Votre panier

Panier vide

Entretien avec Sébastien Boukhalo, membre du Jury national et thanatopracteur indépendant en Dordogne

 

Sebastien-Boukhalo02
Sébastien Boukhalo, thanatopracteur et membre du Jury national

Claire Sarazin : Comment es-tu rentré au Jury national ?

 

Sébastien Boukhalo : Après 14 ans de thanatopraxie, d’abord en région parisienne, puis en Corrèze, avant de m’installer à mon compte en 2008, j’ai eu envie de m’impliquer davantage dans la profession. J’ai donc rédigé ma lettre de motivation au ministère et ma candidature a été retenue. J’ai intégré le Jury national en 2010.

 

CS : Quelle est la composition de ce Jury ?

 

SB : Le Jury national est constitué de trois médecins et de neuf thanatopracteurs, six titulaires et trois suppléants. Un représentant du ministre de l’Intérieur et un représentant du ministre chargé de la Santé. Le président est un médecin et le vice-président est un thanatopracteur.

 

CS : Est-il hétérogène ?

 

SB : Oui, tout à fait, toutes les "familles" de la thanatopraxie y sont représentées.

 

CS : Quel est le rôle exact du Jury aujourd’hui ?

 

SB : Nous élaborons les questions du concours et nous corrigeons les copies.

 

CS : Est-ce vous qui choisissez ces questions ?


SB : Non, nous soumettons tous des questions au ministère, qui fait ensuite le tri. Ce système de fonctionnement permet une protection totale des sujets. Aucune fuite n’est possible.

 

CS : Comment se déroulent les corrections ?

 

SB : On nous distribue des piles de copies anonymes. Les QCM de médecine sont corrigés à la machine.

 

CS : Combien de fois vous réunissez-vous dans l’année ?

 

SB : Deux fois, une fois pour les questions et une autre pour les corrections et la validation des épreuves pratiques.

 

CS : Quels sont pour toi les enjeux du Jury national pour l’année à venir ?

 

SB : J’aimerais qu’il y ait plus de communication entre les différents centres de formation. Il faudrait que le numerus clausus soit relevé, car nous manquons de thanatopracteurs en France.

 

CS : Le mot de la fin ?

 

SB : Je suis heureux d’accueillir les nouveaux membres du Jury et j’espère que nous pourrons travailler main dans la main pour que le concours théorique se déroule dans les meilleures conditions.

 

Claire Sarazin,
thanatopracteur

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations