Ayant acquis depuis quelques années une expertise incontestable dans le domaine de la reproduction de photos sur plexiglas et des créations que celle-ci permet, FunérArts a innové, il y a un an, avec les habillages de cercueil en utilisant cette même technique (en association avec FUNICO et Bernier-Probis). Afin d’avoir un retour concret sur la qualité de l’impression et de la fabrication, quoi de mieux que de nous entretenir quelques instants avec deux pompes funèbres ayant fait appel à ce type de produits.

 ResHS04 FunerArts02

 

1er témoignage : Pompes funèbres Gaillard à Verdun (55) – Agnès Roux, assistante funéraire

Dans ce premier exemple, le défunt était un jeune homme actif et sportif, qui aimait ce qui sortait de l’ordinaire et dont l’une des passions était la moto. Les parents ont donc souhaité que le cercueil soit original et reflète sa personnalité. "Quand ils nous ont exprimé leur volonté, nous avons regardé ce qu’il était possible de faire, et je me suis souvenue que notre fabricant de cercueils (FUNICO) nous avait parlé de la possibilité d’habiller un cercueil avec des plaques en plexiglas", indique tout d’abord Agnès Roux.

etape 4 ocp habillage de cercueil.jpg

L’assistante funéraire est alors allée sur le site de FunérArts et a aisément repéré la partie concernée par les habillages personnalisés. Elle a logiquement abouti à l’OCP (Outil de Création et de Personnalisation en ligne) et a pu ainsi proposer à la famille un habillage moto. "Cela s’est déroulé en plusieurs étapes. Tout d’abord concernant le cercueil. Ceux adaptés à l’habillage ne faisaient pas partie de la gamme que nous commercialisons habituellement. Il a donc fallu le choisir parmi ceux convenant à ce type de personnalisation. Ayant de très bonnes relations avec Alexis, notre représentant commercial FUNICO, celui-ci nous a amené plusieurs modèles correspondants afin de les exposer à la famille", poursuit-elle.

"Cette dernière a sélectionné dans un premier temps le cercueil. Ensuite, nous avons regardé ensemble sur le site de FunérArts les propositions d’habillage. Le site est très bien fait et permet de voir très rapidement toutes les images et les différents positionnements de plaques (dessus, côtés). Ainsi, ils ont pu retenir dans la collection "moto" la photo qui leur convenait le mieux."
En effet, que ce soit pour les plaques funéraires, les inters ou les cercueils, une grande variété de thèmes est présentée, avec, dans chacun d’eux, une diversité de styles bien marqués, comme c’est le cas des motos par exemple (routière, sportive, tout-terrain, etc.). Cela a permis à la famille de trouver sans problème ce qu’elle désirait, à l’image de ce qu’elle avait imaginé pour honorer son cher disparu.

"Ce qu’il faut noter, c’est la netteté et la précision du rendu sur les plaques plexiglas, par rapport à la photo visualisée sur Internet. Le résultat est de grande qualité, et c’est vraiment intégré au cercueil. La famille était satisfaite de cette personnalisation. En complément, plutôt que de viser une plaque classique avec les nom, prénom et dates (naissance, décès) qui aurait pu abîmer le plexiglas, ces informations ont été imprimées sur la plaque plexi du dessus."

"La réalisation de l’habillage de cercueil est facile et pratique, car l’OCP est bien étudié avec des accès rapides aux pages "suivantes" au fur et à mesure des sélections effectuées (modèle, référence, taille, thème, etc., par le biais de menus déroulants). Une fois la photo déterminée, la visualisation de la personnalisation se fait instantanément. Enfin, les relations avec Cristelle Douard ou son équipe sont simples. Les membres de son équipe sont compréhensifs et attentifs à nos demandes, avec, en plus, une étonnante réactivité. Dans le cas présent, nous étions dans le week-end du 14 juillet avec les obsèques le samedi 15, ce qui rendait les choses compliquées en matière de livraison. Ils sont donc venus livrer eux-mêmes. Comme c’était la première fois pour nous, ils ont aussi posé les plaques en nous expliquant le processus, notamment le positionnement… Vraiment une attitude très professionnelle !" conclut Agnès Roux.

2nd témoignage : Pompes funèbres Devaux à Saint-Martin-lez-Tatinghem (62) – François-Xavier Devaux, dirigeant

Dans ce deuxième exemple, François-Xavier Devaux bénéficie d’un OCP FunérArts dédié qui s’affiche sous sa marque "Pompes funèbres Devaux". Cela permet à ses clients (s’il leur communique l’URL) de pouvoir concevoir, choisir chez eux leurs plaques funéraires et/ou leurs inters, par exemple, puis, une fois la commande effectuée, celle-ci arrive directement sur l’ordinateur de l’agence. C’est un vrai plus commercial pour François-Xavier Devaux, qui, aujourd’hui, fait un chiffre d’affaires conséquent – meilleures ventes en matière de plaques – grâce à ce système. Pour le client, c’est la garantie d’un coût connu et l’aperçu de l’objet final.

Concernant le cercueil personnalisé, il s’agit ici aussi d’une situation exceptionnelle puisqu’il fut destiné à un petit garçon décédé suite à un acte criminel. Ici, deux éléments sont importants. Premièrement, le père de l’enfant ne l’avait pas vu depuis longtemps. Deuxièmement, les obsèques se sont déroulées, pour des raisons d’autopsie et du déroulement obligatoire de l’enquête, près d’un mois après le décès. Ce dernier aspect ne rendait pas possible, pour le père, de voir le corps de son fils.

exemple cercueil bernier adulte.jpg

"Il faut savoir que, souvent, quand on met un corps dans un cercueil, ce dernier devient transparent pour la famille proche, elle imagine (visualise) le corps qui est à l’intérieur. Si nous mettons un décor sur le cercueil, on l’humanise un peu, cela autorise l’abstraction. Donc, au moment d’organiser les obsèques de l’enfant avec le père et sa belle-sœur, je leur ai montré tout d’abord un petit cercueil blanc (couleur consacrée à l’enfance). Puis je leur ai proposé de faire un habillage de cercueil et nous sommes tout de suite allés sur l’OCP. Pour rendre le meilleur hommage, nous avons réfléchi sur ce qu’il aimait, quel était son univers d’enfant. Dans les collections d’illustrations enfantines disponibles, la série des anges a été celle qui a immédiatement plu au père et à la tante de celui qu’ils appelaient "mon petit ange". Et l’avantage avec l’OCP, c’est qu’ils ont pu se rendre compte en direct de l’aspect définitif que cela aurait", précise François-Xavier Devaux.
Le modèle "type parisien" (à l’opposé de la forme "tombeau"), sélectionné volontairement par l’opérateur funéraire, étant plat, il offrait un recouvrement plus important par la plaque plexiglas, ayant tendance ainsi à faire "disparaître" la partie couvercle. C’est celui qui, en matière de surface recouverte par l’habillage (dessus et sur tous les côtés), donne à voir le plus de petits anges. Et la particularité de la photographie retenue est la reproduction sur le dessus d’un ange de tête en pied qui facilite l’identification, pouvant y voir un enfant qui dort, offrant un peu de sérénité et de repos à l’âme.

"Une fois la commande actée, le devis était disponible, et la livraison fut rapide. Pour nous qui sommes dans le Pas-de-Calais, on est sur du 48 heures, il y a une réelle réactivité. Pour cela, il y a chez FunérArts toujours quelqu’un de disponible, que ce soit au niveau commercial ou au niveau fabrication. On peut dialoguer avec un graphiste et peaufiner la maquette. Ils sont tous, dans l’entreprise, vraiment à l’écoute des pompes funèbres."

"Pour finir, je mettrai en avant le côté pratique de l’OCP de FunérArts. Même quelqu’un de novice est à même de pouvoir l’utiliser. La navigation est aisée, fluide et intuitive. Le pratiquant toutes les semaines pour des achats de plaques funéraires, je peux assurer n’avoir aucun problème quelles que soient les fonctions de l’OCP utilisées. Le grand avantage, qui aide véritablement les ventes, souvent les provoque, est le fait que les familles découvrent tout de suite à quoi va ressembler leur article. Elles peuvent repartir avec une sortie papier de sa représentation et auront tout le temps une bonne surprise en venant le chercher, car il sera encore plus beau que ce qu’elles pensaient. Rien à redire sur la qualité. Elle est présente depuis le début, et entretient notre satisfaction, ainsi bien sûr que celles des familles endeuillées", nous dit-il en guise de conclusion.

Gil Chauveau

 

Résonance hors-série n°4 - Août 2017

 

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations