Avec les banques de données, le monde de la formation peut gagner en pertinence et en efficacité, pour le plus grand profit des stagiaires et… de la collectivité nationale.

 EFFA coul copie

 

Messier Yves 2015 01
Yves Messier, responsable
du centre de formation EFFA.

Voici pourquoi je l’affirme

Le monde de la formation s’engage dans la voie des grands collecteurs d’informations que sont les structures comme Datadock. Pour information, les financeurs utilisent la base de données Datadock pour déterminer, selon leurs critères, vers quel organisme seront dirigés (ou non) les financements pour la formation professionnelle. Les informations recueillies renseignent les financeurs sur les techniques de formation, les programmes, le profil des formateurs et le type de documents distribués, entre autres choses.
 
L’utilisation des banques de données est cohérente avec la réforme de la formation. Le citoyen est responsable de penser, lui-même, à son avenir et de prendre les mesures nécessaires pour aller chercher l’information, les modes d’acquisition des compétences ou le taux d’intégration de retour à l’emploi qu’il recherche.

Il est ainsi plus que probable que les prochaines réformes viseront à mettre l’individu au centre du dispositif de formation à travers le CPF (Compte Personnel de Formation).

Ainsi, les services d’EFFA (École de Formation Funéraire les Alyscamps) sont répertoriés au sein de diverses instances comme :

- l’AFNOR depuis décembre 2016,
- le Datadock depuis mars 2017,
- la liste des fournisseurs de Pôle emploi depuis février 2017,
- la banque de données d’OPCALIA.

Concentrer l’information dans les banques de données et la certification qualité a deux impacts.
- Le financeur (Pôle emploi, OPCA...) conditionnera le paiement d’une formation au respect de certains critères. Ces derniers permettront d’établir une hiérarchie entre les centres de formation.
- Le stagiaire usera de son autonomie et de son sens de l’implication pour choisir un centre de formation susceptible de l’aider à réaliser son projet.

En somme, les comparateurs qui existent dans différents domaines apparaissent dans le domaine de la formation. La certification des organismes de formation, obligatoire depuis le 1er janvier 2017 et l’utilisation de banque de données comme Datadock répondent à cette logique. 

- Dresser un portrait des prestataires à partir de critères appliqués uniformément à tous.  
- Utiliser le "portrait" pour comparer les prestataires.
- Sélectionner le prestataire qui donnera au stagiaire et à la collectivité les meilleures garanties d’efficacité des fonds investis.

Clarifions un élément

La qualité d’un prestataire ne garantit pas la réussite du stagiaire. Elle dépend de l’implication personnelle et du sentiment de la capacité à réussir. Elle dépend aussi du choix du prestataire. Le citoyen-consommateur de formation devient un citoyen-consommateur-stratège.  

Dans ce cadre, EFFA est bien positionné comme choix stratégique pour réorienter sa carrière ou rebondir après une période de chômage : plus de 85 % des stagiaires d’EFFA, selon les données 2014-2017, sont soit en emploi (dans les 40 jours après l’obtention de leur diplôme), soit en création d’entreprise.  

Yves Messier
Responsable du centre de formation EFFA

 

Résonance n°132 - Juillet 2017

 

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations