Qu’est-ce qui fait du Salon Funéraire un moment si particulier pour la profession ? Quelles informations circulent d’une allée ou d’un stand à l’autre ? Pourquoi est-il autant question de "convivialité" à propos du salon ? Qui rencontre-t-on, et pour se dire quoi ?

 

1200px Centre national de la recherche scientifique.svg
pour code QR 1

Pour répondre à ces questions, l’enquête s’appuiera cette année sur un questionnaire visant à mieux comprendre la teneur des conversations et des sujets abordés pendant le salon. Votre participation à ce questionnaire est donc essentielle !

Pour remplir le questionnaire (entre 5 et 10 minutes), vous pouvez utiliser le support qui vous convient le mieux :
- En récupérant le questionnaire en format papier au stand de la revue Résonance Funéraire sur le salon (enveloppes-réponses à disposition).
- En suivant le lien : Questionnaire Salon Funéraire 2019 ou en tapant bit.ly/questionnairefuneraire2019 dans la barre de recherche de votre navigateur.
- En scannant le code QR à partir de votre smartphone.

photo pascale trompette Photo victor potier photo martin julier costes
Pascale Trompette. Victor Potier. Martin Julier-Costes.

Le travail d’enquête est réalisé par :
- Pascale Trompette
Sociologue, directrice de recherche au CNRS. Auteure de l’ouvrage "Le Marché des défunts" (Presses de Sciences Po), elle étudie le secteur funéraire et ses évolutions depuis la libéralisation du secteur.

- Victor Potier
Sociologue, post-doctorant au CNRS. Auteur d’une thèse sur le numérique et les rapports entre jeu et travail, il étudie la façon dont se forment et se maintiennent les marchés.

- Martin Julier-Costes
Socio-anthropologue indépendant. Il réalise des recherches qualitatives sur le deuil, les rites funéraires et les familles, notamment pour des opérateurs de pompes funèbres, voir : https://mort-anthropologie.com/author/mjulier-costes/

Cette étude fait partie d’un travail de recherche plus large appelé "CaNoE", financé par l’Agence nationale de la recherche et piloté par le laboratoire Pacte, unité de recherche du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et de l’Université de Grenoble-Alpes, spécialisé dans l’analyse des évolutions sociétales.

La recherche est effectuée par une équipe de chercheurs en sciences humaines et sociales du CNRS. En comparant différents secteurs et salons professionnels (décoration, haute cuisine, films d’animation, etc.), nous cherchons à appréhender la spécificité de la profession funéraire, ses codes relationnels, la façon dont les échanges se déroulent.

Nous étudions dans quelle mesure les rencontres au sein du salon sont parties prenantes (ou pas) d’une certaine façon de faire des affaires, de coopérer, d’établir des relations avec ses clients, de travailler avec ses concurrents, de s’informer sur le marché, de trouver un emploi, ou simplement de développer des réseaux sociaux ou amicaux.

Règles déontologiques

Cette étude s’inscrit dans le cadre d’un travail de recherche académique soumis aux règles déontologiques propres à ce domaine et en conformité avec la législation sur les données personnelles (RGPD).
Dans ce cadre, nous précisons que les questionnaires respectent les règles d’anonymat et de confidentialité. En particulier, le paramétrage du questionnaire en ligne interdit de recueillir de quelque façon les adresses IP et numéros de téléphone des répondants. Pour cette raison, merci de veiller à ne le remplir qu’une seule fois.

Résonance n° 155 - Novembre 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations