Motif moderne ? Traditionnel ? À l’heure de sérigraphier ses véhicules selon les désirs de ses clients, le carrossier C’Fac, dont le siège est situé à L’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse), dispose désormais dans son catalogue d’une collection de décorations récentes et davantage au goût du jour. Il en donnera un aperçu en novembre lors du salon FUNÉRAIRE PARIS.

 Logo C FAC

 

Sollicité pour des dessins plus abstraits, plus modernes, propres à décorer les fourgons funéraires mis à disposition des clients, le carrossier C’Fac évolue, et le fait savoir. En novembre, lors du salon FUNÉRAIRE PARIS, l’entreprise vauclusienne d’Émile Cavasino et de son fils Tom présentera à la fois d’anciennes et de nouvelles sérigraphies versées à son catalogue.

"Nous avions déjà fait un premier pas l’an dernier", confie le premier nommé. "Mais là, nous proposons des motifs beaucoup plus contemporains, bien différents. Des trompe-l’œil qui agrandissent baies et hayons, des décorations plus géométriques. La demande vient d’une clientèle d’entrepreneurs de pompes funèbres plus jeunes, qui souhaitent quelque chose de moins conventionnel. De plus dans l’air du temps. Moi, je m’adapte à ce que l’on me demande."

P1010116 auto added

La décoration, vitrine d’une entreprise

C’est ce qu’a toujours fait Émile Cavasino, quitte à braver les doutes autour de lui. "Quand j’ai commencé, on équipait encore des Citroën CX. Je me souviens de ce que j’ai entendu quand sont arrivés les premiers fourgons. Quand j’ai proposé des véhicules de couleur crème, ou des motifs en arabesques, on m’a expliqué que je n’en vendrais jamais. Or, cela a très bien marché."

Celui qui prend le risque, explique-t-il, c’est la pompe funèbre. "Le véhicule, c’est la vitrine de l’entreprise aux yeux des familles. Après, les couleurs, les motifs, c’est aussi une question de goûts. Lors d’un salon, j’ai présenté un véhicule marron. Il y a eu autant de personnes pour dire qu’il était beau, qu’il était laid. Je sais juste que la dame qui l’a acheté ne l’a jamais regretté. Elle m’a dit qu’elle était désormais identifiée par rapport à son fourgon. C’est sa marque de fabrique."

Sur le stand C’Fac au salon parisien, l’entreprise présentera un Mercedes Vito orné de décorations contemporaines, et un corbillard plus classique, uni, montrant une bande sur le côté. Chaque nouveau motif vient enrichir le catalogue maison, dans lequel continuent de piocher des clients anciens disposant déjà de véhicules sérigraphiés, et qui redemandent donc le même lors d’une nouvelle acquisition. "Arabesques ou bandes géométriques : les responsables de pompes funèbres connaissent l’importance que cela peut avoir en termes d’image. Ils réfléchissent avant de commander. Je sais que, parfois, ils consultent même leurs clients."

P1010159 redimensionner

Aménagement d’équipement, location et crédit-bail

Prêt à décorer tout véhicule, C’Fac propose également d’aménager tout équipement dès lors que le châssis n’est pas modifié. "Nous rajoutons des sièges, un plafonnier, un plancher, un catafalque, frigorifié ou non, et le reste n’est qu’histoire d’options, en finition skaï ou moquette, les éclairages à Led, la sono intégrée…", rappelait dans ces colonnes Tom Cavasino en août dernier. Le carrossier profitera du salon FUNÉRAIRE PARIS pour dévoiler d’ailleurs un nouveau plafonnier, ainsi qu’une option de personnalisation au niveau des sièges.
Il sera temps aussi en novembre de sensibiliser les professionnels présents au salon sur deux autres atouts mis en avant par C’Fac. D’abord, l’activité complémentaire de location de véhicules, née en janvier 2015, via la société cousine CELF. À la semaine ou au mois, il est mis à disposition des pompes funèbres des véhicules funéraires mixtes quatre places Opel Vivaro et Ford Transit Custom en finition de cérémonie, avec la même facilité qu’une location de voiture pour un particulier. Une activité complémentaire donc pour le carrossier, une vitrine aussi, qui peut pousser un professionnel à évoluer même d’une location vers un leasing.

C’est pour accompagner ce type d’investissement que C’Fac a noué fin 2016 un partenariat avec Lixxbail, filiale du Crédit Agricole. En passant par cette solution de crédit-bail, le client accède plus facilement à un financement par des conditions plus souples. Un choix qui apporte sécurité et confiance dans la relation de C’Fac avec ses clients.

Olivier Pelladeau

 

Résonance n°134 - Octobre 2017

 

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations