PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
3 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Plusieurs éléments qualifient le profil d’une entreprisePlusieurs éléments qualifient le profil d’une entrepriseet la qualité de son image. Dans le cas de Bernier-Probis,la mise en avant régulière de ses savoir-faire et cellede sa créativité sont les signes démonstratifs et positifsd’un acteur essentiel du marché du cercueil, actifet innovateur, qui poursuit depuis quelques annéesun développement constant, répondant aux défis modernes du microcosme économique funéraire.

 Bernier

Les professionnels du funéraire savent que la notoriété d’une marque vaut tant par la qualité de ses productions que par la permanence de celle-ci qui en crée ainsi, d’une manière plus abstraite, la bonne image, permettant une confiance inconditionnelle de la part des acheteurs, réels ou potentiels.Les professionnels du funéraire savent que la notoriété d’une marque vaut tant par la qualité de ses productions que par la permanence de celle-ci qui en crée ainsi, d’une manière plus abstraite, la bonne image, permettant une confiance inconditionnelle de la part des acheteurs, réels ou potentiels.

Olivier Bernier, directeur général du groupe Bernier-Probis, l’a compris depuis longtemps. Pour montrer l’excellence de ses fabrications, celui-ci présente, dans les événements tels que le salon FUNÉRAIRE PARIS, quelques singuliers, voire spectaculaires, spécimens uniques mettant en valeur son savoir-faire, sa capacité à créer et à appréhender les évolutions du marché.

P1080456

L’art du cercueil d’exception

Les prototypes conceptuels sont un apport conséquent, positif pour l’image de la société. Pour les clients, ou clients potentiels, lors d’un salon par exemple, ils démontrent les savoir-faire et la capacité du fabricant à concevoir des produits créatifs, très bien dessinés, inventifs ; et son aptitude à résoudre les problèmes de construction qui pourraient se poser afin de respecter de manière stricte les obligations réglementaires (aujourd’hui, la réglementation pour le cercueil est constituée par le Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT), notamment ses articles 2213-25, 26, 27).

En effet, même s’ils peuvent être originaux, décalés, élaborés avec des matériaux inhabituels, ces cercueils doivent, pour être aptes à la vente, posséder notamment les propriétés stipulées par la norme NF D80-001, qui s’articule autour de 3 axes : la performance mécanique pour les opérations de manutention et de transport, la biodégradabilité en terre, et la parfaite conformité avec les exigences de la crémation. Différents points techniques, comme l’épaisseur des parois, permettent de valider le respect de ces obligations réglementaires.

C’est là la force de Bernier-Probis et de ses dirigeants, concepteurs de ces cercueils d’exception, qui s’attachent à utiliser les mêmes techniques de fabrication que celles utilisées au quotidien dans les usines du Groupe. Donc, chaque difficulté que pourrait faire naître la "création" doit être résolue pour coller aux processus de façonnage habituels. La conception de ces prototypes impose de faire de nombreux essais. C’est le cas notamment dans l’application des vernis et laques, qui nécessite de faire différents tests, et cela peut générer la mise en place de nouveaux procédés pour réaliser ces finitions. Ainsi sont démontrées à chaque fois les compétences de l’entreprise dans la pratique d’une personnalisation potentielle poussée à l’extrême de ses produits.

Une image créative forte

Pour mémoire, lors de FUNÉRAIRE PARIS 2017, le groupe Bernier-Probis a exposé, comme "objets remarquables", le "Madrid" aux chromes aussi étincelants que ceux d’une belle limousine, l’élégant "Rome" en noir et blanc, le très remarqué cercueil "Sofia" tout en bambou, le "Vienne" et son bleu profond, le modèle "Plumier", mais également ceux en bois recouverts de papier mâché ou imprimés (selon la technique utilisée pour les meubles), ou encore incrustés de cristaux Swarovski.

Le retour des visiteurs sur ceux-ci (clients et non clients) est toujours très bon, et l’exposition de ces cercueils conceptuels uniques attire toujours les foules. Il arrive même que certaines pompes funèbres souhaitent se faire prêter un exemplaire dans le cadre de l’inauguration d’une nouvelle agence, pour mettre en valeur leur fournisseur, Bernier-Probis. Ainsi, les prototypes ont véritablement une "deuxième vie" après le salon… Et, qui sait, peut-être feront-ils l’objet un jour d’une exposition permanente…Une croissance externe, gagede la bonne santé de l’entreprise

L’année se termine bien pour Bernier-Probis, avec un nouveau déploiement du Groupe se concrétisant par deux nouvelles acquisitions. Tout d’abord, en octobre, s’est déroulé le rachat de FAMA Funexpress, l’une des plus importantes structures indépendantes de logistique funéraire en Île-de-France. Souhaitant accentuer son développement sur ce périmètre géographique, Bernier-Probis se donne les moyens d’être au plus près de ses clients sur un territoire commercialement très dense. Cela vient compléter un réseau national de dix entrepôts de stockage et distribution qui assurent un service à la carte et des dépannages 7j/7.

En effet, la société FAMA est implantée sur deux sites au nord et au sud de Paris, à Aubervilliers et à Ris-Orangis. À l’origine fabricant d’accessoires pour cercueils, l’entreprise a progressivement étendu son activité à la distribution de cercueils équipés. Elle bénéficie d’une réelle notoriété (et d’une clientèle fidèle) tout en s’étant attachée à développer constamment son portefeuille client.

Deuxième acquisition, très récente, le fabricant de cercueils Soulerot, basé à Navailles-Angos, permet au Groupe dirigé par la famille Bernier d’avoir une nouvelle unité de production dans les Pyrénées-Atlantiques. Concrétisation d’une dynamique de croissance externe exceptionnelle, celui-ci – ancré profondément dans un entrepreneuriat familial – s’attache ainsi à préserver et développer la fabrication française ; et à maintenir, pérenniser et créer des emplois en France.

Gil Chauveau

Résonance numéro spécial - Décembre 2018

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations