenir. Le savoir-faire, l’empreinte de Dussaux, c’est la belle plaque travaillée, chanfreinée, avec des formes finement façonnées. L’entreprise fut pionnière dans l’utilisation de machines de découpe à jets d’eau permettant d’obtenir des dessins, des contours complexes.

La tradition au service de la création

"Proposer des formes de plaques de haute qualité aussi belles qu’originales, c’est vraiment dans l’ADN de Dussaux. Si cela avait été un peu oublié ces dernières années, pour privilégier des présentations plus simples, un retour aux origines de la marque fut entamé lors du dernier salon FUNÉRAIRE PARIS. Nous avons proposé à nouveau des dessins plus élaborés, nous avons revisité des plaques historiques comme les flammes, les associations de motifs, de matières, etc. Cela correspondait pour nous à la relance de la marque Dussaux."

Aujourd’hui, plus de 3 000 heures par an sont consacrées à la création, service dédié où travaillent Camille et Sophie, récemment arrivée dans l’entreprise, mais également par le bureau de R&D et en atelier où sont élaborés de nombreux prototypes. Pour Daniel Évrard, il s’agit de conforter l’image de la marque Dussaux. Cela passe obligatoirement par la reconnaissance des produits, de leur qualité, de leur créativité et de leur originalité. C’est la collection "Hiver 2021" qui consolide véritablement ce renouveau. Elle a connu un tel succès qu’elle est prolongée jusqu’à cet été.

CK10.2522Imprimer les nouvelles tendances sur les fondements classiques

Dans ce catalogue novateur, se démarquent quelques créations, notamment dans les grands gabarits (40 x 55 cm), comme le papillon en 3D, une première dans le métier. Il s’agit, d’une manière générale, d’une assimilation des tendances actuelles incluant des mélanges de matières et de formes….. L’inox a une place notable dans cette collection. Il se décline dans des décors phares de l’article funéraire que sont l’arbre de vie, la colombe, la fleur, entre autres. La finesse et la netteté des contours du dessin sont obtenues grâce à la précision des machines "laser" de découpe inox de dernière génération. Celles-ci permettent d’avoir aussi un rendu "doux", "velouté", du décor qui va être apposé sur la plaque.

"C’est une dynamique qui est bien en place dans notre entreprise. Comme beaucoup de sociétés dites "historiques", il y a eu un changement de génération dans nos effectifs. Aujourd’hui l’entreprise conjugue tradition et modernité avec des opérations qui sont encore le fruit du savoir-faire artistique des femmes et des hommes de l’entreprise (peinture, montage…) et d’autres qui utilisent des technologies de pointe comme le perçage automatique ou le laser…

Nous avions entamé cette démarche avant la crise sanitaire, notamment concernant notre site à Arras qui regroupe maintenant 45 personnes. Sur ce type de manufacture, on est capable de découper, de chanfreiner, de polir, de sabler, de décorer, etc. Rappelons que certaines créations nécessitent jusqu’à 90 % d’opérations manuelles et que nous possédons de vrais savoir-faire."

Bien transmettre les savoir-faire, la clé de la réussite

Malgré les départs à la retraite, une vraie transmission des savoirs, des connaissances et des pratiques a pu se faire ces dernières années. Cela s’est fait entre les équipes. Souvent, la formation a lieu en interne, les anciens transmettant leur expérience, leur technicité. Lorsqu’un nouveau collaborateur arrive en production, est mise en place une période de quelques mois d’intégration et d’apprentissage. Pour un secteur comme la création, la volonté était d’avoir quelqu’un avec un regard novateur, différent, et c’est pourquoi Daniel Évrard a recruté Camille et Sophie, venant d’autres domaines d’activités. Cela permet d’avoir un œil neuf sur le produit, sur le marché… et la communication qui se digitalise de plus en plus, même dans le milieu funéraire.

"Concrètement, pour l’entreprise, cela se traduit par d’importantes innovations dans le design, mais également une arrivée de nombreuses nouveautés dans les mois à venir. D’ici à la fin de l’année, on prévoit plus de 300 produits inédits au total sur nos quatre marques. Nous nous inscrivons dans les grandes tendances esthétiques et créatives du marché, avec des formes très douces, voire féminines pour certains articles (cœur, roses, esquisses florales…), ou encore des décors, des illustrations aux ambiances zen. Nous nous fondons sur nos classiques pour proposer des articles originaux sur le segment de la plaque moyenne et haut de gamme. Nous nous différencions avec nos ornements et nos matériaux. Là-dessus, nous avons un véritable avantage grâce à nos fabrications porcelaine et céramique".

Une marque phare pour une représentation intemporelle

C’est plus qu’un atout, c’est une incontestable force de proposition sur un marché où la concurrence est rude, avec des fabricants de qualité. En effet, c’est ici que rentre en scène Céramiques de France, avec des possibilités quasi infinies de réalisations florales et végétales en céramique ou porcelaine (voir Résonance n° 147 – février 2019), de qualité artisanale, qui peuvent se marier, pour certaines compositions, avec une plaque granit pour obtenir une création artistique bluffante.

Céramiques de France possède, elle aussi, une longue histoire puisque l’origine de l’entreprise remonte au milieu du XIXe siècle. Aujourd’hui, en France, celle-ci est, avec Mahieu, un acteur quasi unique sur ce segment de produits. L’usine actuelle permet de réaliser sur place les opérations classiques de fabrication des céramiques, depuis le façonnage des objets jusqu’à l’émaillage. Au fil des années, les gammes ont été actualisées, et on a constaté, depuis un an et demi, une réelle appétence pour les articles en céramique et en porcelaine.

DS21.1407

La céramique, une matière qui séduit toujours

"Ces dernières années, nous avons présenté de nouveaux décors, de nouvelles couleurs, nous avons remis au premier plan des produits phares de la marque, dont les cœurs avec douze formes différentes et quelques associations avec le granit. D’un point de vue marketing, nous avons fait un gros travail pour moderniser le catalogue avec, en matière de présentation, une segmentation plus lisible de nos gammes : "Tendance", "Intemporelle" et "Classique". Cette dernière a d’ailleurs toujours autant de succès, ce qui veut dire que ces objets du souvenir ont gardé leur attrait."

Fabricant et créateur, Céramiques de France est capable, lorsque des clients la sollicite dans ce sens, de reproduire des anciens modèles que les familles possèdent depuis plusieurs générations. L’une des particularités de la céramique est sa capacité à résister au temps qui passe. C’est l’article funéraire qui surpasse tous les autres en matière de durabilité, qui est de plus naturel, et chaque exemplaire est unique. Même sur deux fabrications qui semblent identiques, il y aura toujours une petite différence, car c’est la main de la femme ou de l’homme qui façonne, créant à chaque fois l’unicité.

Le renouveau de la plaque funéraire en porcelaine

"Nous sommes là en phase avec l’image que nous voulons donner, celle d’un fabricant de produits originaux, exclusifs, de qualité et haut de gamme. Pour garder cela et permettre la pérennité de l’entreprise, cela passe ici aussi par la transmission des savoirs au sein des équipes. Et nous sommes également régulièrement en relation avec nos clients tout d’abord, les écoles, avec l’ENSA de Limoges, avec des créateurs qui nous donnent des idées, des tendances. Cela permet de nous alimenter en permanence afin de stimuler notre imagination, de nourrir nos créations".

Celles-ci bénéficient d’un tout nouveau catalogue lancé le mois dernier avec des modèles ayant des illustrations, des décorations inédites, de nombreuses formes et plusieurs tailles, jusqu’à 30 x 40 cm, correspondant aux formats des plaques granit. Est proposé en plus un impressionnant choix de décors avec une personnalisation possible grâce à la mise à disposition de 350 motifs et textes différents. Les thèmes sont variés, épousant les tendances 2021 : zen, arbre de vie, fleurs, paysage avec chemin partant au lointain, mer et galet, tout en maintenant les thématiques traditionnelles – et récurrentes dans le funéraire – que sont le jardin, la pêche, la nature, le sport, la musique, le métier, etc.

"Ces plaques en porcelaine connaissent un vif succès depuis leur lancement il y a quelques semaines. Dans le même esprit, peuvent être associées des compositions de fleurs artificielles, mélangeant avec réussite des types d’articles funéraires distincts."

Une entreprise en accord avec son temps

"-delà de toutes ces créations" et développements, Souveneo renforce aussi son contact avec ses plus de 2 000 clients pompes funèbres. Nous tenons, au travers cet article, à remercier nos clients pour leur confiance.

Avec une majorité de commerciaux exclusifs présents au quotidien sur le terrain, nous sommes fiers de privilégier un lien humain fort avec nos clients. Notre schéma de ventes reste classique en visitant chaque jour nos clients pour présenter les produits, mais en même temps il se modernise avec par exemple le lancement dans quelques semaines de tablettes numériques permettant à nos commerciaux de présenter nos produits et de saisir les commandes en ligne.

Nous sommes convaincus que la vente d’articles funéraires passe par le contact direct de nos commerciaux avec les professionnels. Tous les jours, nous bénéficions de la remontée d’informations riches et pertinentes de nos clients qui, eux seuls, connaissent les attentes et besoins en personnalisation des "familles en deuil".
 
Gil Chauveau
 
Nota :
*Souveneo filiale du groupe Chrisola.
 
Résonance n° 171 - Juin 2021

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations