L’Union des Gestionnaires des Crématoriums de France (UGCF) pour son 3e colloque annuel, propose une ambiance studieuse, dans une région de caractère, le mercredi 26 septembre prochain. Le programme de la journée, particulièrement dense, débutera dès 9 h. C’est l’occasion d’assister à des conférences de haut niveau, et de rencontrer des exposants.
Le mot de Pierre Vidallet, président de l’UGCF

"La crémation concerne déjà plus de 50 % des obsèques dans un grand nombre d’agglomérations. Le sénateur Jean-Pierre Sueur, bien que président de la commission des lois, ne quitte pas des yeux le funéraire. Dans son intervention d’une quinzaine de minutes, il rappelle sa détermination sur certains sujets, en donnant clairement à l’UGCF en particulier et à la profession en général une feuille de route. Il va d’ailleurs interpeller ses collègues ministres avant la fin de l’année sur des sujets très précis concernant la gestion des crématoriums. Plus que jamais les gestionnaires de crématoriums sont concernés et l’UGCF peut jouer son rôle de fédérateur des différentes composantes du métier. Le Colloque de 2012 apporte aux participants une information en primeur, donne aux adhérents un accès direct à tous les diaporamas des intervenants en ligne et surtout fait la démonstration que la gestion de crématoriums est un métier dont les professionnels, publics et privés, savent se rassembler quand il est besoin."

Programme du 26 septembre :

8 h 30 : Accueil et inscriptions

9 h : Comment réduire la facture de gaz en faisant jouer la concurrence ?

Retour d’une expérience réussie (20% d’économies) et suggestions pertinentes par Jean-Michel Philip, directeur du Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Électricité en Île-de-France (SIGEIF).
Chaque gestionnaire a vu le poste du gaz prendre de plus en plus d’importance dans son compte d’exploitation avec parfois des réveils douloureux, obligeant certains établissements à ajuster leurs tarifs publics en conséquence. La négociation des tarifs de cette fourniture essentielle à notre activité a été rendue complexe par le foisonnement des offres et l’opacité de certaines tarifications. Pourtant en y voyant clair et à condition de se professionnaliser, voire de se grouper, on peut faire jouer la concurrence à son avantage. Jean-Michel Philip a su négocier avec les acteurs du marché et trouver des économies importantes (plus de 20%). Il nous expose sa démarche et nous montre la voie. La profession saura-t-elle s’organiser ?

9 h 40 : L’impact de la crise sur la transformation ultrarapide du métier en Espagne. Un destin inéluctable pour la France ?
 
Juan Antonio Zarco, directeur d’Hygeco Espagne qui a vu le funéraire et en particulier la gestion des crématoriums se privatiser systématiquement sous la pression de la récession.

L’Espagne a vu rapidement son paysage funéraire bouleversé par les effets de la récession. Depuis longtemps les services funéraires des villes avaient été érigés en entreprises publiques avec un fonctionnement relativement autonome. La crise a poussé les collectivités à privatiser tout ce secteur. Juan Antonio Zarco nous retrace les moments forts de cette révolution, tout en tirant les leçons de l’histoire. Cette histoire est peut-être celle que va connaître la France… L’ouverture sur ce qui se passe juste à côté de chez nous est à découvrir lors du colloque.

10 h 20 : Pause et rencontre des exposants.

11 h : Le lobbying : un atout pour notre profession ?

Un spécialiste, Stephan Denoyes, vient nous présenter ses diverses expériences, et nous dévoile une partie des secrets de son métier pour nous éclairer sur les possibilités qui s’offrent à nous.

Le lobbying pour métier. Une profession méconnue, voire totalement incomprise et certainement entourée de préjugés. Stephan Denoyes lève le voile sur son métier en nous rapportant son expérience, la bonne et la mauvaise. Il nous explique les rouages des instances publiques et la façon d’aider le “législateur”, souvent désemparé, voire soumis à des pressions politiques de calendrier par exemple, à avancer dans le bon sens pour la profession qu’il doit réglementer. Un exposé et un débat qui promettent d’être une découverte pour beaucoup d’entre nous, et peut-être une voie à explorer, en tout cas une raison de plus pour ne pas manquer le rendez-vous de Toulouse.

11 h 40 :
Comment gérer la charge émotionnelle du personnel dans nos établissements ?
Une psychologue reconnue, Cynthia Mauro, docteur en psychologie et vice-présidente de la Société de Thanatologie, vient nous apporter des pistes de réflexion inexplorées pour soutenir et former nos personnels.

Cynthia Mauro, exerce depuis 10 ans auprès des professionnels funéraires et médicaux. Elle a beaucoup travaillé sur la profession et son influence sur les personnes. Connaissant bien tous les aspects psychologiques et comportementaux des familles en deuil, elle mesure l’importance de la charge émotionnelle qui peut lentement mais sûrement affecter le personnel travaillant dans nos établissements. La crémation reste encore une découverte pour beaucoup de proches dont les attentes sont réelles mais souvent enfouies dans l’inconscient. On ne peut plus aborder cette activité sans se former à ces aspects de notre métier ni mettre en œuvre les garde-fous aptes à nous préserver ainsi que notre personnel.

12 h 20 : Déjeuner sur place autour des stands par ateliers gastronomiques

14 h : Le point sur la technique de filtration.
Dernières évolutions du matériel, récupération de chaleur, les possibles et les impossibles, par Andrew Mallalieu, expert de l’Institut Britannique de Combustion. (Conférence en anglais en traduction simultanée).

Andrew Mallalieu a dédié toute sa carrière à la combustion. Expert reconnu en Grande-Bretagne et au-delà, il a compilé une base de données impressionnante sur la crémation. Il s’attache aujourd’hui à nous communiquer les dernières évolutions en matière de filtration des rejets, de ce qui est possible et impossible, bouscule des préjugés, s’exprimant en termes simples. Il éveille notre attention aux bons réflexes à avoir devant les installations qui se complexifient pour gérer correctement l’énergie et la maintenance. Il nous rapporte son expérience en matière de récupération d’énergie, chiffres à l’appui.

14 h 40 : La gestion du crématorium, un service public
 
Une réflexion et un débat que nous propose Corinne Loiodice, directrice de la SEM des Pompes Funèbres Intercommunales (PFI) de Grenoble et présidente de l’Union du Pôle Funéraire Public (UPFP).

Corinne Loiodice, nous fait part de la vision de l’UPFP quant au Service Public de la gestion des crématoriums. Aujourd’hui près de 1 crématorium sur 3 est géré par un organisme public, en régie ou en SEM. Quelles sont les ambitions de ces organismes, en quoi se distinguent-ils des gestions déléguées aux entreprises dites privées, et quels sont les enjeux de la profession pour la décennie à venir, vus à travers le prisme de l’UPFP ? Ouverture sur un débat qui promet d’être riche et permettra probablement de renforcer le dialogue entre les deux branches.

15 h 20 :
Pause et rencontre des exposants
 
16 h : Séquence “Retour vers le futur” autour de la crémation chimique

Sandy Sullivan, créateur de la crémation chimique, revient cette année nous montrer ses appareils en fonctionnement aux États-Unis, ses résultats et une approche qui est loin d’être dogmatique… (Conférence en anglais en traduction simultanée).

L’an dernier, Sandy Sullivan nous a montré l’avancement de ce qui n’était alors que des projets. Il y a maintenant des machines qui fonctionnent aux États-Unis et il va nous rapporter des images et son expérience de ce qui représentera peut-être la 3e alternative de demain. Il est intéressant de noter que le premier établissement à être doté de son appareil en Amérique propose sur son site le choix entre la crémation “classique” et la crémation “chimique”... Qu’advient-il donc des rejets, quels sont les avancements, les chantiers ? Autant de réponses à venir entendre à Toulouse !

16 h 40 : Les dernières évolutions à attendre de la réglementation, communication suivie d’un débat avec la salle pour faire un point d’étape sur la mise en conformité, avec 2018 pour horizon
 
Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, président de la commission des lois au Sénat, ancien ministre,  nous parlera de sa vision par une vidéo ; Jean-Luc Richon du ministère de la Santé nous présentera un diaporama sur les réglementations à venir et leur calendrier.

Jean-Pierre Sueur est bien connu de tout le secteur funéraire puisqu’il est l’auteur de la loi de 1993 qui a révolutionné le funéraire, et bien que présidant aujourd’hui la commission des lois au Sénat, il n’a cessé de suivre de très près ce secteur. Pendant un peu moins de 15 min il fait le point en ce qui concerne particulièrement la gestion des crématoriums tout en balayant très large. Dans cette présentation, il ouvre des chantiers et va interpeller les ministres concernés sur des sujets auxquels il a demandé à l’UGCF de travailler. Des propos directs et des engagements sans détour qui ne vont pas manquer de pousser la profession, les fonctionnaires et les élus à se remettre en cause... et vite ! À ne pas manquer...

Jean-Luc Richon est très déçu de n’être pas doté du don d’ubiquité, mais il nous a préparé un diaporama pour présenter les réformes en cours, et celles auxquelles il faut s’attendre dans les mois à venir. Ce point d’étape nous permettra d’éclairer le débat qui suivra sur les défis à relever, dans un futur proche et à moyen terme, par notre profession. Les propos de Jean-Pierre Sueur et les informations de Jean-Luc Richon ne peuvent nous laisser insensibles…

18 h : Clôture du Colloque et dernière rencontre avec les exposants

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations