Évolution du regard de notre société sur la question de la mort et du deuil depuis 25 ans. Conférence/causerie organisée par l’association Élisabeth Kübler-Ross France avec le soutien de la fondation PFG, le vendredi 23 novembre prochain, à ITP - 83 Boulevard Arago, Paris 14e.

Logo-Pfg

 

Après 1945, anthropologues et historiens nous ont appris que le grand tabou moderne n’était plus le sexe, mais la mort. On peut expliquer à des enfants de maternelle comment on fait l’amour, mais pas comment on meurt. Ce faisant,
l’humain a rompu un pacte aussi ancien que son éveil à la conscience. Un pacte aux termes duquel le fait de savoir que nous allons mourir nous ouvre à une pratique de sagesse capitale : l’accompagnement de la fin de vie. Ce que les experts en sciences humaines ont mis plusieurs décennies à percevoir, c’est que des êtres compassionnels et lucides avaient commencé à s’attaquer au tabou dès la fin des années cinquante, notamment dans les pays anglo-saxons.

 

Dans quasiment tous les cas, il s’agissait de femmes

 

La plus célèbre de ces femmes est une Américaine d’origine suisse, Élisabeth Kübler-Ross. Psychiatre et professeur de médecine du comportement, celle qu’on a souvent désignée par ses initiales, EKR, est la figure de proue de la thanatologie moderne. En quelque sorte "initiée" aux portes du camp de concentration de Maïdanek, en Pologne, elle a consacré sa vie à l'accompagnement des mourants et des personnes en deuil. La valeur de son expérience est aujourd'hui internationalement reconnue, et son enseignement prodigué dans de nombreux pays.

Journaliste à Actuel, puis à "Nouvelles Clés", Patrice van Eersel a contribué à faire connaître la vie et les travaux
d’Élisabeth Kübler-Ross en France. Depuis la parution de ses livres ("La Source Noire", Grasset, 1986; "Réapprivoiser la mort", Albin Michel, 1996), comment a évolué notre société vis-à-vis de la fin de vie ? Quelles prises de conscience ont été accomplies pour la prise en compte de cette étape décisive sur le plan humain ? Comment nos concitoyens articulent-ils l’approche des soins palliatifs à celle de l’euthanasie ?

L’association Élisabeth Kübler-Ross France, invite le journaliste à chercher des réponses à ces questions dans une causerie avec son président, le Dr Hervé Mignot, élève puis assistant d’Élisabeth Kübler-Ross, président de l’association EKR France depuis 1992, médecin responsable de l’équipe d’appui départementale en soins palliatifs de l’Indre.

 

Entrée gratuite
Réservation obligatoire
Tél. 01 45 88 95 13
E-mail :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://ekr.france.free.fr/

Nombre de places limité

 

 

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations