Déclin des cérémonies religieuses, personnalisation des hommages et vision du métier : nous avons rencontré Jacques Abouav, maître de cérémonie de La Maison des Obsèques, à Saint-Yrieix, près d’Angoulême.

 Maison des obseques copie.jpg

 

M Abouav.jpg
Jacques Abouav,
maître de cérémonie
de La Maison des Obsèques.

Résonance : Comment les demandes des familles ont-elles évolué, selon vous, ces dernières années ?

Jacques Abouav : Le rapport des familles endeuillées aux obsèques a, en effet, changé. D’abord, les crémations sont de plus en plus nombreuses, elles représentent environ 55 % des obsèques : il y a de moins en moins de place dans les cimetières, les concessions sont chères, c’est un rituel qui paraît plus sain en termes d’hygiène, aussi. Par ailleurs, l’Église catholique accepte la crémation depuis 1963. Cette tolérance a fait évoluer les pratiques. De façon plus globale, les cérémonies civiles et laïques sont plus nombreuses, les familles attendent des hommages personnalisés. Chaque famille étant unique, chaque cérémonie doit l’être aussi !

Autre chose : les familles s’informent davantage, par exemple, sur Internet. Elles font faire des devis comparatifs, font jouer la concurrence. Heureusement, le bouche à oreille fonctionne encore. Pour nous, notre meilleure publicité dans la région, ce sont les personnes qui ont assisté à une cérémonie que nous avons orchestrée et qui gardent en mémoire la façon dont cela s’est passé, c’est-à-dire bien, de manière fluide, en harmonie, dans la dignité et le respect du défunt et de sa famille.

R : Que faites-vous, au sein de La Maison des Obsèques, pour mieux personnaliser les cérémonies et mieux accompagner les familles ?

JA : En tant que professionnels, nous avons le devoir d’être au plus près des familles, qui sont souvent déstabilisées dans ces moments difficiles, qui ont besoin d’être assistées, guidées et prises en charge. D’abord, nous leur expliquons en détail le déroulé des obsèques. Lors de cette première étape, nous avons un travail de pédagogie à faire (par exemple, pour expliquer la pose du bracelet d’identification). Les gens apprécient d’être informés, c’est important.

Ensuite, à La Maison des Obsèques, nous prenons le temps nécessaire pour préparer la cérémonie avec la famille, pour régler les moindres détails, et les aiguiller dans le choix de musiques ou de textes. Je passe beaucoup de temps avec les familles, c’est indispensable. J’ai besoin de leur parler, d’échanger pour gagner leur confiance et, surtout, être sûr de ne pas faire de fausses notes lors de la cérémonie. Nous n’avons pas à partager leur douleur, mais nous nous devons d’être empathiques. Les familles ont besoin de gentillesse, de prévenance et de professionnalisme. C’est ce que nous essayons de leur offrir à La Maison des Obsèques, en cohérence avec nos valeurs mutualistes.

R : Comment percevez-vous votre métier et comment souhaiteriez-vous le faire évoluer ?

JA : Pour moi, un maître de cérémonie, c’est un alchimiste. Lors de la cérémonie, il doit essayer de transformer la tristesse en un instant d’amour et de tendresse. C’est aussi un porteur d’espoir. Notre métier est un métier passion : moi, je l’exerce avec mon cœur, ma conscience et ma spontanéité. Je veux aider chaque famille. En cela, chaque cérémonie est un défi. En être le maître, c’est savoir l’animer avec tact, précision et transparence. C’est être présent, respectueux, loyal et franc. J’aimerais bien arriver à montrer une image plus positive de notre métier, montrer que nous sommes là où il faut quand il faut, nous redonner, en quelque sorte, des lettres de noblesse, à nous tous, professionnels du secteur.

 

Résonance hors-série n°4 - Août 2017

 

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations