Partager avec un ami








Submit

La rénovation du Centre funéraire de Kerletu à Lorient (56) a nécessité cinq mois de travaux qui se sont déroulés en deux phases pour permettre la continuité de l’exploitation et du service public : en novembre et décembre derniers pour le bâtiment Argoat (partie datant de 2006), et de janvier à mars courants pour le bâtiment Armor (partie datant de l’origine et rénovée en 2008).

 

Un peu d’histoire

Le Centre funéraire de Kerletu à Lorient, équipement public, est exploité en régie par les pompes funèbres municipales de la Ville de Lorient. En activité depuis 1992, il était constitué à l’origine d’une chambre funéraire de quatre salons, d’une salle de cérémonie omniculte de cent vingt places assises et d’un crématorium (un appareil de crémation). Dès 1998, un deuxième appareil de crémation s’est avéré nécessaire.

En 2006, une extension a doublé la capacité de la chambre funéraire (passant ainsi à huit salons), et une seconde salle de cérémonie de deux cents places a été ajoutée.
En 2016, le crématorium s’est doté d’appareils de crémation de nouvelle génération et de chaînes de filtration des rejets à l’atmosphère.

Courant 2018, des travaux d’embellissement du centre funéraire ont été votés par le conseil municipal, la dernière rénovation de la chambre funéraire datant de 2008.

CrematoriumVue extérieure du Centre funéraire et son grand parking.

La rénovation des salons funéraires

L’ambiance des salons a été repensée, tant en termes de matériaux que de couleur, de mobilier et d’éclairage, afin de faire de ce lieu un espace chaleureux et apaisant. Les murs aux couleurs claires agrandissent les pièces ; les touches de couleurs (rouge côté Argoat et bleu côté Armor) sont apportées par le mobilier, sobre et de qualité.

Le plafond, dont l’éclairage par leds rappelle un ciel étoilé, crée l’intimité nécessaire au recueillement. Les têtes de lit, en relief, éclairées par l’arrière, permettent de mettre en valeur le défunt de manière subtile. La personnalisation du deuil n’a pas été oubliée : chaque salon est équipé d’une tablette murale, reliée à une clé USB mise à disposition des familles, qui peuvent ainsi personnaliser les derniers moments auprès de le leur proche par des photos et musiques chères au défunt.

La circulation 

Une attention particulière a été portée à la signalétique. Ainsi, dès l’entrée de la chambre funéraire, un écran dynamique indique le nom des salons et des défunts, et chaque salon est identifié par un écran de rappel sur lequel est apposé le nom du défunt qui y repose.

Les salles de cérémonie 

À l’entrée de chaque salle de cérémonie, un écran dynamique indique la cérémonie à venir et l’horaire. Les écrans en salle ont été changés par de nouveaux, plus grands et d’une meilleure résolution ; et ceux de retour sur les côtés de la salle Argoat permettent de suivre la cérémonie même en cas de forte affluence. La sonorisation a également gagné en qualité. Le confort d’écoute et d’images est incontestable.

Le salon de remise des urnes 

Le salon de remise des urnes, rénové dans la même ambiance que le bâtiment Armor, offre aux familles un réel confort dans une atmosphère apaisée pour le, souvent, difficile moment de remise des cendres. Ce salon est modulable en salon funéraire de présentation ponctuelle avant crémation, pour les familles qui ne souhaitent pas de cérémonie.

Le coût des travaux, d’un montant total de 300 000 €, a été entièrement financé par la régie des pompes funèbres de la Ville de Lorient.

D’autres travaux sont prévus dans les mois à venir au Centre funéraire de Kerletu, afin d’offrir une qualité de confort maximum aux familles, et de continuer à assurer un service public de qualité. Ainsi, en fin d’année, les revêtements muraux des salles de cérémonie vont être refaits. Puis, à moyen terme, ce seront le hall d’accueil et les bureaux de réception qui seront transformés.

La chambre funéraire de Kerletu a accueilli 550 défunts en 2018, et le crématorium a réalisé 1 850 crémations pour près de 1 200 hommages et cérémonies civiles.

Karine Noël
Responsable services funéraires
Ville de Lorient 

Résonance n°149 - Avril 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations