Partager avec un ami








Submit
Les formations pour 2011 sont terminées. Quel bilan pouvons-nous tirer de cette année ? Je pense ici au bilan humain. Qui avons-nous en formation et qui sont ces individus de 20 à 60 ans ? Chaque année je me pose la question pour faire le bilan et voir ce qui change d’une année à l’autre.
Sont-ils influencés par les changements économiques ? Sont-ils affectés par la morosité qui toucherait nos concitoyens et par l’inquiétude qui taraude notre société ? Les causes possibles de tout comportement sont infinies.

Deux questions se posent :
- Comment comprendre l’effet de ces causes et y répondre ?
- Comment gérer en salle de classe la diversité issue du changement ?

La gestion de la diversité et du changement devient ici intéressante pour nous formateurs. Comment reçoit-on et ressent-on la diversité que nous avons dans nos cours ?

Notre époque est marquée par un phénomène : la perte du "Comportement Social de Référence". On appellera ceci le "CSR" ! Ce dernier permettait à une époque de se situer face à un comportement normé que l’on disait "normal". Aujourd’hui le CSR compte de moins en moins d’adeptes… En classe, on retrouve ses tenants et ceux qui exposent une singularité à prendre en compte. L’organisation pédagogique doit intégrer tout ça et créer, le temps de la formation, un espace homogène attrayant qui suscitera l’adhésion des participants.
Dans les écoles primaires et secondaires les pédagogies différenciées symbolisent ce changement social qui affecte l’éducation et la formation. Ces pédagogies sont décriées et on les juge négativement. Elles le sont si le formateur n’adapte pas sa gestion de classe et sa planification pédagogique pour promouvoir la cohérence de sa mission. La pédagogie d’aujourd’hui doit aussi comprendre le but que vise chaque participant, l’intérêt sous-jacent, les grandes lignes de la personnalité (qui orientent le comportement) et la nature des besoins.

Doit-on s’inquiéter de ces analyses à faire ? Doit-on répondre à tous les besoins, des plus diversifiés aux plus contradictoires ? Je ne le crois pas ! En revanche, une discipline de classe qui respecte les intérêts du groupe, qui suit une ligne directrice et se soucie aussi de l’individualité de chaque participant constitue l’ingrédient d’une expérience humaine et pédagogique réalisable en formation des adultes.
Donc, sachons accueillir la diversité, qu’elle soit culturelle, ethnique ou issue du style d’apprentissage, des goûts, des besoins et des intérêts…

Meilleurs vœux à vous tous

Yves Messier,
responsable d’EFFA

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations