S’occuper de la gestion d’un cimetière suppose de se retrouver un jour ou l’autre face à une question dont la réponse n’apparaît pas immédiatement, et même parfois jamais. Toujours la problématique de la source juridique, de son interprétation et des débats qu’elle peut engendrer, qu’ils soient éthiques, politiques, financiers, ou encore structurels.

 

Fape quadri
Le Voeu
FUNELIB 2018

Le Vœu Funéraire ou FAPE Obsèques, par le biais de leur marque FUNELIB’, proposent à l’initiative de leurs partenaires et adhérents une solution à l’intention des communes pour participer à une formation mêlant information, débats, échanges complémentaires de ce que l’administration d’État offre déjà. Le but étant d’apporter, via notre adhérent, une plus-value dans la façon d’aborder la question du cimetière.

Pour cette première itération dans cette région frontalière à la Belgique, en ce jeudi 26 septembre 2019, l’équipe FUNELIB’ (Kevin Roux, juriste FUNELIB’, et Véronique Cloez, animatrice commerciale zone Nord – Picardie FAPE - Le Vœu) s’est donc déplacée pour rencontrer les équipes des communes de la métropole valenciennoise. Cette initiative de l’agence POMPES FUNÈBRES DE FRANCE de Valenciennes, menée par les franchisés de l’enseigne Jérôme et Katia Vaillant, couple dynamique cherchant toujours à nouer le contact avec leurs partenaires communaux pour leur offrir des solutions et des outils adaptés, a rencontré un franc succès.

Informer pour maîtriser les problématiques

La réunion s’est déroulée dans le bâtiment de la Chambre du commerce de Valenciennes. 37 représentants venant de 20 communes situées sur l’Agglomération des Portes du Hainaut et de Valenciennes Métropole ont répondu présents. Pour Jérôme Vaillant, la variété de fonctions occupées par les invités a permis d’enrichir le débat :
"Nous avons pu compter parmi nous des maires, des adjoints, des conservateurs et responsables de cimetières, des responsables de service état civil ou des agents municipaux. Un public très large donc, avec des problématiques nombreuses et parfois complexes à gérer."

Ce débat est au cœur de la démarche voulue par Jérôme Vaillant et son épouse, mais aussi de la marque qu’ils représentent. Tous sont convaincus de l’importance de se positionner dans un rôle actif du développement de la vie institutionnelle funéraire de leur agglomération :
"Trois ans après notre installation à Valenciennes, il nous est apparu important avec notre partenaire FUNELIB’ de dépasser notre "simple rôle" de pompes funèbres, et d’intervenir de façon plus "institutionnelle" auprès des collectivités, avec lesquelles nous travaillons déjà au quotidien." Une initiative encouragée par le réseau POMPES FUNÈBRES DE FRANCE, qui a signé un partenariat avec les services FUNELIB’ pour répondre aux besoins de ses franchisés et pour les satisfaire en leur permettant de développer leur chiffre d’affaires et leur notoriété dans l’environnement local et régional.

Le débat a bien eu lieu. Il a porté notamment sur la fonction d’un site cinéraire et sur les incertitudes législatives qui l’entourent concernant sa construction et les possibilités qu’il génère. Il a aussi été question de repenser le cimetière dans son acception la plus simple, le service minimum, le terrain commun, et de soulever toutes les zones d’ombre que cette idée suppose, bien trop souvent confondue avec le carré des indigents.
Enfin, cela a permis de refaire un point sur la question de l’acte de concession, et de tenter une explication pédagogique et globale pour en revenir à ses principes fondamentaux, afin de le comprendre, de l’appréhender autrement. Cela permet de mieux en maîtriser le concept et, donc, d’être plus serein vis-à-vis des administrés. Finalement, un débat pour consolider les acquis techniques et faire tomber les idées reçues.

Renforcer le lien entre les acteurs

Bien plus encore, cette réunion a surtout été l’occasion, selon la volonté de Jérôme Vaillant et une idée posée par FUNELIB’, de forger un lien durable entre un acteur privé et les institutions publiques, selon un prisme différent de la relation offerte par le quotidien. Une façon ludique de questionner cette relation est, à terme, une occasion pour faire progresser l’entente locale.
Comme le dit Jérôme Vaillant, "le funéraire n’est pas un sujet fun". Cela n’a pas empêché la réunion de se dérouler dans une bonne ambiance, le tout accompagné de boissons soft et de gâteaux. Des moments plus détendus au cœur des débats qui ont permis au couple d’avoir des retours à "chaud" positifs sur cette initiative, et de renforcer leur conviction de départ au vu du nombre de personnes qui ont pris le temps de se déplacer. "Cet après-midi d’échanges et d’information nous semblait répondre à une vraie attente des communes et de leurs personnels."

Les "Territoriales du Funéraire"

FUNELIB’ propose ces "Territoriales du Funéraire" partout en France pour ses adhérents depuis plus de 5 ans. Plusieurs sont réalisées chaque année et, fort de cette expérience et du partenariat solide avec ses adhérents, le succès connu à Valenciennes par Jérôme et Katia Vaillant, est à chaque fois au rendez-vous.

Nous leur souhaitons le meilleur pour la suite, et renouvelons notre vœu d’offrir et partager ces moments avec tous nos adhérents.

Kevin Roux
Juriste FUNELIB’

Résonance n° 154 - Octobre 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations