En combinant son chariot motorisé avec sa Crocopelle ou une grue Palfinger, l’entreprise de la Drôme HYDROSYSTEM, spécialiste des engins de chantiers en cimetière, multiplie les solutions en espaces réduits, privilégiant le confort, la sécurité et les gains de temps et de productivité.

 logo hydro

Concepteur et constructeur revendiqué d’engins de chantiers du funéraire, l’entreprise drômoise HYDROSYSTEM continue d’imaginer dans son bureau d’études des solutions innovantes et des combinaisons techniques en espaces étroits. Sa préoccupation ? Creuser, porter et transporter terre et monuments avec "confort, sécurité, gain de temps et de productivité dans les cimetières", y explique-t-on.

Et cette société a pensé ses machines comme une aide facile d’utilisation aux marbriers, à l’image du chariot automatisé thermique ou électrique, en version CM80 jusqu’à 800 kilos de charge ou CM160 jusqu’à 1 600 kilos, maniable d’un coup de radiocommande. Un outillage "couteau suisse" qui s’acquiert nu, et qui s’équipe en options à volonté au fil des besoins des professionnels. "Dans cet investissement contrôlé et progressif, il n’y a pas d’erreur possible, puisqu’on l’assortit comme on le souhaite : vérins lève-charge, potence, benne basculante, grue, plateau élargisseur, doubles roues, roues agraires, avec cadre et ridelles, et désormais avec table élévatrice". Une dernière option est en cours de développement.

IMG 8931

Doté d’une télécommande

Contrairement à des outils plus rudimentaires, nul besoin de lourdement pousser ce chariot transportant des volumes lourds, pierres, stèles, puisqu’il est doté de sa télécommande. Dans sa version thermique, il se présente muni d’un moteur à essence Honda, doté de quatre roues directrices et motorisées (rayon de braquage de 1,4 mètre), d’un frein en série, de systèmes antipatinage et anticollision avant et arrière. Le CM80 offre un plateau étroit de 55 centimètres sur 1,5 mètre (hauteur 47 centimètres). Son "grand frère" CM160 dispose pour sa part d’un plateau de 1,89 mètre sur 84 centimètres de large (hauteur 71,8 centimètres). Il dispose de béquilles latérales. Plusieurs vitesses sont disponibles.
Au fil des retours d’expérience des clients d’HYDROSYSTEM, l’entreprise a su combiner des solutions techniques. C’est bien sûr le cas avec l’engin motorisé 2E64, mieux connu sous le nom de Crocopelle. L’héritier de la pelle et de la pioche d’antan. Performante en espaces étroits avec ses 50 centimètres de large, capable de creuser jusqu’à deux mètres, avec une puissance au godet de plus d’1,5 tonne et pouvant disposer d’un pied arrière stabilisateur pour que le poids trop important ne la retourne pas, cette machine peut aussi porter, grâce à ses anneaux, une capacité de 800 kilos en milieu de bras, ce dernier étant équipé d’anneaux (500 kilos en bout de bras). "Avec le chariot, les combinaisons sont nombreuses, poursuit-on chez HYDROSYSTEM. Un marbrier peut par exemple l’associer au chariot benne pour creuser et évacuer la terre."

Le chariot-grue s’exporte

L’option chariot-grue connaît aussi un réel succès, qui commence à s’exporter au-delà de nos frontières en Belgique, Suisse, Allemagne, Autriche, Espagne et au Luxembourg, selon la société drômoise. "Cet ensemble est un progrès. D’un coup de télécommande, il se positionne sur le lieu de travail entre les sépultures. Vous prenez ensuite les manettes des stabilisateurs hydrauliques pour positionner l’appareil, puis la télécommande de la grue pour travailler."
"Jusqu’à présent, nous présentions le duo chariot CM80 HYDROSYSTEM et grue Palfinger PC2700. Celle-ci fonctionnait sur l’hydraulique et la motorisation du chariot. Maintenant, il est possible de complètement désolidariser le chariot, doté d’un groupe hydraulique indépendant pour qu’il puisse partir et servir à évacuer, porter, transporter d’encombrantes charges."
Autre possibilité nouvelle : l’association d’une grue Palfinger PK2900, avec l’ajout, là aussi possible, d’un groupe hydraulique indépendant. "Les clients sont toujours plus gourmands. Ils nous sollicitent pour mettre sur le chariot des grues à plus fortes capacités. Nous étudions ces possibilités, et devons faire des essais, parce que notre chariot ne peut transporter que 800 kilos. Mais c’est le signe qu’il plaît. Il se vend bien et fait parler."

L’araignée grue PC2700 dispose de quatre béquilles hydrauliques orientables, télescopiques et escamotables. Elle a une force de levage maximum de deux tonnes, une rotation de 290° et une portée maximum de 690 kilos à 3,7 mètres. La Palfinger PK2900, elle, possède une force de levage maximum de 990 kilos et une portée hydraulique de 350 kilos à 6,3 mètres.

Olivier Pelladeau

Résonance n°138 - Mars 2018

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations