Partager avec un ami








Submit

Nous avons souhaitez recueillir votre ressenti au sujet du salon FUNEXPO 2018 qui fut notamment marqué par un retour de l’événement en novembre. Pour cela, rien de plus simple que d’interroger les exposants d’une manière peu chronophage et efficace… en trois questions. Bien sûr, si d'autres réponses nous parvenaient, nous les publierions dans notre prochaine parution. Alors… bonne lecture.

 

France FuneraireVous étiez présent au salon FUNEXPO 2018… pour quelles raisons ?

FUNEXPO étant "LE" salon important de l’année 2018, il était essentiel pour nous d’y participer, afin d’être au plus près de nos clients. Le domaine des articles funéraires change sans cesse : exposer à Lyon nous offre la possibilité de remettre en cause notre place de leader du marché. Et comme à chaque édition, c’est l’occasion de présenter nos nouveautés, nombreuses cette année.Tout d’abord, toutes les plaques de notre stand étaient inédites, et ces nouveaux modèles sont fabriqués dans nos ateliers. De plus, nous avons présenté CUBIX, le cube cristal 3D. Il s’agit de la première modélisation d’un portrait en trois dimensions pour le funéraire, dont la particularité est de pouvoir aller sur le monument comme au domicile du défunt.Enfin, nous avons concrétisé notre partenariat avec Les Empreintes, qui nous permet de proposer des bijoux funéraires personnalisés à partir d’une empreinte digitale ou de toute autre gravure. Là aussi, des souvenirs à destination de la famille, et non plus du défunt.

Funeraire 2018 France Funeraire

Quelles sont vos premières impressions concernant cette édition 2018 ?

L’ambiance particulière de FUNEXPO et l’affluence de cette année en ont fait une belle édition. Après l’erreur funeste du salon de septembre 2016, nous validons le fait que ce salon est important pour la profession, qu’il se professionnalise (on a noté une forte affluence dès le jeudi matin) et qu’il maintient sa pertinence dans le calendrier. Pour nous, c’est une réussite, avec des résultats concrets et positifs. De plus, la représentation des articles funéraires a été large, montrant le dynamisme actuel de la filière.

Quelle évolution souhaiteriez-vous que les organisateurs apportent à cet événement ?

Il faudrait que cet événement arrive à dépasser le stade régional pour toucher un public plus nombreux et plus diversifié. Il y a une timide amélioration… qui reste à confirmer. La qualité des exposants mérite une audience plus large. La baisse des coûts d’exposition serait un plus qui permettrait à de nombreux fournisseurs de faire le pas… Ajouter à cela des animations spectacles, une ouverture nocturne, une loterie, un statut VIP pour les visiteurs réguliers, un service voiturier, etc. Il y a encore fort à faire.

Résonance n°146 - Janvier 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations