PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
6 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

La Chambre Syndicale Nationale de l’Art Funéraire (CSNAF) vous convie aux premières "Assises du Funéraire", le lundi 3 octobre 2016 de 14 h à 18 h 30 au Palais du Luxembourg sur le thème : "Mieux accompagner le deuil : un enjeu majeur de notre société", sous le patronage de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé et co-parrainé par Philippe Bas, ancien ministre, président de la commission des lois du Sénat et Michèle Delaunay, ancienne ministre, députée.

 CSNAF 2011 fmt

Le Guay Damien 4 fmt
Damien Le Guay,
philosophe, président du CNEF.

Nous parlons du deuil en France sans avoir, jusqu’à présent, de mesures fiables : pas d’enquêtes sérieuses ni de statistiques avérées. Nous n’en connaissons ni la durée, ni les effets sociaux. Quel est le vécu du deuil ? Combien y a-t-il d’endeuillés en France ? Quels sont les effets de ce traumatisme ? Quelles aides seraient judicieuses ? Personne, aujourd’hui, n’est en mesure de répondre à ces questions essentielles.

Grâce à l’enquête de la CSNAF confiée au CREDOC et menée au 1er semestre 2016, nous pourrons répondre à toutes ces interrogations et avoir un profil précis, détaillé, approfondi, du deuil en France et étudier ses conséquences sanitaires, sociales, culturelles, professionnelles, économiques, etc. Jamais un travail de cet ordre (portant sur 3 000 personnes - Le volet qualitatif a porté sur 28 entretiens semi-directifs d’une durée moyenne d’une heure trente) n’avait été réalisé. Des dizaines de questions. Des résultats nombreux, et d’importants enseignements à tirer pour les professionnels, les pouvoirs publics et la société d’une manière générale sur les enjeux de la gestion du deuil. Cette enquête permet de disposer de données établies selon des critères scientifiques qui révèlent l’ampleur du phénomène avec des détails chiffrés et une grande précision.

Le deuil est une réalité très partagée : 85 % des personnes interrogées ont déclaré avoir connu au moins un décès marquant dans leur vie. La question reste encore taboue : 30 % de ces personnes concernées ont exprimé le désir de pouvoir en parler de manière plus personnelle.

Qu’en dire, avant d’en dévoiler tous les enseignements ?

- ce phénomène concerne plus de personnes que prévu ;
- le deuil a de nombreuses conséquences, certaines inattendues ;
- sa durée est plus longue que ce que nous pensions jusqu’alors ;
- il frappe surtout dans les âges les plus actifs de la vie et particulièrement ceux qui sont en activité professionnelle ;
- ses effets sont autant individuels que collectifs. Ils prennent des formes très diverses (physiques, psychiques, familiales, sociales, professionnelles…).

DELAUNAY fmtMichèle Delaunay, ancienne ministre
des Personnes âgées et de l’Autonomie, médecin et députée de la Gironde.

Cette enquête permet aussi de commencer à répondre à des questions jamais abordées : quelles aides sont les plus appropriées : prise en charge psycho-médicale, solidarité de proximité, accompagnement social, etc. ? Les obsèques jouent-elles un rôle important dans le deuil ? Comment les liens familiaux ou amicaux sont-ils affectés ? Quelle place les religions y tiennent-elles ? Les pouvoirs publics, les professionnels, les associations devraient-ils s’impliquer davantage ? Le deuil a-t-il un coût économique et social ? Etc.
Les résultats de cette enquête inédite seront dévoilés lors des premières "Assises du Funéraire". Au cours de ce colloque, les meilleurs spécialistes (professionnels du funéraire, psychiatres, économistes, ressources humaines…) discuteront les enseignements et les perspectives de cette enquête. Mme Michèle Delaunay, ancienne ministre et députée, donnera également à cette question une dimension citoyenne et politique. Un dossier détaillé sera remis aux participants.

tanguy chatel les fran fmtTanguy Châtel,
sociologue, membre de la SFAP.

Programme     

- Accueil par la CSNAF et introduction par un sénateur.

- Résultats de l’enquête du Crédoc et analyse par Tanguy Châtel, sociologue, membre de la Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP).

- Table ronde, animée par Anne-Dauphine Julliand, journaliste, auteur de "Deux petits pas sur le sable mouillé". En présence de :
    . Christophe Fauré, psychiatre, auteur de "Vivre le deuil au jour le jour".
    . Claude Le Pen, économiste de la santé, professeur à l’Université Paris-Dauphine.
    . François Michaud-Nérard, directeur des Services funéraires de la ville de Paris.
    . Nathalie Vallet-Renard, présidente du cabinet de ressources humaines Aldhafera, cofondatrice et directrice d’"Entreprise et Cancer".

- Analyse et mise en perspective politique par Michèle Delaunay, ancienne ministre des Personnes âgées et de l’Autonomie, médecin et députée de la Gironde.

Conclusion par Damien Le Guay, philosophe, président du Comité national d’éthique du funéraire (CNEF).

La CSNAF :
- partie prenante d’une filière responsable, est à l’initiative des Assises du Funéraire qui visent à apporter un regard nouveau et pluridisciplinaire sur le deuil, sur ceux qui le vivent et sur ceux qui accompagnent ce processus-clé de toute existence humaine. Son objectif est de valoriser les savoir-faire de ses adhérents et d’agir pour assurer la pérennité des métiers de l’art funéraire en France.

Comité de soutien :
- Jean Leonetti (député), Philippe Gosselin (député), Jean-Pierre Sueur (sénateur), Pr. Régis Aubry (médecin), Boris Cyrulnik (neuropsychiatre), Marie de Hennezel (psychologue), Philippe Pozzo di Borgo (écrivain), Serge Guérin (sociologue), Bertrand Vergely (philosophe), Dr. Christophe André (psychiatre), Dr. Michèle Salamagne (médecin), Pr. Patrick Baudry (sociologue), etc.

Les institutions suivantes apportent également leur soutien moral aux premières "Assises du Funéraire" : Fédération européenne "Vivre son deuil", Association française des aidants, Association "Empreintes VSD Île-de-France", Confédération des professionnels du funéraire et de la marbrerie (CPFM), Fondation des services funéraires de la ville de Paris, Fondation PFG, Espace de réflexion éthique d’Île-de-France, Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (SFAP), Fonds pour les soins palliatifs, ASP fondatrice, collectif inter-associatif sur la santé d’Île-de-France (CISS), Fondation Diaconesses de Reuilly, Sifurep d’Ile-de-France, Société de thanatologie, Fondation Bettencourt-Schueller, etc.

Résonance n°123 - Septembre 2016

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations