EFFA coul fmt

Me demanderez-vous encore quel est le lien entre ces deux éléments : l’équilibre et la formation ? Accordez-moi quelques instants pour que je puisse développer mon idée.

 

Messier Yves 2015 01 fmt
Yves Messier, responsable
du centre de formation EFFA.

L’étudiant "idéal" pourrait être celui qui diversifie ses manières d’être et d’agir en profitant de ce qu’il apprend en classe. En fin de journée, il pourrait se dire : "Aujourd’hui, j’ai appris quelque chose, et en plus, j’ai découvert que je suis capable de faire ceci et ce que j’ai appris me donne l’idée de procéder comme cela." Ce contact avec ses capacités est souvent l’occasion de se découvrir. En effet, qui parmi nous n’a jamais dit, à la suite d’une expérience : "Je ne m’imaginais pas capable de ceci, mais je comprends aujourd’hui que je le peux !"
L’originalité et la personnalité sont des éléments que l’on peut découvrir dans le feu de l’action, mais encore faut-il que l’environnement encourage ce type de découvertes. Je m’explique : Thomas Edison, l’inventeur américain, affirmait que l’on pouvait avoir la meilleure idée du monde, mais si elle ne servait à rien, ce n’était plus la meilleure idée du monde. Poursuivons le raisonnement d’Edison en affirmant que l’étudiant le plus original, inscrit dans un contexte qui rejette tout type d’originalité ou d’initiative, entendra dire de toute proposition qu’il fera : "Ce n’est pas ça que j’ai demandé, contentez-vous de suivre, ce que vous voulez faire ne se fait pas."

Ce type de situation peut faire que l’étudiant, lors de son passage en formation, peut réfléchir sur ces quatre questions :
- Qui suis-je ?
- Dans quel monde est-ce que je vis ?
- Qu’attend-on de moi ?
- Qui dois-je devenir ?
La réponse à la 1re question sera : "Voici ma personnalité et de quoi je suis capable."
La réponse à la 2e question sera : "Le monde dans lequel je vis peut accepter et comprendre ceci et cela."
La réponse à la 3e troisième question sera : "Mon environnement attend de moi ceci et cela."
La réponse à la 4e question sera : "Voici qui je suis, voilà ce que je veux, voici ce que je peux. La question reste de savoir comment je vais concilier tout ça."

Je vous ai déjà parlé de Saint-Marc dans un article précédent. Aujourd’hui, faisons référence à Bouddha. Le bouddhisme postule qu’au centre de toute démarche humaine, l’essentiel se retrouve dans la recherche de l’équilibre. Il en va de même pour tout adulte en formation. L’étudiant doit être conscient de qui il est, de ce quoi il est capable mais aussi de l’environnement (humain, économique, culturel…) dans lequel il évolue. L’épanouissement personnel et professionnel se fera à ce prix.

Yves Messier,
Responsable du centre de formation EFFA

Résonance n°125 - Novembre 2016

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations