PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
5 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer de prime abord, la Butte Montmartre n’a pas encore de crématorium. Il s’agit en réalité du lieu-dit Montmartre situé à Saint-Étienne dans le département de la Loire (42), qui accueille désormais un équipement crématiste inauguré le 8 décembre dernier, rencontrant déjà l’adhésion des populations tant pour ses qualités intrinsèques que pour sa structure actionnariale unique en France. Entretien avec Caroline Barge, directrice générale du crématorium de Montmartre.

 

Résonance : Madame Barge, en quoi ce nouvel équipement crématiste est-il exceptionnel, voire unique en France ?

Caroline Barge : Cet équipement est le fruit d’une volonté politique forte d’implanter un équipement de cette nature qui soit en mesure d’apporter un service de proximité aux populations de quatre intercommunalités. Les élus des territoires de Saint-Étienne Métropole, Loire Forez, Forez Est et les Marches du Velay-Rochebaron se sont donc rapprochés et ont choisi de constituer ensemble une Société Publique Locale (SPL) pour construire et exploiter ce crématorium.

anli inauguration crematorium 1

C’est une première nationale qui démontre surtout les capacités d’anticipation, et de dialogue de même que la volonté de rationaliser les coûts tout en apportant le meilleur service à des populations qui, jusqu’à présent, devaient faire de longs trajets pour les obsèques crématistes de leur proche. C’est donc une authentique mission de service public, et nous sommes fiers de cette concrétisation et du modèle qu’elle devrait inspirer dans d’autres départements français.

R : À terme, quelle seront les capacités opérationnelles de cet équipement ?

CB : Cet équipement de 1 000 m2 au sol sur un terrain arboré de 11 000 m2 a été conçu pour réaliser 3 000 crémations par an. Cet objectif est réalisable rapidement. Déjà sur 2019, nous avons un prévisionnel de 1 900 crémations. Pour atteindre cet objectif, nous disposons de trois fours de crémation couplés avec leur propre ligne de filtration.
Afin de garantir la sécurité des biens et des personnes, le crématorium de Montmartre a fait l’acquisition d’un système de détection des métaux, notamment les dispositifs de prothèses à piles de type pacemaker, dont la combustion peut générer par implosion des dégâts sévères au four et représenter un danger certain pour le personnel technique.
L’acquisition d’une cellule réfrigérée permet également de préserver un corps dans son cercueil, le temps de l’attente de la crémation si un obstacle particulier venait à survenir. Il ne s’agit en aucun cas d’une chambre funéraire.

Le choix de disposer de trois fours n’est pas un hasard. En premier lieu, nous devons tenir compte de la réfection régulière des soles des fours, donc un arrêt par four de l’ordre de plusieurs semaines ; ensuite, nous avons la forte volonté de réduire pour les familles le temps d’attente pour des obsèques crématistes. Avec trois fours, nous disposons d’une large et efficiente capacité d’accueil, même en période de forte demande. Les délais d’attente réduits nous permettront également de conserver des tarifs compétitifs. Il n’y aura donc pas de rupture du service public même en cas de panne ou de maintenance.

R : Vous avez porté un regard particulier pour l’accueil des familles ?

CB : Bien évidemment. Les familles sont prioritaires dans notre démarche, et la volonté politique des élus se tourne vers la satisfaction des exigences. Perdre un proche est une période déstabilisante, où le doute et la douleur se conjuguent. Notre mission est certes d’apporter une réponse technique d’une part, mais également et surtout, pour celles et ceux qui le souhaitent, une réponse cérémonielle où tous les rituels pourront s’exercer.

Nous proposons les services de deux maîtres de cérémonie, qui sont en mesure d’effectuer un accompagnement personnalisé aux familles et permettent ainsi une séparation apaisée. Ils sont assistés par deux agents techniques, opérateurs de crémation.
Les opérateurs funéraires pourront également disposer des services cérémoniels s’ils en expriment le souhait. Notre équipement est doté de deux salles de cérémonie d’une capacité de 170 et 50 personnes. Chaque salle de cérémonie a son propre espace de convivialité où l’intimité familiale peut s’exercer pleinement. L’introduction du cercueil peut, selon la volonté de la famille, être suivie sur écran vidéo.

La réalisation de cet équipement est un investissement de 8 millions d’euros, porté par les quatre communautés de communes. Sa gestion est 100 % publique par le dispositif SPL. La volonté d’avoir un regard plein et entier (réalisation et exploitation) sur ce crématorium résume l’engagement des collectivités auprès des familles en deuil.

Compte tenu de l’accroissement prévisible de la demande d’obsèques crématistes, cet équipement, par sa localisation géographique intelligente mais également par la réunion et le dialogue coopératif de collectivités territoriales mitoyennes, permet l’expression d’un service public digne et de qualité. Il y a fort à parier que ce qui fait déjà figure de modèle national fera des émules à très court terme.

Jérôme Maniaque

Résonance n°146 - Janvier 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations