Votre panier

Panier vide

Il est étonnant de constater à quel point le monde du funéraire est moderne. En effet, ceux qui se rappellent les années 1980 et 1990 ont sûrement en mémoire l’hyperspécialisation à laquelle tout salarié devait se vouer. Sans connaissances pointues dans un domaine particulier, votre image souffrait d’un manque de crédibilité.

Comme chaque année, la presse générale plante son marronnier et, la Toussaint approchant, on se souvient "d'un coup" des pompes funèbres. C'est dans ce contexte qu'Aurélia Guillemin, journaliste de France 2, cherche à traiter du métier sous un autre angle. Cet autre angle, ce sera celui de la formation.

La société AB Crémation a été la première, en France, à s'engager dans la fabrication de cercueils en carton. Outre-Manche, le cercueil en carton est un produit courant, qui, de plus, est considéré comme écologique… Aussi, à l'heure où les crématoriums français entament la dernière ligne droite avant 2018 et où les résultats en termes de rejets atmosphériques sont de véritables faire-valoir, un retour sur ces cercueils s'impose.

Société de traitement et de revalorisation de métaux précieux créée en 1999, Europe Métal Concept (EMC), forte de son expérience et de son savoir-faire, a su s’imposer en leader dans les secteurs des métaux précieux et du traitement des résidus issus de la crémation.

La formation est une affaire de clarté et de simplicité. Les notions les plus complexes peuvent être simplifiées sans jamais, pour autant, tomber dans le simplisme. L’École de Formation Funéraire Alyscamps (EFFA) tient cette position depuis longtemps et l’a concrétisée dans la réalisation du cours en ligne dont bénéficient entreprises et stagiaires qui fréquentent notre centre de formation. Si la clarté se conçoit sur le plan pédagogique, peut-elle se concevoir sur le plan administratif ? Est-il possible que l’inscription à une formation soit simple, que le déroulement de la formation soit simple, que le paiement de la formation soit simple ? EFFA le croit.

Pouvoir dessiner un monument funéraire n’est pas chose facile, se servir d’un logiciel de dessin 3D non plus... En outre, les logiciels existant sur le marché sont souvent onéreux, complexes et fermés dans leurs fonctionnalités.

Lorsque Alain Hoffarth, coprésident de la FFPF, m’a confié la direction de l'école en 2007, tout au plus deux enseignants intervenaient durant la formation auprès des stagiaires, souvent une dizaine de personnes. À l'époque, rappelons-le, la formation s’étalait sur 3 semaines, 32 h par semaine soit 96 h au total. Aujourd'hui, l’École Nationale des Métiers du Funéraire (E.NA.ME.F.) forme une centaine de stagiaires par an en provenance de tous les horizons et de tous les niveaux, et son diplôme est reconnu auprès des opérateurs funéraires, toujours plus nombreux à solliciter l'école pour accueillir des candidats en stage pratique.

Les 17 et 18 mai derniers se sont tenues les portes ouvertes organisées par LA QUALITÉ B à Saint-Martin-la-Sauveté (42). Ces journées furent l’occasion pour Pierrepolie.com de présenter sa gamme de produits.

Remplacement France Thanatopraxie (RFT) : qui mieux que ses clients peut parler de cette société dont les valeurs fortes sont la qualité des prestations et le respect des défunts ? Nous avons interrogé deux thanatopracteurs qui ont fait appel à ses services en faisant le choix de se faire remplacer par Cédric Ivanes ou David Berjon.

AB Crémation est aujourd’hui une entreprise connue et reconnue dans le secteur funéraire. En pleine croissance, son succès n'est autre que le fruit du travail acharné de Brigitte Sabatier et de son équipe.

Entreprise familiale installée à Pouzauges en Vendée depuis 1996 (3 générations), la Marbrerie Gallien apporte avec un équipement matériel adapté et des équipes performantes un service complet de marbrerie funéraire aux familles.

L'efficacité du logiciel iGranit, né il y a 5 ans, n'est maintenant plus à prouver, son concept dédié à la vente de monuments funéraires en interaction avec les familles rencontre un vif succès. Nos clients le prouvent et nous témoignent régulièrement leur satisfaction.

La gestion du stress et des risques psychosociaux est un sujet de plus en plus souvent abordé par les entreprises. L’actualité de ces derniers mois relate souvent des problèmes rencontrés dans des sociétés et dans bon nombre de secteurs. Les suicides, dépressions… font ainsi souvent l’objet d’articles et d’études. Le secteur du funéraire, comme tout secteur, doit s’intéresser à ces problèmes et tout mettre en œuvre pour prévenir les situations extrêmes.

 

L’École de Formation Funéraire Alyscamps (EFFA) tient depuis un an et demi ses jurys funéraires, dans la foulée des formations de maître de cérémonie et de conseiller funéraire. En effet, elle s’attache à réduire au maximum le délai entre la fin de la formation et le passage du diplôme. Les candidats rencontrent souvent les jurys à la suite de la formation théorique (quand le stage de 70 heures est déjà accompli). Nous savons que le diplôme leur est nécessaire pour exercer la profession, mais quel avantage retirent-t-ils de cet exercice de "l’oral" ?

Cela fait des années que j’ai la chance de rencontrer régulièrement des dizaines et des dizaines d’entreprises funéraires, tant en France qu’à l’étranger. Je parle de chance, car ces rencontres sont l’occasion d’observer les évolutions de la profession et des comportements de la clientèle, mais aussi de pouvoir comparer la façon qu’ont les uns de traiter d’un sujet par rapport aux autres. C’est très enrichissant.

Par expérience, je sais ô combien les instants qui suivent le décès d’un proche sont difficiles pour les familles. Le suivi et l’accompagnement de ces dernières sont alors déterminants pour entamer un travail de deuil qui, pour certaines, va s’annoncer long et douloureux. Cet accompagnement commence donc dès l’annonce du décès, au sein même du centre de soins et, de ce fait, concerne directement le personnel de santé. Or, il semblerait qu’en règle générale un manque évident de formation se fasse sentir à ce niveau-là dans les services hospitaliers.

Est-il contre nature d’enseigner dans les formations de conseiller funéraire les techniques de vente ? Lors de différentes rencontres avec des acteurs du monde associatif ou de l’entreprise, j’entends souvent le grief suivant : les sociétés de pompes funèbres exercent une pression immorale sur leur clientèle pour l’inciter à consommer des services et des produits qui seraient, dans bien des cas superflus, voire inutiles, à l’organisation des obsèques.

"J'ai choisi ce métier parce que je sais tout vendre, j'étais dans la téléphonie..." Combien se sont présentés ainsi ou presque devant nous ou en appelant l'École Nationale des MÉtiers du Funéraire (E.NA.ME.F.).

Gérard Marcaggi ayant pris sa retraite début janvier 2014, Émile Cavasino, président de C’fac, est heureux de vous annoncer la nomination de Damien Puit au poste de responsable de production.

Empathie : faculté de s’identifier à autrui, de ressentir les sensations d’un autre (le-dictionnaire.com). En voilà un mot barbare, qui résume pourtant à la perfection ce qui me semble être une évidence pour tout professionnel qui met un point d’honneur à exercer son métier convenablement.

Instances fédérales nationales et internationales :

FNF - Fédération Nationale du Funéraire FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations