PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
2 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Necropolis-TANEXPO World Russia a fêté cette année ses vingt-cinq ans. Née en 1993 à Novosibirsk, capitale de la Sibérie et 3e ville de la fédération russe, elle a définitivement établi ses quartiers à Moscou (dans l’immense VDNK créé par Staline à proximité de la tour de la TV d’Ostankino) après quelques éditions à Saint-Pétersbourg. TANEXPO, avec ses premiers représentants occidentaux dans l’univers funéraire russe, a participé à tous ces rendez-vous, et constaté les énormes progrès accomplis par le secteur dans ce laps de temps.

Tanexpo 2018 

Depuis quelques années, TANEXPO World (qui a aussi organisé TANEXPO World Brasil, Miami Funer… et d’autres évènements similaires suivront dans le court terme dans d’autres pays) est l’associée de l’organisation russe, avec toutes les synergies qui en découlent. Malgré les sanctions à l’encontre de la fédération de Russie, des entreprises de la "botte italienne" ont participé à cette édition, avec des résultats très prometteurs.
Les entreprises françaises ne participent plus depuis plusieurs années, hélas, à cet événement, qui pourtant pourrait leur ouvrir des marchès nouveaux, certes difficiles mais très rentables si correctement abordés. Hygeco, le regretté Rémy Bernier et Michel Leclerc (dont les colères tonitruantes et justifiées à Novosibirsk et à Saint-Pétersbourg, dues au retard dans la livraison des marchandises du fait des douanes russes, sont restées mémorables) ont été parmi les pionniers français sur ce marché, mais la fameuse crise du rouble de 1998, qui avait doublé les prix à l’importation, a interrompu le flux, qui n’a jamais repris.

image005Tanexpo 2016.

Aujourd’hui, les choses s’améliorent

Malgré les sanctions, qui ne sauraient pas durer, le rouble s’est réévalué (de 90 roubles pour 1 euro il y a un an, il est passé à 67 actuellement), la demande augmente, et même les fabricants russes pensent attaquer les marchés à l’export. Trois entreprises, en effet, envisagent de présenter leur production à TANEXPO 2018 (Bologne, du 5 au 7 avril 2018), élargissant ainsi les opportunités, déjà importantes, de négoce, en dehors de la péninsule, des exposants.
Des nombreux acheteurs de Russie viendront en Italie à la recherche de produits de plus en plus sophistiqués pour des clients toujours plus sensibles au design et à la qualité de l’offre. Dans la région de Moscou (une douzaine de millions d’habitants), par exemple, il y a un nombre important de décès, donc d’obsèques réalisées, pour un montant de 3 500 € (et parfois beaucoup plus). Les choses commencent à être intéressantes, et la première grande opportunité pour mieux saisir ce marché sera justement Bologne.
D’ailleurs, parmi les articles vus à Necropolis-TANEXPO World Russia, on trouve, bien évidemment, du bas de gamme, mais aussi des cercueils ou des monuments qui ont de l’allure. Les formes et les couleurs (jusqu’à il y a peu, le noir dominait dans ces deux catégories de marchandises) ont changé, les entreprises se sont structurées, et de nouveaux acteurs se font une place importante dans la profession.
C’est le cas de l’entreprise aux moyens très importants qui a racheté un des acteurs historiques majeurs du monde funéraire russe. Tout est prévu et géré par voie informatique avec des logiciels au fort contenu en innovations et avec des performances insoupçonnables il y a encore peu de temps. Tout cela pour dire que TANEXPO constitue désormais, grâce aux multiples initiatives dynamiques dans de nombreux pays qui ne sont pas près de s’arrêter, une plaque tournante dans le panorama funéraire mondial.
Bologne sera donc la "capitale mondiale" de la profession pendant trois jours, qui promettent d’être riches non seulement en nouvelles propositions, mais aussi en initiatives collatérales, en conférences et en débats sur des thèmes de grande actualité. La nouvelle section "TANEXPO Éducation" naît pour offrir un espace de confrontation et de mise à jour pour les professionnels du monde entier.
Les trois journées seront consacrées à des thèmes de grande actualité. Des experts de niveau international guideront, à travers leurs expériences dans les différents pays, les participants dans la réflexion sur les changements profonds de notre société : un approfondissement pour transformer les défis en opportunités pour le futur de la profession.

20171025 112208 20171026 135756 20171027 130720
Necropolis Tanexpo World Russia.

Les ateliers (dont le programme complet est disponible sur le site TANEXPO) se concentreront sur :

1) Crémation: "Killer Application" pour les cimetières ?
2) L’augmentation de la crémation. Défi ou opportunité pour l’entreprise funéraire ?
3) Marketing funéraire
4) Comment aborder un passage générationel
La première journée (jeudi 5 avril) sera entièrement consacrée à l’examen des changements imposés par l’incidence croissante de la crémation par rapport au développement des cimetières, des lieux de l’adieu, et au rôle de l’entrepreneur.
En effet, avec l’augmentation de cette pratique, la fonction du cimetière est de moins en moins importante. En même temps, la fréquentation dans ces lieux est en baisse, surtout pour ce qui est des nouvelles générations.
Les interventions des experts internationaux porteront sur les changements en cours dans quelques pays européens, et fourniront des clés, analytiques et actualisées, de lecture du phénomène complexe en cours, de même qu’elles mettront en exergue la nécessité de solutions nouvelles concernant l’architecture des cimetières, sans négliger le rôle que peut jouer une nouvelle conception de l’adieu se déroulant dans un crématorium situé dans un cimetière.
Même si la croissance de la crémation est dans certains cas vécue comme une menace par l’entreprise funéraire, elle peut, au contraire, ouvrir des espaces commerciaux jusqu’à présent difficilement imaginables pour proposer des services nouveaux aux familles.
Des professionnels chevronnés du monde entier examineront avec les participants les "meilleures pratiques" (best practices) à mettre en œuvre pour apprendre à gérer cette "révolution" et transformer ce défi en ressource pour adapter la profession aux temps nouveaux et saisir toutes les opportunités que la montée de la crémation impose et propose.
Vendredi 6 avril, Robin Heppel, entrepreneur de pompes funèbres avec 20 ans d’activité et une vaste expérience dans le domaine du marketing et des technologies, mettra ses connaissances au service des entreprises pour leur permettre une compétitivité accrue, et de fournir le meilleur service possible aux familles en utilisant des stratégies de marketing et des technologies innovantes.
Un atelier en deux temps qui fera connaître les "7M" du marketing funéraire, et qui aidera les participants dans la création d’un plan de marketing complet pour l’activité funéraire à travers les canaux "offline" et "online".
Le dernier jour, le samedi 7 avril, il sera question du passage générationnel, à savoir la manière de faire face aux phases d’insertion des nouvelles générations, et surtout de surmonter les obstacles qui, tout le monde le sait, surviennent inévitablement.
"TANEXPO Éducation", une nouvelle initiative des organisateurs, et un outil de formation d’envergure pour accroître les compétences et, par conséquent, en même temps, la rentabilité des entreprises de pompes funèbres.

La possibilité d'une île…
Dans cet environnement dynamique se situe la perspective bienvenue que, tout comme avec les entreprises germanophones, polonaises, etc., un "French Corner", une île battant pavillon tricolore bleu blanc rouge, va voir le jour l'année prochaine. Des contacts ont été pris dans ce sens, et le retour est très satisfaisant et prometteur. On peut même affirmer que la phase des contacts s'est transformée dans une organisation en bonne et due forme. Un certain nombre d'entreprises ont déjà exprimé leur plus grand intérêt dans cette possibilité de participer, "en équipe", à TANEXPO 2018. Une configuration qui, tout en leur consentant à se libérer d'un certain nombre de procédures fastidieuses, créera forcément des synergies porteuses de nouvelles affaires.

 

Pietro Innocenti

Résonance n° 135 - Novembre 2017

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations