Le groupe FUNICO International – possédant trois usines de fabrication et neuf dépôts – connaît une expansion sereine avec le succès avéré de sa dernière structure de distribution ouverte en juillet et une bonne commercialisation de ses gammes "Écologique" et "Aggloméré", entre autres.

 

Funico

L’un des événements majeurs de cette année reste l’ouverture le 1er juillet du dépôt de Bourg-Saint-Andéol avec deux personnes permanentes : un commercial et un responsable entrepôt préparateur (préparation et livraison).

"Le volume d’activité a tout de suite été conséquent. Plus d’une dizaine de clients sont aujourd’hui actifs sur cette nouvelle structure logistique. Le développement commercial se passe très bien. Nous faisons état de notre présence auprès des opérateurs funéraires locaux. La prospection se déroule comme nous l’imaginions. Nous avons ouvert dans cette zone par opportunité car nous avions déjà un certain nombre de clients et plusieurs pompes funèbres qui souhaitaient nous rejoindre", nous indique Jérôme Hégo, directeur de FUNICO.

Une implantation attendue et réussie

Comme cela est habituel dans les dépôts FUNICO, est proposé ici un service de livraison à l’unité du cercueil, préparé selon les souhaits de la famille ou de la gamme distribuée par l’opérateur funéraire. Cela avec une livraison en 24/48 h sur un secteur géographique assez important, au départ de Bourg-Saint-Andéol (au sud de Montélimar), vers Valence au nord et au-delà, Béziers au sud-ouest, et jusqu’à Antibes et la région Sud-Est d’une manière générale.

Ce déploiement territorial permet de couvrir la vallée du Rhône, de Lyon à Marseille, ainsi que la région PACA et une partie du Languedoc. Il s’agit ici de la suite de la politique d’implantation nationale qu’a mise en place, il y a quelque temps, le dirigeant de la société située dans les Hauts-de-France. La demande des pompes funèbres locales étant en plein essor, cela devenait nécessaire pour répondre plus rapidement à celle-ci et offrir un maximum d’assistance.

Le succès de ces installations, précédemment à Châteauroux en janvier-février 2018, a pour résultat une augmentation non négligeable des fournitures de cercueils, et conduit déjà à une extension, en cours, sur un autre dépôt, celui d’Angoulême, qui connaît une vraie réussite commerciale. Cela génère une bonne croissance de l’entreprise FUNICO, dont le dirigeant peut se permettre d’être optimiste pour les mois qui viennent.

1221GCologne.

Une collection "Écologique" qui s’installe durablement

Concernant le catalogue actuel de FUNICO, deux gammes sont actuellement en progression. Tout d’abord la collection "Écologique" comprenant sept modèles en peuplier ou en conifères éco-gérés (pin ou sapin norvégien). Ceux-ci sont majoritairement en bois brut avec une finition vernis à l’eau, des équipements en bois et des capitons en coton. L’intérêt pour ces produits est grandissant, même si le rythme est lent.

Ensuite, c’est le volume des cercueils en aggloméré (collection "crémation base") qui continue de croître très notablement, représentant 10 % des ventes actuelles de FUNICO. "Cela est une des réponses possibles à l’augmentation du coût du bois. Ces fabrications en agglo sont en accord avec la réglementation en vigueur et la norme "cercueil". Elles ont toutes été testées et validées. Tous les agréments ont été obtenus."

4424GCarerum.

L’aggloméré, un matériau d’avenir

Six modèles sont disponibles, dont certains peuvent bénéficier de trois ou quatre "impressions" différentes. En effet, les planches en aggloméré sont recouvertes (par encollage) d’un papier imprimé de grande qualité imitant le bois (avec un réalisme bluffant) sous ses différents aspects. Ainsi sont notamment proposées les teintes bois clair, gris, gris blanc, naturel, bois, wengé, ivoire.
En complément de la qualité visuelle de la finition obtenue s’ajoute une spécificité remarquable. L’imprimante utilisée pour ces reproductions à l’identique a la capacité de moduler son jet d’encre pour donner "un relief" à l’impression. Ainsi, lorsqu’on passe la main sur le revêtement imprimé du cercueil, on perçoit un "grain". On sent les aspérités, une rugosité comme sur une vraie planche en bois.

D’ici le prochain salon FUNÉRAIRE PARIS, le groupe FUNICO devrait asseoir son maillage sur le territoire national avec, peut-être, un nouveau dépôt (affaire à suivre), et va poursuivre son développement, sachant qu’il peut compter aujourd’hui, suite à une récente acquisition, sur les fabrications de qualité de l’usine BOGRA aux Pays-Bas (manufacturier de ses cercueils en aggloméré).

Gil Chauveau

Résonance numéro spécial - Décembre 2018

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations