Votre panier

Panier vide
Apprendre à réaliser rapidement et collaborativement la biographie d’un défunt avec l’application Commemoria. Au carrefour des traditions ancestrales et des technologies de pointe, Commemoria propose aux entreprises de pompes funèbres et à leurs officiants un concept totalement innovant pour l’organisation d’un rituel de séparation à la fois innovant, respectueux et extrêmement personnalisé.
Commemoria logo 1

Pour la première fois en France, Pierre Ramaut psychanalyste et psychanalyste transgénérationnel concepteur de Commemoria animera prochainement une formation en ligne essentiellement réservée aux officiants des entreprises de pompes funèbres.

La démarche de Commemoria repose sur le constat qu’une souffrance psychologique est engendrée par un ensemble de manquements dans notre société, dans le cadre de l’accompagnement de la fin de vie, de la prise en charge des funérailles et du processus de deuil.

La période de deuil est une grande période de fragilisation qu’il ne faut pas négliger, car tout changement est un stress nécessitant une nouvelle adaptation. Un protocole funéraire respectueux et personnalisé sera indispensable pour inaugurer et favoriser le processus de deuil. Les deuils familiaux jouent un rôle important dans notre construction et notre évolution mentale, car l’être humain construit ses représentations de sa propre mort en enterrant les gens qu’il aime.

Malheureusement notre société actuelle souffre d’une absence de réflexion sur la mort et pourtant son intégration est essentielle pour notre santé mentale. Ce n’est qu’assez récemment, avec la reconnaissance des structures transgénérationnelles de l’esprit, que la psychanalyse transgénérationnelle contemporaine a découvert que les représentations de la mort se transmettent dans la succession des générations.

Il n’existe aucune action à laquelle un être humain puisse s’adonner s’il ne dispose pas d’un système de représentations qui le lui permette et si nous n’avons constitué aucune représentation de la mort, il nous sera impossible de l’intégrer psychiquement. Le processus de deuil est inconscient, et donc non volontaire, cependant un travail conscient est possible, mais pour cela, l’expression des émotions est nécessaire pour intégrer, dépasser et surmonter un deuil.

Comme le savaient bien les anciens, le travail de deuil est nécessaire à l’équilibre et à la santé de toute personne mais sans ce travail, nous risquons de ne pas réussir à accepter la perte d’un être proche et aimé. Le travail psychologique du deuil ne peut se réaliser que dans le cadre d’une pratique symbolique, étagée et codifiée. Il s’agit d’un processus unique et actif lié d’une part à l’histoire de chacun et d’autre part à la façon dont ce processus est accompagné.

Paradoxalement plus on travaille le thème de la mort et de la perte et mieux on arrivera à sortir du deuil. Un travail de deuil fait avec soin est garant du non-oubli. L’absence extérieure est remplacée par une présence intérieure. Le défunt n’est pas oublié, ce n’est pas un absent, dont on doit taire le nom, mais un présent intériorisé auquel on peut se référer si on le souhaite. En principe la fonction d’un protocole funéraire est d’initier et de favoriser le processus et le travail de deuil en mettant le mort à sa juste place dans notre souvenir et dans l’ordre des générations et d’avoir le temps de vivre intensément toutes les émotions douloureuses.

Bâcler le rituel funéraire peut mener à un évitement du deuil qui fragilisera la personnalité des personnes concernées dans le futur. Jadis, nous avions des rites réparateurs de séparation et de deuil. Dans l’ensemble, ces rites, que l’on retrouve dans les sociétés traditionnelles, ne sont plus guère pratiqués de nos jours. Pour ceux qui ne font plus appel aux rituels religieux, le cérémonial funéraire actuel fait souvent l’objet d’un service minimum et il n’existe pas - ou pas encore - de rituels substitutifs propres à symboliser la perte et à initier correctement le processus et le travail de deuil des proches du disparu.

La crémation est une pratique de plus en plus courante, mais en ce domaine notre société manque cruellement de rites spécifiques et personnels. Les rites anciens n’ayant plus de substance, le protocole funéraire est donc à réinventer car au-delà de toute croyance, aujourd’hui comme hier, le poids du symbole ne se tarit pas, bien au contraire. L’accompagnement des rituels funéraires doit donc être redéfini en leur apportant du sens et en se basant sur la vie de la personne disparue et il est indispensable que des défunts partent avec un accompagnement individualisé. La fin de vie n’est pas qu’une affaire de technique et de professionnalisation "froid" la parole doit impérativement être mise en exergue par les professionnels du funéraire.

C’est pourquoi Pierre Ramaut, psychanalyste et psychanalyste transgénérationnel et concepteur de Commemoria, travaille depuis plusieurs années à l’élaboration d’un protocole funéraire innovant qu’il insère parmi quatre phases bien distinctes, mais articulées entre elles dans un continuum et dont le but est essentiellement de favoriser l’émergence d’une parole qui puisse faire sens et relais entre :
- L’accompagnement de la fin de vie ;
- Les funérailles ;
- Le travail de deuil ;
- La clôture du deuil.

20180712 seminaire1

Avec Commemoria le rituel funéraire est redéfini en se basant sur la vie de la personne disparue car le récit de la vie d’un défunt est le meilleur support symbolique qui soit pour donner une dimension plus large et plus émouvante à une cérémonie funéraire, quelles que soient les convictions philosophiques ou religieuses de l’entourage.

Commemoria propose aux entreprises de pompes funèbres et à leurs officiants un concept totalement innovant pour l’organisation d’un rituel de séparation respectueux et extrêmement personnalisé alliant traditions ancestrales et technologies de pointe. Le but de ce nouveau type de rites et de cérémonies est de soulager la tension de l’adieu, et de préparer l’indispensable processus de deuil et de transmission de la mémoire.

Commemoria se présente sous la forme d’une application informatique qui permet la construction de lignes du temps multimédia. Son objectif est de permettre le partage de chronologies, d’événements biographiques par des personnes qui souhaitent laisser une trace, raconter l’histoire d’une existence, accompagner une fin de vie, organiser des funérailles ou encore aider un travail de deuil.

Pour son volet funéraire l’application Commemoria a été conçue pour aider les officiants des entreprises à mettre en place en quelques minutes le récit biographique du défunt lors de la préparation de la cérémonie des funérailles

Commemoria permet de :
- Construire rapidement un canevas de cérémonie personnalisé avec des textes, des vidéos, des musiques ;
- De faire une collecte rapide d’informations sur la vie du défunt ;
- De classer chronologiquement sa biographie.

Avec ce nouvel outil, les grands thèmes de la vie sont évoqués et organisés rapidement pour préparer la cérémonie. Si la famille l’autorise et le souhaite, une collecte d’informations et un partage des mémoires avec les parents et les amis qui ont connus le défunt sont possibles via l’application. À la suite de la collecte d’informations sur le défunt, l’officiant des pompes funèbres et les membres de la famille, choisiront parmi l’ensemble des évènements du récit de vie et des documents associés, ceux qui seront publiés pour être présentés lors de la cérémonie.

À l’issue des funérailles une invitation à contribuer au partage des mémoires sur le défunt, sera remise et initiera ainsi le travail de deuil. Plus tard, le moment venu pour la famille et les proches, une cérémonie de clôture du deuil pourra être organisée avec la ligne du temps biographique comme support et fil conducteur.

La formation

Commemoria est un service supplémentaire et innovant offert aux familles par les entreprises de pompes funèbres. Apprendre à réaliser rapidement et collaborativement la biographie d’un défunt avec l’application Commemoria qui a été conçue pour aider les officiants des pompes funèbres à mettre en place en quelques minutes la préparation de la cérémonie des funérailles.

Lors de cette formation un volet théorique sera dédié à la fonction essentielle des rituels funéraires sur le processus et le travail de deuil de même que sur les mécanismes psychologiques mis en jeu lors de la perte d’un proche. Un volet pratique sera consacré à l’utilisation de l’ensemble des fonctionnalités de l’application Commemoria dans le cadre spécifique de l’organisation d’un protocole funéraire et à la réalisation de la biographie d’un défunt. Raconter l’histoire d’un défunt : la meilleure façon d’organiser des funérailles émouvantes et pleines de sens.

Le récit de la vie d’un défunt est le meilleur support symbolique qui soit pour donner une dimension plus large à une cérémonie funéraire, quelles que soient les convictions philosophiques ou religieuses de l’entourage.

Trois jours pour organiser des funérailles et réunir les grands thèmes de la vie du défunt

Le récit de vie Commemoria permet :
- De faciliter la collecte rapide des informations sur le défunt, notamment via la fonction collaborative de l’application ;
- D’organiser chronologiquement (automatisation)la biographie du défunt ;
- De faciliter l’organisation d’un canevas de cérémonie personnalisé avec des photos, vidéos musiques, prises de parole ;
- De présenter le récit de vie du défunt lors de la cérémonie ;
- D’organiser la collecte d’informations sur le défunt après la cérémonie en vue de la préparation du partage des mémoires et de l’accompagnement du processus de deuil.

Validation de la formation

Le fait d’avoir suivi cette formation dispensée par Commemoria et d’avoir présenté une réalisation concrète d’une biographie, donnera accès à l’annuaire de Commemoria qui répertoriera les professionnels du champ funéraire habilités à utiliser l’application.
 
Résonance n° 175 - Novembre 2021
 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations