Présente à Funexpo du 22 au 24 septembre, la société Pelmat Est, experte du matériel funéraire compact depuis plus de 40 ans, exposera son produit phare, la pelle Boki, dont elle est l'importateur exclusif. Celle-ci, spécialement conçue pour le creusement et la manutention dans les cimetières, sera là dans sa dernière version "2552" (datant de 2013), accompagnée notamment d'une allonge manuelle sur le bras, de rallonge de pattes et du tout nouveau système de blindages de fosses commercialisé par l'entreprise alsacienne.

 Pelmatest fmt

La Boki 2552 sera sans doute l'une des stars du salon de Lyon dans le domaine des travaux de cimetière. En effet, cette pelle de type araignée remplit avec talent, depuis sa création dans les années soixante-dix, l'ensemble des fonctions pour lesquelles elle a été créée. Tout d'abord, revenons sur sa compacité, avec un empattement étroit de 830 mm. Cette faible largeur lui permet de se déplacer partout malgré l'étroitesse des allées dans les vieux cimetières où elle répond avec succès aux conditions délicates des accès difficiles aux sépultures, dans le cas de reprises de concessions, par exemple. Il est à noter que cette largeur de voie est réglable hydrauliquement pour aller jusqu'à 1 100 mm, ce qui peut s'avérer utile dans le cas d'un besoin de sécurisation sur une voie large.

Stabilisation et motorisation performantes

C'est aussi dans ce type de travaux qu'elle va se montrer remarquable, avec sa réelle portée de 4,70 mètres, pouvant ainsi aller chercher en double concession en creusement et 5 m 50 en levage depuis 2013 grâce à sa rallonge manuelle. Et cela sans détérioration des monuments adjacents. En effet, avec ses pattes "araignée", sa mise en place est aisée et sécurisée. Ces dernières bénéficient de rallonges manuelles augmentant ses possibilités de déploiement. Avec les stabilisateurs hydrauliques multi-orientations, les patins en caoutchouc et les griffes amovibles, l'engin préserve l'environnement et évite toute dégradation. Équipé de roues, lors de ses déplacements, il respecte les sols herbeux.

Concernant les moteurs et les pompes hydrauliques, un petit diesel Kubota de 1 498 cm3 (délivrant 44,2 ch à 3 000 tr/min) pourvoit en énergie la translation hydrostatique. Ainsi, la Boki est équipée de trois roues motrices avec blocage de différentiels et de deux vitesses. Ayant accédé aux endroits les plus exigus et en tout-terrain, une fois stabilisée, la pelle va pouvoir commencer son travail.

DSCN0631 fmt

Une travailleuse infatigable

Tout d'abord, sa capacité au creusement est supérieure à une mini-pelle normale, allant jusqu'à 4,10 mètres de profondeur grâce à sa flèche coudée et son balancier télescopique, permettant également de travailler dans la zone de rotation complète. En fonction de la composition géologique du terrain, le godet peut être remplacé par une tarière ou encore une benne de terrassement (ayant une force de fermeture de 3 000 kg et avec éjecteur de glaise).

Ensuite, grâce à son attache rapide, la Boki devient en 30 secondes une machine de manutention. Dotée de clapets de sécurité et d'un crochet de levage, elle peut porter caveaux et monuments sans problème. Elle est capable avec un bras déployé à 2 mètres de lever 1 000 kg, ce qui représente plus de la moitié de son poids à vide (1 855 kg) ; 700 kg au maximum de son allonge hydraulique et 450 kg au maximum de l’allonge manuelle. Du levage au placement précis et soigné de caveaux, il n'y a qu'un pas, qu'elle franchit allègrement, aucune tâche ne pouvant lui résister. C'est un atout non négligeable pour les sociétés de pompes funèbres, les marbriers, les collectivités locales ou les entreprises spécialisées dans les reprises de concessions.

Polyvalence et endurance avérées

Sa polyvalence est aujourd'hui reconnue, tout comme sa qualité de fabrication et la robustesse de ses circuits hydrauliques qui alimentent l'ensemble de la machine… Allant même jusqu'à faire fonctionner un correcteur de niveau installé sur l'essieu avant. Capable d'absorber de nombreuses heures de travail (1 200 interventions, soit 1 000 heures de travaux réalisés par an sans faillir pour une des deux Boki dont est propriétaire la société CCE France à Orléans), la pelle araignée distribuée par Pelmat Est est une valeur sûre qui est maintenant accompagnée de différents matériels, augmentant encore sa position de leader dans les cimetières.

Dans ces derniers, apparus en 2016, les nouveaux coffrages de fosses accompagnent intelligemment la pelle dans ses activités de fossoyage. De conception novatrice, modulaire, ils ont notamment une incroyable capacité d'adaptation aux terrains sablonneux et apportent la sécurisation nécessaire à ce type de géologie instable. Ces blindages de sécurité modulable (en alu) sont sous forme de ceintures métalliques de 50 cm de hauteur et sont superposables jusqu'à 2 mètres (correspondant à l'ensemble complet). L'assemblage peut s'effectuer à l'extérieur de la fosse et être posé par la Boki ensuite. L'un des points forts de ce système est l'ajout possible de sabots, qui permet au coffrage de s'enfoncer dans le sable pour réaliser ce qu'on appelle un "creusement par enfouissement". On a là un blindage sécurisant avec une réelle adaptation au terrain.

Rien ne valant une découverte de visu d'un engin de chantier, rendez-vous le 22 septembre sur le stand de Pelmat Est (E06) pour voir le Boki 2552 en configuration cimetière, avec, entre autres, quelques accessoires, les blindages de fosses et une nouvelle option à découvrir…

Résonance n°123 - Septembre 2016

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations