Votre panier

Panier vide
Au 31 décembre 2011, l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance (ORIAS), recensait 43 700 entreprises immatriculées. Ce nombre, en constante augmentation depuis sa création en 2007, révèle la richesse et la diversité des modes de distribution intermédiée des contrats d’assurance.
La lecture du rapport annuel pour 2011 vous permettra, nous l’espérons, d’appréhender plus aisément cette activité économique. Le rapport est téléchargeable à partir du lien suivant :
www.orias.fr/orias/public/orias.html

Cet état de fait est intuitivement perçu par les consommateurs mais ceux-ci n’ont pas encore assez conscience que ces entreprises, ayant le statut d’intermédiaires en assurance, sont soumises à un corpus de règles visant à les protéger. Ces règles protectrices s’articulent, notamment, autour de l’obligation de conseil et de l’immatriculation à l’ORIAS. En lien avec les organisations professionnelles du secteur de l’assurance, l’ORIAS assume et assumera sa mission d’information sur le cadre d’exercice de l’intermédiation en assurance.
 
Les intermédiaires en assurance, vecteur principal de commercialisation des contrats d’assurance, sont donc des entreprises de toutes tailles et présentes dans des secteurs économiques très variés. Dans ce contexte, à l’occasion des discussions européennes relatives aux modifications de la directive sur l’intermédiation en assurance, il est primordial de rappeler la nécessité de promouvoir des règlementations adaptées, économiquement et socialement soutenables pour l’ensemble des entreprises concernées, intermédiaires et entreprises d’assurances.
Par ailleurs, au cours de cette année 2012, l’ORIAS travaille à finaliser le projet de mise en place du Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. À compter de janv. 2013, les consommateurs et les professionnels disposeront d’une plate-forme unique d’information et de gestion des formalités d’accès aux activités d’intermédiaires en assurance, d’intermédiaires en opérations de banque et services de paiements, de conseillers en investissements financiers et d’agents liés de prestataires de services financiers. Ce chantier majeur est mené avec un double impératif : lisibilité pour les consommateurs et efficacité pour les professionnels.

Grégoire Dupont

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations