Lancée en novembre 2015, lors de FUNÉRAIRE PARIS, La Maison des Obsèques, premier réseau funéraire fondé par des mutuelles, a pour ambition de se développer à l’échelle nationale, par acquisitions, créations et partenariats, et d’atteindre 400 agences en 2025. Après un an d’existence, elle compte 45 agences funéraires (20 agences en propre et 25 agences partenaires). En 2017, son développement s’intensifie et sa structuration interne s’accélère, grâce, entre autres, à la mobilisation et à l’implication des dirigeants qui rejoignent le réseau.

Maison des obseques fmt

 

Descazeaux Olivier fmt

Olivier Descazeaux,
directeur 
général
de La Maison 
des Obsèques.

Un bilan positif, selon Olivier Descazeaux, directeur général de La Maison des Obsèques : "Pour nous, le lancement de La Maison des Obsèques est réussi. Nous avons atteint, dans un secteur concurrentiel et bataillé, les objectifs de développement que nous nous étions fixés pour cette première année. Six dirigeants et leurs collaborateurs nous ont rejoints, et de nombreux dirigeants d’établissements funéraires sont intéressés par notre projet."

Des dirigeants impliqués dans le développement du réseau

Enthousiastes et positifs, ces 6 dirigeants "pionniers" s’investissent et contribuent au développement de La Maison des Obsèques, en apportant leurs propres projets locaux qui sont étudiés et soutenus par le réseau. La riche expérience des dirigeants, leur expertise et leurs idées vont également nourrir l’élaboration de l’offre de La Maison des Obsèques.

2017, d’importants projets de développement en perspective

L’année s’annonce prometteuse pour La Maison des Obsèques. Le réseau accélérera son développement, grâce à :

- plus de 30 projets actifs d’acqui-sition d’établissements funéraires. Pour accompagner ce rythme soutenu, la Direction Acquisitions & Développement de La Maison des Obsèques s’est renforcée, et compte aujourd’hui trois personnes ;

- une dizaine de nouveaux partenariats avec les services funéraires actuellement à l’étude. La nouvelle gouvernance de l’Union du Pôle Funéraire Public (UPFP), renouvelée à l’automne dernier, a d’emblée réaffirmé son intérêt pour La Maison des Obsèques (partenariat signé le 20 novembre 2015) et promeut le réseau auprès de ses membres.

Co-construire le réseau avec les dirigeants et leurs équipes

Les dirigeants qui ont rejoint et qui rejoindront La Maison des Obsèques dans les prochains mois vont, avec leurs collaborateurs, participer à la construction et à la structuration interne du réseau. Ils seront mobilisés tout au long de l’année autour de plusieurs thématiques de travail, telles que l’offre commerciale, le digital, les services proposés aux familles, leur accueil dans les agences, le management de la qualité, la politique des achats et la mise en place d’un progiciel métier spécifique.

"Nous voulons associer les dirigeants et les collaborateurs qui nous ont rejoints à la construction et à la structuration du réseau, et leur offrir la possibilité d’apporter leur pierre à l’édifice", précise Olivier Descazeaux, tout en ajoutant "Cette démarche de co-construction est essentielle pour nous. Elle reflète notre philosophie et le dynamisme collectif que nous souhaitons insuffler. C’est ensemble que nous construirons le funéraire de demain".

Affirmer sa différence auprès du grand public

Côté marketing et communication, afin de valoriser leur appartenance au réseau auprès du grand public, les établissements funéraires adoptent progressivement les couleurs de La Maison des Obsèques, tout en gardant leur nom historique. Ainsi, ils capitalisent à la fois sur leur notoriété locale et sur la montée en puissance du réseau.

En 2017, La Maison des Obsèques proposera concrètement aux familles une expérience client différente, en termes d’accueil, d’accompagnement, de services et de tarifs. Cette offre, élaborée en collaboration avec les dirigeants et leurs équipes, sera disponible dans toutes les agences de La Maison des Obsèques.

Chiffres 2016

45 agences d’accueil

6 entreprises funéraires qui ont rejoint le réseau :

- les établissements Boussin (Marne : Reims et Soissons),
- les établissements Moreau (Vienne : Charroux, Civray, Gençay, Poitiers, Romagne, L’Isle-Jourdain),
- les établissements Perche (Loire-Atlantique : Pontchâteau, Campbon),
- les établissements Rondeau (Loiret : Amilly, Bellegarde, Château-Renard, Lorris),
- les établissements Fauchet (Loire-Atlantique : Guérande, Herbignac, La Chapelle-des-Marais, Batz-sur-Mer),
- les établissements Allanic (Vendée : La Garnache, Soullans).

3 services funéraires publics partenaires :

- le Pôle Funéraire Public de la Métropole de Lyon,
- les Services Funéraires – Ville de Paris,
- les Pompes Funèbres Intercommunales (PFI) de l’Agglomération Tourangelle.

 

Résonance n°127 - Février 2017

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations