PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
6 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

TANEXPO 2016 a fermé ses portes avec un succès inespéré. Le salon a été l’occasion pour les organisateurs de présenter officiellement la nouvelle exposition funéraire, MIAMI FUNER, qui se tiendra en 2017 du 14 au 17 mars au MACC (Miami Airport Convention Center). Un test avait été fait lors du dernier FUNÉRAIRE PARIS 2015, qui avait donné des résultats très satisfaisants.

 EACfg0HL fmtlogo tanexpo fmt
Memorial International fmt

MIAMI FUNER lors de TA fmt
 

Conférence Service est une société de communication installée à Bologne en Italie qui depuis une trentaine d’années organise de nombreux salons dans les domaines les plus diversifiés : microcomposants pour l’électronique, BTP (tunnels), cinéma, articles religieux, fournitures pour l’administration publique, etc. Elle est aussi la société mère de TANEXPO qui au cours des années s’est développée pour devenir un des évènements les plus importants de la profession funéraire au niveau mondial. Cela avec un investissement en hommes et en finances qui lui permet aujourd’hui d’être très certainement l’expo la plus "internationale" du funéraire.
Il est incontestable que, dans le monde globalisé dans lequel nous vivons, les seuls marchés domestiques, souvent, ne sont pas suffisants pour assurer la pérennité des entreprises. D’où la nécessité pour ces dernières, non seulement d’améliorer leur productivité, mais aussi de faire un effort en R&D pour mettre sur le marché des produits innovants leur permettant de développer considérablement leurs ventes à l’international.
TANEXPO, consciente de cet état des choses, a donc imaginé de créer une manifestation en direction de l’Amérique latine, car ce subcontinent très lié, sur le plan culturel et des traditions, à l’Europe représente un marché très demandeur pour des produits de qualité avec un contenu esthétique de premier ordre. L’équipe de TANEXPO a pu le constater lors des nombreux voyages effectués dans ces pays, tant pour y participer à des expositions (Brésil, Argentine, Colombie, Mexique etc.) qu’à l’occasion de plusieurs voyages d’étude.
Il s’agit d’un ensemble, du Mexique à l’Argentine, de quelque 650 millions d’habitants, avec un peu moins de 4 millions de décès "seulement", car le taux mortalité est très faible. Cela est dû, évidemment, au nombre important de personnes jeunes, lié au taux de natalité très important, qui toutefois deviendront âgées un jour… dans vingt, trente ans.
Comme partout ailleurs, la crémation augmente, mais les opportunités d’affaires avec tous les autres produits sont considérables : cercueils, corbillards (cf. le Brésil), capitons, produits d’hygiène, accessoires, etc.
Il est bien évident que la production européenne se situe sur un segment de marché moyen/haut, mais, même si des préjugés durs à évacuer persistent, il faut se rendre à l’évidence d’une dynamique qui est en route et que, à côté des services à prix très faible, il y a aujourd’hui un nombre toujours croissant d’obsèques d’un prix moyen relativement élevé. Des niches importantes sont donc à exploiter, et les premiers à se présenter seront les premiers à récolter les fruits de leur esprit d’initiative.

La situation économique de chaque pays est conditionnée par la politique

Certains de ces pays vivent un moment très difficile. Pensons au Venezuela, un des pays potentiellement les plus riches au monde qui, du fait du régime de Chavez poursuivi par son héritier Maduro, se retrouve aujourd’hui dépourvu même des médicaments de base. Pensons aussi au Brésil de Dilma Rousseff et à Cuba de la dynastie Castro. Sans parler de Correa en Ecuador ou d’Evo Morales, le président très haut en couleur de la Bolivie.
S’il est vrai que, parmi ces pays, il y en a qui ont vu depuis quelques avancées sur le plan social (Cuba en est un exemple flagrant avec son système de santé très performant, mais il ne faut pas oublier que le salaire moyen est de 12 € par mois !), il est également certain que d’autres, comme la Colombie, le Chili, Panamá, le Costa Rica, et même le Mexique, profitent de conditions beaucoup plus propices à l’accueil de produits de qualité au juste prix.

Un discours à part doit être fait pour l’Argentine

Au bout de quatorze longues années de pouvoir exercé par la famille Kirchner (de 2003 jusqu’à 2007, année de son décès, Nestor, et ensuite, de 2007 à 2015, sa veuve Cristina), un nouveau président, Mauricio Macrì, un entrepreneur originaire de Calabre, est entré à la Casa Rosada (l’homologue de l’Élysée) et a déjà la confiance ; l’optimisme et leur corollaire, l’espoir, sont revenus de telle façon qu’un pays "malade" depuis des lustres est en train de retrouver sa juste place dans le concert des nations leaders d’Amérique latine.
Il est à imaginer que l’on retrouvera cette tendance dans la plupart des pays en difficulté mentionnés précédemment. Le point de rupture paraît proche et la disparition des régimes en place créera ainsi de nouvelles opportunités pour tous ceux qui ont l’ambition de conquérir des marchés dans cette partie du globe.

Plusieurs raisons expliquent le choix de Miami comme destination de MIAMI FUNER

Il s’agit, tout d’abord, d’une localité parfaitement liée au monde entier. L’aéroport international est un de ceux qui ont le plus de trafic et le prix des vols pour s’y rendre sont beaucoup plus intéressants (quelques centaines d’euros) que ceux, souvent non directs sur certaines destinations, conduisant aux diverses ville d’Amérique du Sud.
Ensuite, tous les habitants de cette partie du globe ont traditionnellement vocation à se rendre à Miami, non seulement car le site est agréable, mais aussi car la langue la plus pratiquée est aujourd’hui l’espagnol. Il est certain que beaucoup d’exposants et de visiteurs profiteront de leur déplacement professionnel pour s’accorder quelques jours de repos bien mérité dans la ville de Floride.
En plus, les procédures pour l’acheminement (simple, compte tenu de la qualité des infrastructures : port et plateforme cargo aérien) des marchandises en importation temporaire pour le salon sont simples, rapides et sans les inconvénients, parfois très énervants, qui se produisent dans des pays comme l’Argentine ou le Brésil, où plusieurs exposants ont, par le passé, reçu leurs produits une fois la foire terminée et avec un préjudice certain sur leur investissement.
Toutes les conditions sont ainsi réunies pour que MIAMI FUNER soit un succès, d’autant plus que des synergies se sont créées entre TANEXPO et Memorial International, une société basée à Miami, leader dans l’assistance funéraire (transports, assurances, formation, gestion de maisons funéraires, etc.) et qui sera en charge de la "convention", volet inséparable, au-delà de l’Atlantique, de l’exposition proprement dite qui sera gérée par l’entreprise italienne dont le savoir-faire à ce niveau est indiscutable.
Signalons en passant que Memorial International dispose de ses bureaux propres, en plus des États-Unis et de l’Espagne, dans 10 pays de la zone (Mexique, Guatemala, El Salvador, Costa Rica, Panama, Colombie, Ecuador, Pérou, Bolivie, Argentine), avec la perspective d’en ouvrir sous peu d’autres là où il n’y en a pas encore.
Il est également à souligner que, dès le lancement de MIAMI FUNER, différents pays, notamment les États-Unis, et d’autres, d’Asie, ont manifesté un vif intérêt pour l’évènement en réservant, d’ores et déjà, les places pour y être. En d’autres termes, celle qui à l’origine devait être une manifestation circonscrite à l’Amérique latine est en train de se transformer en un rendez-vous de portée mondiale, et cela à la grande satisfaction de tous car les opportunités d’affaires seront amplifiées.
C’est dire si l’initiative prise aura été un succès de plus pour l’entreprise qu’Alberto et Sara Leanza ont prise fermement en main après la disparition prématurée, il y a deux ans, de leur père Nino, le créateur de TANEXPO.

Piétro Innocenti

Résonance n°121 - Juin 2016

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations