PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
5 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

2018 restera une année faste avec le succès de l’édition de TANEXPO Bologne, une récompense méritée qui consacre de longs et patients efforts de la part des organisateurs. Une motivation intacte pour penser aux prochaines éditions, notamment MIAMI FUNER du 13 au 15 mars 2019, et bien sûr TANEXPO 2020 du 26 au 28 mars 2020. Nous en reparlerons. En attendant, décryptons l’actualité des salons funéraires étrangers, une façon de s’ouvrir à d’autres pratiques et d’autres cultures.

 

44526570 10217511251684034 6070597017724256256 o
Tanexpo 2018

Signe des temps, jamais, dans l’histoire de l’exposition funéraire italienne TANEXPO, les chiffres de participation n’avaient été aussi fastes. Un regain d’intérêt qui s’explique notamment par la qualité et la participation des exposants, mais également par une affluence record des visiteurs. Ces chiffres exceptionnels, nous les devons en majeure partie à l’intense et fructueux travail des organisateurs, un investissement de chaque instant de l’ensemble du team CONFERENCE SERVICE à Bologne (Italie). Ce succès repose sur le patient travail de fond effectué par l’équipe, présente sur l’ensemble des salons internationaux, et particulièrement efficiente et efficace dans la promotion du rendez-vous de Bologne.

Des efforts permanents

L’accalmie estivale fut de courte durée. Il est cependant regrettable de constater que le manque de concertation entre organisateurs des différents salons internationaux impose de se partager entre événements simultanés. Suggérons à nos amis de l’exposition NFDA de Salt Lake City (du 15 au 17 octobre 2018) et de l’exposition NECROPOLIS-TANEXPO World Russia de Moscou (du 17 au 19 octobre) de s’entendre pour le futur sur un calendrier qui permette aux habitués des salons internationaux une présence souhaitée sur ces deux événements.

De l’art de se répartir les événements

Deux membres de notre équipe CONFERENCE SERVICE prirent la direction de Salt Lake City, la capitale des Mormons, tandis que trois autres membres du team prient la direction de Moscou. La Fédération de Russie fêtant la cinquième édition de cet événement, mais également du partenariat italo-russe, inutile de préciser que la délégation italienne était particulièrement attendue.
Côté USA, la manifestation s’est révélée être moins attractive que les éditions précédentes. Le nombre d’exposants diminue et il est à déplorer une baisse du nombre de visiteurs de l’ordre de 50 %. La manifestation semble ne pas avoir rencontré la faveur des visiteurs étrangers, notamment l’Europe, l’Argentine et la Colombie.
Le site de l’exposition semble être la première cause, du fait que les visiteurs de la NFDA apprécient de pouvoir se détendre après leur journée de travail. De ce point de vue, il est une évidence que Las Vegas, Orlando, etc. ont des atouts majeurs, de même que le relief historique de certaines cités comme Boston ou Chicago rencontrent plus aisément les faveurs du public. Cela ne remet absolument pas en cause la qualité des exposants, ni la bonne volonté des organisateurs, simplement, il est évident que les "after" sont également et surtout à prendre en compte pour la réussite d’un salon.

20181017 002641

À l’Ouest, rien de nouveau

Il n’y a pas de nouveautés "remarquables", simplement une évolution douce des différentes tendances. De ce point de vue, les urnes cinéraires continuent leur progression en parallèle avec l’augmentation de la crémation. Une tendance générale qui devrait atteindre fin 2018 le niveau de 53,5 % outre-Atlantique.
Ces tendances sont issues des études conduites par le très sérieux "Cremation and Burial Report" du département de sociologie, communauté et environnement de l’Université du Wisconsin-Madison, qui examine en permanence le rapport entre crémation et inhumation. Il est à noter que de larges marges de progression existent toujours dans les États du Sud, traditionnellement conservateurs ou proches de ce qu’il est convenu d’appeler la "Bible Belt", fortement représentée en Alabama, en Arkansas, en Louisiane, au Mississipi et en Tennessee.
A contrario, dans les États "nordistes", tels que Washington State, Oregon, Montana… et notamment les États du Nord-Ouest des USA, les intentions et pratiques crématistes sont largement au-dessus de la moyenne nationale.
Les exposants étrangers ne se bousculent pas dans les allées, et cet état de fait confirme une tendance caractéristique de cette manifestation nord-américaine, une dérive qui ne fait que s’accentuer d’année en année.
Pour ce qui est de l’Europe avec le rendez-vous de Bologne, la fréquentation internationale est radicalement différente, et fait la fierté à juste titre des organisateurs, capables de fédérer, le temps d’un salon, visiteurs et exposants du monde entier.
La manifestation de Salt Lake City a été l’occasion d’échanger de façon fructueuse avec de très nombreux exposants, et de leur donner rendez-vous au prochain MIAMI FUNER en 2019, et a fortiori à TANEXPO Bologne en 2020.

MIAMI FUNER 2019, une large ouverture vers l’extérieur

Miami, depuis toujours, est une ville largement ouverte vers le continent sud-américain. Elle constitue un pont culturel entre vieux continent et nouveau monde, qu’il soit hispanophone ou lusophone (Brésil…). Cette ville magnifique mérite vraiment le détour et est un lieu exceptionnel pour l’organisation d’un salon international. Facilité d’accès, desserte aéroportuaire exceptionnelle, capacité hôtelière infinie, ambiance festive… Exposants et visiteurs auront un terrain de choix pour échanger et aplanir les barrières culturelles. Les visiteurs d’Amérique latine seront nombreux, les Européens également. Tout sera mis en œuvre pour favoriser cette exposition, notamment du point de vue des contraintes douanières… administratives…
La très belle capitale de toutes les Russies a vêtu son habit le plus beau pour accueillir les participants, exposants et visiteurs à NECROPOLIS-TANEXPO World Russia 2018 en octobre dernier. Nos amis russes ont le sens de l’hospitalité et de l’amitié, ils nous l’ont témoigné à chaque instant. Un mois d’octobre exceptionnel, une température printanière, ce qui est plutôt rare en cette période de l’année. De mémoire d’exposant, c’est du jamais-vu.

Une belle représentation homogène d’exposants

Le salon, avec ses deux branches, est un succès, même si on peut constater que la taille des stands est sensiblement réduite. Côté exposants, la crémation se porte bien, même si elle progresse moins vite que dans d’autres pays. De gros efforts d’équipement sont encore à produire, de même qu’une évolution des mentalités en faveur de la crémation doit sortir des grands centres urbains. La Fédération de Russie est immense, c’est le plus grand pays du monde, et de gros efforts d’infrastructures sont conduits afin d’apporter les évolutions nécessaires au bien-être de la population. L’installation de fours de crémation, bien qu’insuffisante en dehors des grandes villes, progresse régulièrement.
Pour ce qui est des produits associés à la crémation, la recherche esthétique d’un design russe se poursuit. Il existe même une gamme d'urnes biodégradables présentée par la firme allemande Samosa, des produits qui rencontrent leur public.
Les monuments funéraires se taillent la part du lion. Des plus discrets aux plus imposants, ils sont en général noirs et d’origine chinoise. La révolution de ce mois d’octobre tient dans les machines à graver. Les démonstrations permanentes sur les stands produisent un bruit infernal qui met à rude épreuve la résistance auditive et nerveuse, surtout pour ceux qui ont un stand mitoyen…
Il est à noter que les producteurs de cercueils effectuent des progrès réguliers, tant du point de vue esthétique que qualitatif. Un change du rouble pour l’instant favorable (1 euro = 76 roubles) permet d’apporter une attractivité supplémentaire à ces nouvelles gammes.

Le stand TANEXPO, outil promotionnel

La délégation de CONFERENCE SERVICES présente a pris de très nombreux contacts, tant pour l’édition de MIAMI FUNER que pour TANEXPO Bologne. Des options ont été prises par deux compagnies russes et une polonaise pour l’édition de Miami.
Toujours en mouvement, TANEXPO sera en Espagne à Saragosse pour le Forum PANASEF. De nombreux rendez-vous sont déjà actés avec les constructeurs ibériques, particulièrement sensibles aux charmes de leurs cousins d’outre-Atlantique, tant au Nord qu’au Sud.
FUNEXPO Lyon arrive, où TANEXPO sera uniquement visiteur. Ce rendez-vous français sera précédé de FUNERGAL à Orense en Galicie, une autre magnifique cité d’Espagne à découvrir.
La trêve des confiseurs des fêtes de fin d’année nous permettra un repos bien mérité, en attendant les rendez-vous importants de l’année 2019, que nous vous souhaitons heureuse, prospère, innovante et pleine de joie.

Pietro Innocenti

Résonance n° 145 - Novembre 2018

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations