C’est un concept inédit qui est proposé par les Services Funéraires de la Ville de Paris, représentés pour l’occasion par M. François Michaud Nérard, son directeur général, Mme Cendrine Chapel, son directeur général adjoint et Mme Marinette Bache, conseiller de Paris et présidente des Services Funéraires - Ville de Paris.
Le jeudi 21 juin dernier, une conférence de presse a été organisée par les Services Funéraires de la Ville de Paris (SFVP) à son agence centrale République, Paris XIe, pour présenter un nouveau site internet proposant des obsèques low-cost en ligne. Ce site sera, comme son nom l'indique, une alternative véritablement révolutionnaire.
 
En effet, depuis le 02 juillet, les familles endeuillées peuvent organiser les obsèques de leurs défunts directement sur www.revolution-obseque.fr
 
Les SFVP offrent une certaine autonomie aux familles qui souhaitent intimité et discrétion pour l’organisation des obsèques de leurs défunts. Le site les accompagne tout au long de leurs démarches grâce à des modes opératoires bien détaillés qui seront adossés à une hotline si besoin est.
La version test du site présentée s'est avérée très simple d’utilisation et, pour ainsi dire, à la portée de tous.
On s’inscrit, on renseigne les diverses informations, on télécharge les formulaires préremplis pour les démarches à réaliser.
L’intérêt de l’offre est son prix de base, à savoir 789 € TVA incluse (1) contre des obsèques avoisinant le plus souvent les 3 000 €, dixit François Michaud Nérard (Source : sondage "Que Choisir" du 20 Oct. 2011), pour qui souhaite passer outre les "frais d'agence" et gérer personnellement les diverses démarches.

"L'inscription se fait en ligne exclusivement", précise Marinette Bache. "L'offre ne couvre que Paris et la petite couronne et fonctionne avec une liste d'établissements hospitaliers détaillée. Sitôt le formulaire rempli, le demandeur reçoit un devis à télécharger".

Cette prestation de base exclut le départ du domicile. "Dans 80 % des cas les décès ont lieu dans un établissement hospitalier", indique François Michaud Nérard, tout en poursuivant : “elle ne sera pas disponible pendant les périodes très chargées (fin de semaine). Il faut défendre le pouvoir d’achat dans tous les domaines, nous visons 1 % de la clientèle des SFVP (2) soit environ 500 demandes par an".

Il ajoute enfin que "la 'dématérialisation' des obsèques peut simplifier nombre de démarches souvent pénibles" et poursuit : "On ne pourra jamais remplacer les agences, c’est une évidence, mais internet constitue une réelle alternative pour l’évolution du marché funéraire. On a récemment vu des comparateurs de prestations funéraires apparaître sur la toile, alors un site dédié à l’organisation du deuil apparaît comme un concept judicieux. Nous assistons à une demande de dématérialisation des pompes funèbres provenant de familles qui n'ont pas envie de se déplacer dans une agence".

Cette offre dite low-cost - à partir de
789 € - proposée par Révolution obsèques ne doit surtout pas être considérée comme une offre au rabais. "Nous réduisons la prestation de base au strict minimum, autrement dit, à ce que la loi impose. Nous assurons un service de qualité, avec les mêmes véhicules, le même personnel que pour les obsèques classiques gérées par les SFVP, sans sous-traitance et les cercueils ne sont pas en agglomérés, ils sont de très bonne qualité", explique encore M. Michaud Nérard.

Elle comprend le strict minimum légal :

un cercueil écologique en pin massif issu de forêts françaises durablement gérées, équipé d’un capiton bio coloris écru, une plaque d’identification, un corbillard avec chauffeur. Le tout réalisé dans le délai réglementaire.
 
Les familles pourront selon leurs souhaits compléter ce service par des prestations supplémentaires payantes :
soins, fleurs, maître de cérémonie, porteurs, faire-part, conservation du corps dans une chambre froide si le décès a lieu à domicile.

À noter que les différentes taxes restent en supplément.

C'est la toute première fois qu'un tel service est proposé. Il devrait permettre aux familles endeuillées de "choisir en toute liberté" le type d'enterrement qu'elles souhaitent, "sans la pression ou les incitations commerciales".

Nota :
(1) hors options, hors taxe et frais divers (cimetière, etc.) dans le cas où la famille possède déjà une concession.
(2) Les SFVP gèrent 16 000 décès par an à Paris et
40 000 en Île-de-France.

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations